Aller au contenu principal
Retour à la recherche
  • Ajouter à la playlist

Jazz - Épreuves de danse 2023 - Variation n°16 - Fin de 2ème cycle, examen d'entrée en cycle diplômant, épreuve d'admissibilité EAT, garçon

Ministère de la Culture 2022 - Réalisateur-rice : Le Mao, Gilles

Chorégraphe(s) : Stevenin, Sandrine (France)

Présentée dans la/les collection(s) : Ministère de la Culture , Épreuves de danse 2023

en fr

Jazz - Épreuves de danse 2023 - Variation n°16 - Fin de 2ème cycle, examen d'entrée en cycle diplômant, épreuve d'admissibilité EAT, garçon

Ministère de la Culture 2022 - Réalisateur-rice : Le Mao, Gilles

Chorégraphe(s) : Stevenin, Sandrine (France)

Présentée dans la/les collection(s) : Ministère de la Culture , Épreuves de danse 2023

en fr

Jazz - Variation n°16 - Fin de 2ème cycle, garçon

Commentaire pédagogique

Mis à part les contraintes techniques, je me suis laissée guider par la musique : la rythmicité (swing, syncopes, ruptures …), mais également les qualités induites par la sonorité des instruments (centre de gravité bas et rebond pour la basse, fluidité et projection des mouvements pour le saxophone …).

Au début de la variation, chercher l’intériorité, l’ancrage au sol, une « densité » de corps afin de créer un contraste au moment du pas de bourré détourné : prise d’espace, projection et amplitude.

Garder cette fluidité (idée de glisser d’un appui à l’autre) au moment du passage au sol.

Ensuite alternance entre mouvements fluides et accents. Attention à la précision des regards.

La « rupture », lorsque la basse redevient prépondérante (le danseur est de dos), les pieds deviennent percussifs : chanter la rythmique à ce moment vous aidera beaucoup pour réaliser ce passage tout en rebond …

Puis de nouveau, prise d’espace, amplitudes … etc

L’avant-dernier huit est un moment de liberté seul le trajet est imposé (diagonale), avant le dernier déplacement (rectiligne en fond de salle), retour au calme et à l’état de corps du début de la variation. J’aimerais le dernier mouvement en suspension …


Source : Sandrine STEVENIN

Stevenin, Sandrine

Sandrine STEVENIN est formée en danse jazz principalement par Razah Hammadi puis Gianin Loringett, elle danse de 1984 à 1996 dans différentes compagnies en France et à l’étranger.

Elle obtient son DE à l'IFEDEM de Paris en 1996, puis se consacre principalement à l'enseignement (conservatoire Georges Bizet, conservatoire de Vigneux-sur-Seine, Free Dance Song …). Se produit actuellement en improvisation avec des formations de jazz et des orchestres de tango argentin.

Pacaud, Jean-Luc

C’est au conservatoire de Poitiers (1981-1988) que Jean-Luc Pacaud effectue sa formation de percussionniste où il obtient le Premier Prix en 1988. Il complète sa formation musicale et prend des cours de batterie avec Guy Hayat, de percussions cubaines avec Sydney Thiam et des cours d’analyse, d’harmonie, d’histoire du jazz et de formation Big Band au CIM à Paris. Puis, il ouvre sa propre école en région Poitou-Charentes. Il enseigne la batterie et les percussions traditionnelles depuis 1983. Titulaire du diplôme d’État de professeur de musique – options accompagnement et formation musicale du danseur, spécialiste en percussions corporelles, rythmes corporels technique o Passo et percussions sur objets, il intervient dans de nombreux stages de danse comme accompagnateur.

Par ailleurs, Jean-Luc Pacaud est formateur et accompagnateur du certificat d’aptitude et du diplôme d’État de professeur de danse au Centre national de la danse à Lyon et Pantin depuis 1991, au CNSMD de Lyon et dans plusieurs centres de formations habilités par le ministère de la Culture.

Depuis plusieurs années, il est l’accompagnateur privilégié de grands professeurs internationaux, tant en danse classique, contemporaine, et jazz, qu’en danse africaine ou sportive, en claquettes et mime.

Il a notamment accompagné les cours de Walter Nicks pendant dix ans, ainsi que ceux de Matt Mattox, Carolyn Carlson, Milton Meyers, Linn Simonson, Wildfride Piollet…

Jean-Luc Pacaud collabore en tant qu’illustrateur sonore et interprète à des reportages et des génériques pour la télévision (Fort Boyard, Sacrée soirée, Thalassa…), et il est musicien auprès d’artistes tels que Georges Moustaki, Romain Didier, Xavier Lacouture, Jack Haurogné, Bevinda, Laurent Viel…

Plusieurs enregistrements de ses œuvres originales pour percussions inspirées de rythmes traditionnels ont été édités. Elles sont destinées à la pédagogie de la danse, à la création et l’illustration sonore.

Le Mao, Gilles

Dirigeant de la société de production La Huit depuis 1990, Gilles Le Mao produit et réalise pour le compte de la Délégation Générale de la Création Artistique, plus de 300 variations des « Epreuves de danse » depuis 1996.

Producteur délégué de quelques 400 programmes audiovisuels et cinéma à La Huit, il réalise aussi des grands entretiens sur des personnalités de l’ethnologie, de l’architecture, du paysage et de l’histoire de l’art avec le Ministère de la Culture. Prix coup de cœur Musique du Monde 2009 de l’Académie Charles Cros pour le film « Les tambours de Tokyo », il réalise une cinquantaine de concerts documentés sur le jazz, les musiques du Monde et la musique classique depuis 1999.

Il est par ailleurs membre de diverses commissions sélectives cinéma depuis 2009 au CNC et en région Limousin, Normandie et Grand-Est. Depuis 1995, il intervient avec le Ministère de la Culture - Drac Ile de France en lycée et BTS section cinéma et production.

Jazz - Épreuves de danse 2023 - Variation n°16 - Fin de 2ème cycle, garçon

Chorégraphie : Sandrine STEVENIN

Interprétation : Joacquim MAUDET

Musique originale : Jean-Luc PACAUD

Nos suggestions de themas et videos

Aucun Résultat

En naviguant sur ce site, vous reconnaissez et acceptez l'usage de cookies pour faciliter votre navigation.
Vous pouvez bloquez ces cookies en modifiant vos paramètres de sécurités de votre navigateur ou en cliquant surce lien.
J'accepte En savoir plus