Aller au contenu principal
Retour à la recherche
  • Ajouter à la playlist

Flat/grand délit

CN D - Centre national de la danse 2014 - Réalisateur-rice : Centre national de la danse, Réalisation

Chorégraphe(s) : Lheureux, Yann (France)

Producteur vidéo : Centre national de la danse

Vidéo intégrale disponible au CND de Pantin

Flat/grand délit

CN D - Centre national de la danse 2014 - Réalisateur-rice : Centre national de la danse, Réalisation

Chorégraphe(s) : Lheureux, Yann (France)

Producteur vidéo : Centre national de la danse

Vidéo intégrale disponible au CND de Pantin

Flat/grand délit

Depuis que Vincent Warin a débuté le BMX (“Bicycle Motocross”), qu’il est devenu champion de France et vice-champion du monde, il a développé une recherche artistique à travers l’exploration virtuose des mouvements et de la relation qui peut exister entre un homme et un vélo. Le chorégraphe Yann Lheureux lui fait incarner dans Flat / grand délit la figure sensible de celui qui déjoue et détourne les règles et les usages en utilisant “le flat”, une des disciplines particulières du BMX, qui pousse la technique à son maximum, pour enchaîner des figures dans un équilibre pur, sans mettre le pied par terre...
 

Vincent Warin (vice-champion du monde, champion de France…) se charge de nous surprendre. Instrument et partenaire, son BMX renforce l’aspect technique du solo, tout en dégageant une grande poésie. L’être et l’objet sont indissociables. Cette union entre deux pratiques, deux cultures que sont le BMX et la danse, offre au public une partition sensible et singulière.
 

« Dans la discipline sportive du BMX il existe plusieurs grandes disciplines dont le flat, diminutif de flatland, "territoire plat". C’est sur cet espace exécutoire que s’exercent les rages, les danses, les doutes, les solitudes, les exploits, les partages… Face à nous-mêmes comme face au miroir de nos devenirs. »

Vincent Warin


Dernière mise à jour : septembre 2014 

Lheureux, Yann

Après avoir musclé sa danse hip-hop dans la rue au milieu des années 80, Yann Lheureux reçoit le “premier prix international solo” (Turin et Béthune) en 1987 et 1988 lors des Rencontres Chorégraphiques de la Fédération française de danse. En 1990, il travaille dans les compagnies Didier Théron, Philippe Saire et Hervé Diasnas… jusqu’en 1994, année où il crée sa propre compagnie.

Nourri par une enfance nomade empruntée d’itinérance entre l’Afrique noire, l’Allemagne et la France, c’est intuitivement que Yann Lheureux développe sa recherche artistique autour des liens entre identité et territoire. Ce questionnement se renforce en 2003, lorsque la Compagnie s’établit en résidence à l’Atelier, dans le centre de Montpellier. Les questions de l’enracinement, de l’appartenance, de l’échappée, de l’inscription en un territoire deviennent le fondement même de sa démarche artistique. Il a ainsi conçu et porté au public de nombreuses pièces, tant en France qu’à l’étranger, dans les théâtres et espaces urbains, croisant la danse avec d’autres écritures, médias et pratiques (vidéo, multimédia, pratiques urbaines...). 

Yann Lheureux expérimente, création après création, la problématique de l’ici et de l’ailleurs. À travers « The Rare Birds » (2015-2017), le chorégraphe poursuit la série de portraits initiée dans « FLAG » (2012-2014). Ce parcours chorégraphique fondé sur les notions de force, de figures d’exploit et de fragilité, est un travail sur l’intime. Comment dévoiler, exposer ces identités sur scène ou dans l’espace public ? 

Les deux créations en devenir, « Gravity.0 » (2016) et « Red Circle » (2017), inaugurent une transition, de la figure de l’intime à celle du groupe. Elles induisent de nouvelles dramaturgies à travers lesquelles Yann Lheureux composera des relations inédites entre artistes et publics.

Figure de l’improvisation, Yann Lheureux enseigne également en direction de nombreux publics et collabore lors de performances avec Emmanuel Grivet, Vera Mantero, Eric Languet, Julyen Hamilton, Barre Philips, Mark Thompkins, Mathilde Monnier... Formateur diplômé en Body Mind Centering (Amberst / USA), il intervient dans différents projets pédagogiques : stages AFDAS, ateliers et enseignements dans le cadre du CLEA, entraînement des danseurs pour des centres chorégraphiques nationaux, enseignements à l’étranger (Etats-Unis, Tunisie, Corée du Sud…).


Source : Site de la Compagnie Yann Lheureux


En savoir plus : cie-yannlheureux.com

Centre national de la danse, Réalisation

Depuis 2001, le Centre national de la danse (CND) réalise des captations de ses programmations de spectacle et de pédagogie et crée des ressources à partir de ces représentations filmées (interviews, conférences dansées, rencontres avec des artistes, démonstrations, grandes leçons, colloques spécialisés, montages thématiques, etc.). 

Flat/grand délit

Chorégraphie : Yann Lheureux

Interprétation : Vincent Warin

Durée : 33 minutes

Nos suggestions de themas et videos

Aucun Résultat

En naviguant sur ce site, vous reconnaissez et acceptez l'usage de cookies pour faciliter votre navigation.
Vous pouvez bloquez ces cookies en modifiant vos paramètres de sécurités de votre navigateur ou en cliquant surce lien.
J'accepte En savoir plus