Aller au contenu principal
Add video to a playlist

Title

Choreographer

The video has been added successfully.

Vous devez être membre pour profiter de toutes les fonctionnalités Se connecter Register
Vous devez être membre pour voir cette playlist Se connecter Register
Supprimer mon historique vidéo Êtes-vous sûr de vouloir supprimer l'historique ?
Supprimer mon historique de recherche Êtes-vous sûr de vouloir supprimer l'historique ?
Créer une playlist
La description est limitée à 500 caractères
Vous pouvez désormais rendre vos playlists publiques! Pour cela, rendez-vous sur votre compte personnel

Attention !
Cette vidéo contient des images qui pourraient heurter la sensibilité
Modifier la playlist
La description est limitée à 500 caractères
Supprimer la playlist Êtes-vous sûr de vouloir supprimer la playlist ?
Partager cette playlist
Configurer l'accès Garder votre playlist privée
(elle ne sera visible que par vous)
Rendre votre playlist publique
(et partagez-là avec les autres utilisateurs)
Configurer l'accès
Partager Adresse Partager par e-mail Envoyer
  • Ajouter à la playlist
  • Enlever de vos favoris Ajouter à vos favoris

Exquisite Corpse

2012

Chorégraphe(s) : Leighton, Joanne (Belgium)

Déposé par Numeridanse.tv

en fr

Exquisite Corpse

2012

Chorégraphe(s) : Leighton, Joanne (Belgium)

Déposé par Numeridanse.tv

en fr

Exquisite Corpse

Cette pièce est le premier projet que Joanne Leighton a créé pendant son premier mandat à la tête du CCNFCB.

Le Cadavre Exquis, selon le Dictionnaire abrégé du surréalisme, est un : « jeu qui consiste à faire composer une phrase, ou un dessin, par plusieurs personnes sans qu’aucune d’elles puissent tenir compte de la collaboration ou des collaborations précédentes. ». L’idée a été développée par un groupe d’artistes et d’écrivains, Prévert, Tanguy, Breton,...

La première phrase issue de ce jeu fut « Le cadavre exquis boira le vin nouveau » et inspira le nom de ce qui, au départ, n’était qu’un jeu. Depuis lors, ce principe de construction, collective et à l’aveugle, s’est propagé de la littérature et la poésie à toutes les autres formes artistiques, peinture, photographie, etc... via des artistes désormais célèbres, tels Man Ray, Ernst, Miro, Dali,...

On retrouve aussi ce principe dans de nombreuses œuvres multimédia ou transdisciplinaires, dont certaines perdurent à ce jour (par exemple la performance multimedia Synesthesia, présentée annuellement à New York). Par ailleurs, la configuration rhizomique d’Internet a fourni un terrain fertile au développement de cette pratique dans l’art numérique.

Cette création s’inscrit dans la continuité de deux des axes de recherche entrepris par Joanne Leighton depuis plusieurs années : la copie/l’original ; la propriété intellectuelle.

Distribution à la création
Chorégraphie, conception : Joanne Leighton
Avec :  Jérôme Andrieu, Matthieu Bajolet, Marion Carriau,  Marie-Pierre Jaux, Massimo Fusco, Edouard Pelleray et Pauline Simon (distribution à la création).
Regard extérieur : Elodie Bergerault
Création lumières : Maryse Gautier
Musique : Peter Crosbie
Scénographie : Nicolas Floc’h
Costumes : Corine Petitpierre
Production déléguée :CCNFCB
Coproduction : Le Rive Gauche, Scène conventionnée pour la danse - Saint-Etienne-du-Rouvray / Le Granit - Scène nationale de Belfort / La Filature - Scène nationale de Mulhouse.
Avec le soutien de : La Ménagerie de Verre dans le cadre de Studiolab et le Centre National de la danse (Pantin) pour la mise à disposition de leurs studios.

Leighton, Joanne

Joanne Leighton est une chorégraphe Belge d’origine australienne installée en Ile-de-France, dont le parcours est étroitement lié à une vision de la danse originale et évolutive, dans un désir constant de dialogue et d’échange. Sa démarche explore les notions d’espace et de site comme un tout, un commun peuplé de territoires, d’identités, d’espaces interdépendants. Elle propose une ouverture vers un travail sur scène et hors scène où chaque lieu au-delà des frontières, concret ou virtuel et où chaque corps au-delà des individualités, deviennent le champ de l’expérimentation chorégraphique et interpellent la notion du même et de l’autre.

Après avoir dansé au sein de l'Australian Dance Theater (1986–1991), Joanne Leighton s'installe en Europe, d’abord à Londres pendant 2 ans, puis crée sa compagnie Velvet à Bruxelles en 1993, pour œuvrer ses projets chorégraphiques pendant 18 ans. 

Joanne Leighton dirige le Centre Chorégraphique National du Franche-Comté à Belfort entre 2010-2015. Depuis 2015, sa compagnie WLDN, projet et philosophie, est implantée en Ile-de-France. 

Joanne Leighton crée les pièces comme : "Made in... Séries", pièce in situ avec 99 habitants créée dans 20 villes différentes en France, Belgique, Allemagne, Australie et à Cuba ; "Les Modulables", des courtes pièces, aux formats divers, en perpétuelle invention depuis 10 ans ; "Exquisite Corpse", un cadavre exquis pour 57 chorégraphes dansée par 7 danseurs ; "Midori" (2003), solo pour Jérôme Andrieu ; Joanne Leighton et le metteur en scène Christoph Frick cosignent en 2014 le spectacle "Melting Pot" pour 9 jeunes interprètes, tous issus de l’immigration, un échange culturel entre le Theater Freiburg, le CCN de Belfort et le Junges Theater Basel. 

En 2011, Joanne Leighton crée "Les Veilleurs de Belfort" pour 732 participants : une personne chaque matin et une chaque soir veille sur la ville et sa région pendant une heure, au lever et au coucher du soleil, et ainsi de suite pendant 366 jours. Le montage de "Les Veilleurs d’Evreux" est actuellement en cours avec une ouverture prévue pour le 22 septembre 2017 pour Le Tangram, la Scène Nationale d’Evreux. Depuis sa naissance à Belfort en 2011, Les Veilleurs est devenu un projet artistique renommé qui tourne internationalement.

En 2015, Joanne Leighton crée 9000 Pas, sextet dansé sur un parterre de sel sur Drumming, de Steve Reich. En parallèle, elle instaure une pratique de marche performative avec "WALK #1 Belfort-Freiburg", un parcours de 127 kilomètres le long des cours d’eau. En 2016, Joanne Leighton crée "I am sitting in a room", quatuor sur le texte éponyme d’Alvin Lucier, présenté dans la version allemande au Theater Freiburg puis au CCN de Tours pour le festival Tours d’Horizon. La future création, "Songlines" est prévue pour février 2018 dans le cadre de la résidence longue Paris Réseau Danse 2017-2019 pour le Festival Faits d’Hiver.

Pédagogue, internationalement reconnue, Joanne Leighton donne régulièrement des cours et des ateliers. Elle enseigne pour de nombreuses compagnies et CCNs comme pour Jean-Claude Gallotta à Grenoble, Angelin Preljocaj à Aix-en-Provence avec Trisha Brown Company, le CND, les Ateliers Carolyn Carlson, La Batsheva etc. 

Joanne Leighton développe un point de vue singulier en cultivant la notion de « site » dans l’art chorégraphique et diffuse ses pièces dans des espaces « hors les murs » ; soit muséaux, au Guggeneheim à Bilbao, au FRAC Franche-Comté, au FRAC Alsace, au MAMCS de Strasbourg, au Centre Pompidou de Metz, à La Sucrière à Lyon, Les Tanneries - Centre d’art contemporain à Amilly, le Museum für Neue Kunst à Freiburg ; soit urbains tels que la Fabrica de Arte Cubano à La Havane, Cuba, dans des parcs et jardins pour le Festival June Events, sur les toits, comme sur celui de la Chambre des Métiers à Rennes pour "Les Veilleurs de Rennes", dans les souterrains du Fort Mont Bart, aux Salines Royales...

Actuellement en résidence au Théâtre 71, Scène nationale de Malakoff pour la saison 2016/2017, Joanne Leighton est artiste associée 2015-2017 au Theater Freiburg et en résidence-mission CLEA 2017 à la Briqueterie – CDC du Val de Marne, en partenariat avec la DRAC Ile-de-France et la ville d’Ivry-sur-Seine. WLDN est en résidence longue 2017-2019 Paris Réseau Danse - CDC Atelier de Paris-Carolyn Carlson, l’Etoile du Nord-Scène conventionnée danse, micadanses-ADDP et studio Le Regard du Cygne.

Source: Site de Joanne Leighton / WLDN

En savoir plus

wldn.fr

Exquisite Corpse : Processus

Pour Exquisite Corpse, Joanne Leighton a invité 57 chorégraphes à participer à la construction d’un cadavre exquis.  Elle a créé le premier « cadavre » d’une durée approximative d’une minute afin de débuter le processus et a donné ensuite au premier des 57 chorégraphes les 10 dernières secondes de sa chorégraphie. Cette séquence devint le point de départ de la construction du second « cadavre » d’une minute. Les dix dernières minutes de la composition du second chorégraphe ont été transmises par Joanne Leighton au chorégraphe suivant, et ainsi de suite.

Avant la création, elle était la seule à connaître l’ensemble des chorégraphes associés à la pièce ainsi que l’ensemble des paramètres de composition de Exquisite Corpse. Puisque c’est elle qui adressait à chacun les dix secondes du segment précédent. Toutes les parties furent ensuite assemblées, les phrases s’enchaînant dans l’ordre de leur création, sans rupture. Cette longue séquence composa le matériau d’un solo qui fonctionnait comme une partition chorégraphique, base de départ pour la construction de la pièce pour 7 danseurs. La matière chorégraphique fut reproduite, amplifiée, commentée, mise en miroir dans le travail avec les 7 interprètes. Exquisite Corpse est composé de duos, de sections de « corps » (de ballet) à l’unisson, d’interprétations à plusieurs niveaux – toutes issues du « cadavre » original, partition qui a, par le travail, été réinterprétée.

Cette méthode de composition de Joanne Leighton est assez proche de celle utilisée par la technique de conception musicale « cantus firmus » où une mélodie monophonique préexistante est utilisée pour l’écriture d’une nouvelle conception polyphonique. Dans la forme finalisée de la pièce, ce solo original perdure dans sa structure et s’y inscrit à la manière d’un fil rouge. Ces techniques de déconstruction, de déplacement de formes et de sens, de réagencement sont similaires à celles développées et explicitées par Bernard Tschumi dans son livre « Architecture and Disjunction » : permutation, transformation, combinaison, dérivation, parodie, pastiche, imitation, réduction ou augmentation, distorsion, contamination et substitution.

Le processus de création d’Exquisite Corpse qui interroge la notion de transmission a été engagé de janvier 2011 à avril 2012 laissant à chaque chorégraphe la possibilité de travailler sur son module d’une minute durant 1 semaine. On peut noter une grande diversité de modes de transmission : vidéo, transmission de corps à corps (entre le chorégraphe invité et Joanne Leighton ou directements aux danseurs), partitions, dessins, indications écrites, photos prises seconde après seconde,... Chaque chorégraphe a décidé de quelle manière il transmettait la matière chorégraphique de sa minute à Joanne Leighton. Les références ou traces qui ont nourri leur intervention et leur travail ont fait l’objet d’une installation conçue par Nicolas Floc’h et Joanne Leighton.

Les Traces Exquises ont été présentées au CCNFCB fin de l’année 2011 et sont présentées en lien avec la diffusion de la pièce, comme ce fut le cas au Granit, Scène nationale de Belfort les 10 et 11 mai 2012 lors de la création d’Exquisite Corpse.

Les procédés de création de cette pièce, le « cadavre exquis », sont également utilisés comme thématique des projets conçus dans le cadre du développement de la culture chorégraphique.

 

Les vidéos du moment

02:52

Yātrā

Marin, Andrés (France)

  • Ajouter à la playlist
  • Enlever de vos favorisAjouter à vos favoris
03:00

Hourvari

Bourgeois, Yoann (France)

  • Ajouter à la playlist
  • Enlever de vos favorisAjouter à vos favoris
03:47

Event

Meklin, Heli (Finland)

  • Ajouter à la playlist
  • Enlever de vos favorisAjouter à vos favoris
02:55

Théorie des Prodiges

Biscuit, Karl (France)

  • Ajouter à la playlist
  • Enlever de vos favorisAjouter à vos favoris
09:38

Sons of Sissy

Mayer, Simon (France)

  • Ajouter à la playlist
  • Enlever de vos favorisAjouter à vos favoris
03:21

La Création du monde 1923-2012

Börlin, Jean (France)

  • Ajouter à la playlist
  • Enlever de vos favorisAjouter à vos favoris
07:46

Drift

Van Acker, Cindy (France)

  • Ajouter à la playlist
  • Enlever de vos favorisAjouter à vos favoris
05:16

Bruit de couloir

Dazin, Clément (France)

  • Ajouter à la playlist
  • Enlever de vos favorisAjouter à vos favoris
01:38

Ibuki (extrait de Namasya)

Amagatsu, Ushio (France)

  • Ajouter à la playlist
  • Enlever de vos favorisAjouter à vos favoris
}
En naviguant sur ce site, vous reconnaissez et acceptez l'usage de cookies pour faciliter votre navigation.
Vous pouvez bloquez ces cookies en modifiant vos paramètres de sécurités de votre navigateur ou en cliquant surce lien.
J'accepte En savoir plus