Aller au contenu principal
Retour à la recherche
  • Ajouter à la playlist

Exquisite Corpse

Numeridanse.tv 2012

Chorégraphe(s) : Leighton, Joanne (Belgium)

Présentée dans la/les collection(s) : Numeridanse.tv , Joanne Leighton

Producteur vidéo : CCNFCB

en fr

Exquisite Corpse

Numeridanse.tv 2012

Chorégraphe(s) : Leighton, Joanne (Belgium)

Présentée dans la/les collection(s) : Numeridanse.tv , Joanne Leighton

Producteur vidéo : CCNFCB

en fr

Exquisite Corpse

Cette pièce est le premier projet que Joanne Leighton a créé pendant son premier mandat à la tête du CCNFCB.

Le Cadavre Exquis, selon le Dictionnaire abrégé du surréalisme, est un : « jeu qui consiste à faire composer une phrase, ou un dessin, par plusieurs personnes sans qu’aucune d’elles puissent tenir compte de la collaboration ou des collaborations précédentes. ». L’idée a été développée par un groupe d’artistes et d’écrivains, Prévert, Tanguy, Breton,...

La première phrase issue de ce jeu fut « Le cadavre exquis boira le vin nouveau » et inspira le nom de ce qui, au départ, n’était qu’un jeu. Depuis lors, ce principe de construction, collective et à l’aveugle, s’est propagé de la littérature et la poésie à toutes les autres formes artistiques, peinture, photographie, etc... via des artistes désormais célèbres, tels Man Ray, Ernst, Miro, Dali,...

On retrouve aussi ce principe dans de nombreuses œuvres multimédia ou transdisciplinaires, dont certaines perdurent à ce jour (par exemple la performance multimedia Synesthesia, présentée annuellement à New York). Par ailleurs, la configuration rhizomique d’Internet a fourni un terrain fertile au développement de cette pratique dans l’art numérique.

Cette création s’inscrit dans la continuité de deux des axes de recherche entrepris par Joanne Leighton depuis plusieurs années : la copie/l’original ; la propriété intellectuelle.

Leighton, Joanne

Joanne Leighton est une chorégraphe et pédagogue belge, d’origine australienne, installée en Ile-de-France, dont le parcours est étroitement lié à une vision de la danse originale et évolutive. Sa démarche explore les notions d’espace et de site comme un tout, un commun peuplé de territoires, d’identités, d’espaces interdépendants. Elle propose une ouverture vers un travail sur scène et hors scène où chaque lieu au-delà des frontières, concret ou virtuel et où chaque corps au-delà des individualités, deviennent le champ de l’expérimentation chorégraphique et interpellent la notion du même et de l’autre.

Depuis 2018, elle est Administratrice à la chorégraphie et membre du Conseil d'Administration de la SACD et membre du Conseil d'Administration Beaumarchais. Elle est également membre du Conseil d’Administration de la Maison du Geste et de l’Image à Paris. 

Artiste chorégraphique au sein de l'Australian Dance Theater (1986–1991), Joanne Leighton habite Londres pendant 2 ans, puis crée sa compagnie Velvet à Bruxelles (1993-2010), pour œuvrer à ses projets chorégraphiques pendant 18 ans. En 1994 et en 2010, elle reçoit le Prix de la SACD Belgique pour son parcours. 

Joanne Leighton dirige le Centre Chorégraphique National de Franche-Comté à Belfort entre 2010 et 2015. Depuis 2015, sa compagnie WLDN, projet et philosophie, est implantée en Ile-de-France. Ses pièces sont présentées sur les plateaux de théâtre, espaces urbains et industriels, galeries d’art, jardins, écrans de smartphones ou encore toits d’immeubles, en France et à l’étranger comme en Allemagne, Autriche, Belgique, Danemark, Pays-Bas, Royaume-Uni et à Cuba. 

Joanne Leighton créé des pièces comme Corps Exquis (2019) pour 3 danseurs et 58 chorégraphes, sur le principe du cadavre exquis ; I am sitting in a room (2016), quatuor sur le texte éponyme d’Alvin Lucier ; Exquisite Corpse (2012) un cadavre exquis pour 7 danseurs ; Made in... Séries, pièce in situ avec 99 habitants et créée dans 20 villes différentes en France et à l’étranger ; Les Modulables, des courtes pièces, aux formats divers, en perpétuelle invention depuis 10 ans.

En 2015, Joanne Leighton débute une trilogie en créant 9000 Pas (2015), sextet dansé sur un parterre de sel sur Drumming, de Steve Reich ; Songlines (2018), pièce pour huit danseurs, créée sur la composition musicale In C de Terry Riley, qui saisit le mouvement fondateur de la marche ; et People United (2021), pièce pour 9 danseurs qui pose nos gestes comme fondation du collectif. 

En 2011, Joanne Leighton crée Les Veilleurs pour 732 participants à Belfort : une personne chaque matin et une chaque soir veille sur sa ville et sa région pendant une heure, au lever et au coucher du soleil, et ainsi de suite pendant 366 jours. Sur ces mêmes principes, Joanne Leighton remonte cette œuvre chorégraphique à Laval, Rennes, Haguenau, Freiburg, Evreux, Dordrecht, Graz, Munich et Hull. En parallèle, elle instaure une pratique de marche performative avec WALK #1 Belfort-Freiburg, un parcours de 127 kilomètres le long des cours d’eau. Cette pratique se poursuit depuis 2014 à Paris, le Jura, Falaise ou Istres. 

Pédagogue internationalement reconnue, Joanne Leighton donne régulièrement des cours, ateliers, interventions pédagogiques et conférences autour de son travail artistique. Elle a enseigné pour les compagnies de Jean-Claude Gallotta, Catherine Diverrès, Angelin Preljocaj, Trisha Brown Company, Batsheva Company, AMNT à Tokyo, Need Company, Rosas, Wim Vandekeybus ainsi qu’à Charleroi/Danse, au Seoul International Choreographic Center ; la Ménagerie de Verre à Paris, le Centre National Danse à Paris, PARTS, Dansens House à Copenhague ou le Croatian Institue for Movement and Dance / Zagreb Dance Center. 

En savoir plus : wldn.fr

Exquisite Corpse

Direction artistique / Conception : Joanne Leighton

Chorégraphie : Joanne Leighton

Interprétation : Jérôme Andrieu, Matthieu Bajolet, Marion Carriau, Marie-Pierre Jaux, Massimo Fusco, Edouard Pelleray et Pauline Simon (distribution à la création)

Conseil artistique / Dramaturgie : Elodie Bergerault

Scénographie : Nicolas Floc’h

Musique originale : Peter Crosbie

Lumières : Maryse Gautier

Costumes : Corine Petitpierre

Production / Coproduction de l'œuvre chorégraphique : Le Rive Gauche, Scène conventionnée pour la danse - Saint-Etienne-du-Rouvray / Le Granit - Scène nationale de Belfort / La Filature - Scène nationale de Mulhouse. Avec le soutien de : La Ménagerie de Verre dans le cadre de Studiolab et le Centre National de la danse (Pantin) pour la mise à disposition de leurs studios.

Exquisite Corpse : Processus

Pour Exquisite Corpse, Joanne Leighton a invité 57 chorégraphes à participer à la construction d’un cadavre exquis.  Elle a créé le premier « cadavre » d’une durée approximative d’une minute afin de débuter le processus et a donné ensuite au premier des 57 chorégraphes les 10 dernières secondes de sa chorégraphie. Cette séquence devint le point de départ de la construction du second « cadavre » d’une minute. Les dix dernières minutes de la composition du second chorégraphe ont été transmises par Joanne Leighton au chorégraphe suivant, et ainsi de suite.

Avant la création, elle était la seule à connaître l’ensemble des chorégraphes associés à la pièce ainsi que l’ensemble des paramètres de composition de Exquisite Corpse. Puisque c’est elle qui adressait à chacun les dix secondes du segment précédent. Toutes les parties furent ensuite assemblées, les phrases s’enchaînant dans l’ordre de leur création, sans rupture. Cette longue séquence composa le matériau d’un solo qui fonctionnait comme une partition chorégraphique, base de départ pour la construction de la pièce pour 7 danseurs. La matière chorégraphique fut reproduite, amplifiée, commentée, mise en miroir dans le travail avec les 7 interprètes. Exquisite Corpse est composé de duos, de sections de « corps » (de ballet) à l’unisson, d’interprétations à plusieurs niveaux – toutes issues du « cadavre » original, partition qui a, par le travail, été réinterprétée.

Cette méthode de composition de Joanne Leighton est assez proche de celle utilisée par la technique de conception musicale « cantus firmus » où une mélodie monophonique préexistante est utilisée pour l’écriture d’une nouvelle conception polyphonique. Dans la forme finalisée de la pièce, ce solo original perdure dans sa structure et s’y inscrit à la manière d’un fil rouge. Ces techniques de déconstruction, de déplacement de formes et de sens, de réagencement sont similaires à celles développées et explicitées par Bernard Tschumi dans son livre « Architecture and Disjunction » : permutation, transformation, combinaison, dérivation, parodie, pastiche, imitation, réduction ou augmentation, distorsion, contamination et substitution.

Le processus de création d’Exquisite Corpse qui interroge la notion de transmission a été engagé de janvier 2011 à avril 2012 laissant à chaque chorégraphe la possibilité de travailler sur son module d’une minute durant 1 semaine. On peut noter une grande diversité de modes de transmission : vidéo, transmission de corps à corps (entre le chorégraphe invité et Joanne Leighton ou directements aux danseurs), partitions, dessins, indications écrites, photos prises seconde après seconde,... Chaque chorégraphe a décidé de quelle manière il transmettait la matière chorégraphique de sa minute à Joanne Leighton. Les références ou traces qui ont nourri leur intervention et leur travail ont fait l’objet d’une installation conçue par Nicolas Floc’h et Joanne Leighton.

Les Traces Exquises ont été présentées au CCNFCB fin de l’année 2011 et sont présentées en lien avec la diffusion de la pièce, comme ce fut le cas au Granit, Scène nationale de Belfort les 10 et 11 mai 2012 lors de la création d’Exquisite Corpse.

Les procédés de création de cette pièce, le « cadavre exquis », sont également utilisés comme thématique des projets conçus dans le cadre du développement de la culture chorégraphique.

 

Nos suggestions de videos
02:56

Ligne de crête

Marin, Maguy (France)

  • Ajouter à la playlist
02:58

Another look at memory

Lebrun, Thomas (France)

  • Ajouter à la playlist
03:21

Going Home

Carlson, Carolyn (Germany)

  • Ajouter à la playlist
07:51

Karma One

Carlson, Carolyn (France)

  • Ajouter à la playlist
04:18

Dall'interno

Carlson, Carolyn (France)

  • Ajouter à la playlist
02:59

Nombrer les étoiles

Richard, Alban (France)

  • Ajouter à la playlist
03:04

Promenade Obligatoire

Nguyen, Anne (France)

  • Ajouter à la playlist
03:00

Hourvari

Bourgeois, Yoann (France)

  • Ajouter à la playlist
03:02

Lointain

Richard, Alban (France)

  • Ajouter à la playlist
04:54

Pâquerette

Bengolea, Cecilia (France)

  • Ajouter à la playlist
02:53

Meguri (exubérance marine, tranquilité terrestre)

Amagatsu, Ushio (France)

  • Ajouter à la playlist
02:52

Tristan & Isolde, "salue pour moi le monde !"

Bouvier, Joëlle (Switzerland)

  • Ajouter à la playlist
15:59

Déroutes [remontage 2017]

Monnier, Mathilde (France)

  • Ajouter à la playlist
03:00

Walking Hall

Walking Hall (Germany)

  • Ajouter à la playlist
03:47

Event

Meklin, Heli (Finland)

  • Ajouter à la playlist
01:57

Walk

Walk (United Kingdom)

  • Ajouter à la playlist
23:06

La Souillon(e)

Sri Hartati Combet, Émilie (France)

  • Ajouter à la playlist
09:44

El Convento

El Convento (Spain)

  • Ajouter à la playlist
04:04

Murmur - focus

Robert, Sylvie (Reunion)

  • Ajouter à la playlist
53:09

Augures

Huynh, Emmanuelle (France)

  • Ajouter à la playlist
Nos suggestions de themas

Rencontres avec la littérature

Parcours

Centre national de la danse

Rencontres avec la littérature

Parcours

La collaboration entre chorégraphe et écrivain fait apparaître de multiples combinaisons. Parfois, ce n’est plus le chorégraphe qui « met en danse » le texte d’un auteur, c’est l’écrivain qui prend la danse pour sujet ou matière de son texte.

Découvrir
En savoir plus

Danse et performance

Parcours

Marie-Thérèse Champesme

Danse et performance

Parcours

 Echantillon d’extraits des figures burlesques de la Performance en danse.

Découvrir
En savoir plus

La relecture des œuvres

Parcours

Anne Décoret-Ahiha

La relecture des œuvres

Parcours

Certains grands spectacles sont revisités à travers les siècles. Voici deux exemples de pièces relues par différents chorégraphes.

Découvrir
En savoir plus

Rituels

Parcours

Anne Décoret-Ahiha

Rituels

Parcours

Découvrez comment la notion de rituel prend sens dans diverses danses à travers ces extraits.

Découvrir
En savoir plus

L’espace scénique

Parcours

Anne Décoret-Ahiha

L’espace scénique

Parcours

Un spectacle de danse se déroule dans une zone spatiale définie ou non. Ce parcours permet de comprendre l’occupation de l’espace scénique en danse.

Découvrir
En savoir plus

Les états de corps

Parcours

Philippe Guisgand

Les états de corps

Parcours

Explication du terme « état de corps » pour la danse.

Découvrir
En savoir plus

La Biennale de la danse

Exposition virtuelle

Biennale de la danse

La Biennale de la danse

Exposition virtuelle

La Biennale de la danse est un événement lyonnais que la ville traverse toutes les années paires. Voici l’histoire de cette aventure et un historique de toutes ses éditions.

Découvrir
En savoir plus

La Maison de la Danse de Lyon

Exposition virtuelle

Maison de la Danse de Lyon

La Maison de la Danse de Lyon

Exposition virtuelle

Créée à Lyon en 1980, la Maison de la Danse fut le premier théâtre en Europe dédié exclusivement la danse. Avec plus de 150 000 spectateurs par saison et près de 200 levers de rideaux, la Maison de la Danse rassemble aujourd’hui un large public de spectacles très fédérateurs mais aussi d’œuvres innovantes et de recherche. Théâtre de diffusion mais aussi pôle européen de création et d’innovations numériques, la Maison de la Danse vous ouvre ses portes et vous dévoile ses projets.

Découvrir
En savoir plus

Corps dansants

Parcours

Centre national de la danse

Corps dansants

Parcours

Focus sur la variété des corps que propose la danse contemporaine et la manière de montrer ces corps : de la nudité complète au corps tout à fait caché ou recouvert.

Découvrir
En savoir plus

Étranges spectacles

Parcours

Centre national de la danse

Étranges spectacles

Parcours

 Des spectacles atypiques de danse contemporaine qui réinventent le rapport à la scène.  

Découvrir
En savoir plus

L'improvisation

Parcours

Philippe Guisgand

L'improvisation

Parcours

 Découverte des spécificités de l’improvisation en danse.  

Découvrir
En savoir plus

Technique(s) contemporaine(s)

Parcours

Centre national de la danse

Technique(s) contemporaine(s)

Parcours

Ce parcours en forme de question part en quête de la ou des technique(s) que révèlent différents spectacles de danse contemporaine et donne une idée des modes de formation des danseurs contemporains.

Découvrir
En savoir plus

Le Butô

Parcours

Olivier Lefebvre

Le Butô

Parcours

Une découverte de la danse japonaise du Butô. 

Découvrir
En savoir plus

Danses indiennes

Parcours

Anne Décoret-Ahiha

Danses indiennes

Parcours

Une découverte de la danse indienne au travers de créations chorégraphiques qui la dévoilent, la suggèrent, la revisitent ou la transforment !

Découvrir
En savoir plus

LATITUDES CONTEMPORAINES

Exposition virtuelle

Numeridanse.tv

LATITUDES CONTEMPORAINES

Exposition virtuelle

Latitudes Contemporaines, festival de la scène contemporaine internationale, se déroule tous les ans au mois de juin sur le territoire dense de la métropole lilloise et frontalier de la région Hauts-de-France. 

Découvrir
En savoir plus
En naviguant sur ce site, vous reconnaissez et acceptez l'usage de cookies pour faciliter votre navigation.
Vous pouvez bloquez ces cookies en modifiant vos paramètres de sécurités de votre navigateur ou en cliquant surce lien.
J'accepte En savoir plus