Aller au contenu principal
Retour à la recherche
  • Ajouter à la playlist

Entre ciel et terre

Extrait

Jaï Production 2023 - Réalisateur-rice : Anité-Gbouhi, Lelly Kossa

Chorégraphe(s) : Afiadegnigban, Kossivi Sénagbé (Togo)

Présentée dans la/les collection(s) : Emergences

Producteur vidéo : Institut Français du Togo

en fr

Entre ciel et terre

Extrait

Jaï Production 2023 - Réalisateur-rice : Anité-Gbouhi, Lelly Kossa

Chorégraphe(s) : Afiadegnigban, Kossivi Sénagbé (Togo)

Présentée dans la/les collection(s) : Emergences

Producteur vidéo : Institut Français du Togo

en fr

Entre ciel et terre

Premier solo de Kossivi Sénagbé Afiadgenigban, Entre ciel et terre révèle la quête intérieure et le chemin initiatique que le chorégraphe, en proie à un questionnement sur son identité culturelle et spirituelle, entreprend à l’âge adulte. Entre les rituels vodun auxquels, enfant, il participe, l’éducation protestante qu’il reçoit de sa tante, chez qui il est placé, et la liturgie musulmane à laquelle il se livre, à neuf ans, sous l’égide d’un imam prompt à le convertir, le jeune togolais se sent perdu. Qui est-il ? Animiste, chrétien, musulman ? Quel choix faire pour se sentir vraiment lui-même ? En 2012, une grande cérémonie annuelle rassemblant sa famille élargie déclenche en lui l’envie et la nécessité de mieux comprendre les fondements de sa culture vodoun. C’est ce chemin initiatique de connaissance de la tradition et, ce faisant, de rencontre avec lui-même qu’il dévoile dans son solo. Ce combat, à la fois mental et physique, pour choisir une voie spirituelle qui réponde à ses questions existentielles et lui permette de se reconnecter à lui-même. 

Sur le plateau, un rectangle blanc de 7 m2 délimite un espace enfermant le danseur : l’espace des lignes et des angles droits, le terrain du monde moderne, celui d’aujourd’hui, qu’il serait vain de refuser. En retirant une partie de la bande collante, le danseur ouvre une brèche et trace un cercle, symbolique de la communauté, de la protection, de la continuité avec les ancêtres. Fusionner une forme dans l’autre, inscrire sa culture dans le monde d’aujourd’hui, en perpétuelle mutation ; ancré dans la tradition et ouvert sur l’extérieur. Relié entre le ciel et la terre. 

Témoignant de son chemin d’initiation, Kossivi Sénagbé Afiadegnigban intègre au fur et à mesure de sa chorégraphie des gestes et attributs issus de la ritualité vodoun. L’index dressé qui oscille d’avant en arrière figure le mouvement de l’avaga, petit hochet qui sert à appeler l’esprit, le vodun, à le guider pour qu’il chevauche l’adepte. Sitôt en transe, ce dernier est recouvert de poudre de kaolin, - ici du talc - symbole de pureté, qui agit aussi comme élément de connexion entre le corps charnel et l’esprit venu le posséder. 

Dans cet extrait, situé à la fin de la pièce, le danseur s'approprie le cercle et trouve, par la voie du rituel, le lien avec ses origines et une réponse à sa quête. 

Source : Programme Instant Togo - décembre 23, interview par Anne Décoret-Ahiha, 7 mai 2024, Lomé (Togo)

Représentation au Magic Mirror, Institut Français du Togo, 15 décembre 2023.

Afiadegnigban, Kossivi Sénagbé

Né dans une famille animiste, Kossivi Sénagbé Afiadegnigban s’initie dès l'enfance à la percussion et à la danse lors des cérémonies et rituels vodoun. Très jeune, il intègre la compagnie de danse traditionnelle Gbenodou. Après son baccalauréat, en 2009, il intègre la faculté de sociologie de l’Université de Lomé où il côtoie, en tant que membre du club Unesco, le milieu artistique togolais : performeurs, artistes visuels, plasticiens… tout en poursuivant sa formation en danse contemporaine auprès de Kossi Aholou-Wokawui,  Patrick Acogny, Bienvenue Bazié, Lila Greene, Nora Chipomire, Serge Aimé Coulibaly, Salia Sanou. En 2014, une grave blessure au genou le stoppe brutalement dans son élan. Plus d’un an et demi de soins et massages traditionnels lui seront nécessaires pour retrouver sa mobilité articulaire. De cette expérience douloureuse, il crée avec le metteur en scène Hodin Senyon une première pièce : En Sursis, un duo danse / slam autour du handicap. Il fonde alors sa compagnie Sol’Oeil d’Afrik (2015) avec laquelle il mène actions culturelles et projets artistiques, notamment dans l’espace public qu'il affectionne particulièrement. En 2016, il obtient le certificat en Danse traditionnelle et contemporaine africaines et celui en Art de l’enseignement de la danse à l’Ecole des Sables – Germaine Acogny (Sénégal). En 2017, il crée le solo Entre Ciel et Terre, inspiré des rituels vodoun qu’il explore comme repères nécessaires à la construction identitaire de la jeunesse togolaise. "Le vodoun nourrit mon travail tant dans les gestes, les costumes que l'énergie, précise-t-il. "Je puise l'énergie de ma danse dans les cérémonies vodoun. C'est en même temps pour moi une rencontre avec mes ancêtres". Présentée lors du Festival de danse de Carthage, en 2019, la pièce est retravaillée la même année lors d’une résidence au Centre Chorégraphique National de Roubaix (Ballet du Nord), France, dont le chorégraphe devient le compagnon régulier. 

En 2018, Kossivi Sénagbé Afiadegnigban participe à la création de Bintou Dembele, chorégraphe invitée du laboratoire & Festival Fari Foni Waati#2, à Bamako, au Mali. Conscient de la difficulté d’accès des danseurs africains à la formation chorégraphique, il crée la même année la première édition de DTCA (Danse Traditionnelle et Créateur d’Aujourd'hui), une formation de plusieurs semaines conduit par des chorégraphes de renom et ouvert à tout danseur.  En 2021, il débute une nouvelle création, Vonvonli (L’Ombre de la peur) pour cinq danseurs (coproduction Institut Français, Togo Créatif (Institut Français du Togo, Goethe Institut, Union Européenne) qui donnera lieu à une première présentation en janvier 2022 au Festival International de Danse de Ouagadougou (Fido) au Burkina Faso, avant d’être repris en 2023 pour une tournée africaine (Togo, Tunisie, Côte d’Ivoire, Mozambique). Cette même année, il s’attèle à une nouvelle recherche chorégraphique, mêlant danse et vidéo : Agbedo (« métier de vie » en langue Ewé) qui explore l’engagement corporel des artisans dans l’exercice de leur métier (première en juillet 2023 à l’Institut Français du Togo). 

Sources : Document Compagnie Sol'Oeil d'Afrik, Interview de Kossivi Sénagbé Afiadegnigban par Anne Décoret-Ahiha, Lomé, 12 juin 2019.

Anité-Gbouhi, Lelly Kossa

Diplômée de l'Institut Supérieur de l'Image et du Son de Ouagadougou en 2009, Lelly Kossa Anité-Ghouhi débute comme scripte sur des séries télévisées et des longs-métrages au Burkina Faso et au Togo. Réalisatrice, elle remporte en 2022 le Grand Prix de la Semaine Nationale du Cinéma Togolais avec son court-métrage Parfois le destin. Déléguée du Festival du film documentaire de Blitta, au Togo, de 2017 à 2022, et représentante du Festival du film Espoir-Fife sur l'édition Togo, elle est actuellement chargée de production du programme européen Togo Créatif, à l'Institut Français du Togo, à Lomé. Elle a réalisé les captations des spectacles programmés lors du Festival Instant Togo, qui s'est déroulé à Lomé, Tsévié et Agbodrafo en décembre 2023. 

Sol'Oeil d'Afrik

Créée en 2015, Sol'oeil d’Afrik est une association artistique et culturelle née de la volonté de  jeunes professionnels togolais de la danse  de promouvoir la danse traditionnelle et contemporaine africaine. Elle a pour mission d'offrir un cadre d’apprentissage, de rencontre, d’échanges et de partage pour la professionnalisation et l’épanouissement de la jeunesse africaine en relation avec le reste du monde, dans les domaines des arts, de la culture et de l'éducation. Depuis sa création, Sol'oeil d'Afrik développe des projets de formation professionnelle, des créations chorégraphiques et des projets de médiation culturelle. 

Entre ciel et terre

Direction artistique / Conception : Kossivi Sénagbé Afiadegnigban

Interprétation : Kossivi Sénagbé Afiadegnigban

Conseil artistique / Dramaturgie : Sylvain Groud

Musique originale : Ivalmok

Musique additionnelle : Slave song (Mushroom Boyz)

Lumières : Jean-Paul Sarri

Production / Coproduction de l'œuvre chorégraphique : Sol'oeil d'Afrik, coproduction Centre Chorégraphique National de Roubaix / Sylvain Groud

Production / Coproduction de l'œuvre vidéo : Institut Français du Togo

Durée : 35 mn

Partenaires

Le dépôt de cette vidéo a été possible grâce au soutien de l'Institut Français, de la Métropole de Lyon et de la Ville de Lyon dans le cadre du projet 2023 - 2024  "Développement de ressource numérique sur la création chorégraphique africaine et outil pour la formation artistique, à la critique d’art et à la médiation culturelle au Bénin et au Togo » porté par Anne Décoret-Ahiha.

Nos suggestions de videos
03:46

La Valse de Vaslav

Tompkins, Mark (France)

  • Ajouter à la playlist
04:07

Icons

Tompkins, Mark (France)

  • Ajouter à la playlist
03:01

Hard to be soft

Doherty, Oona (France)

  • Ajouter à la playlist
03:01

Peekaboo

Goecke, Marco (France)

  • Ajouter à la playlist
03:07

Skin

Tchouda, Bouba Landrille (France)

  • Ajouter à la playlist
01:57

Walk

  • Ajouter à la playlist
06:24

Colin Dunne & eRikm Project

Dunne, Colin (France)

  • Ajouter à la playlist
09:38

Sons of Sissy

Mayer, Simon (France)

  • Ajouter à la playlist
05:05

Locus Focus

Tanaka, Min (France)

  • Ajouter à la playlist
48:04

Peuplé, dépeuplé

Ben Aïm, Christian & François (France)

  • Ajouter à la playlist
02:13

Peuplé, dépeuplé - Teaser

Ben Aïm, Christian & François (France)

  • Ajouter à la playlist
57:18

Cribles. Légende chorégraphique pour 1000 danseurs.

Huynh, Emmanuelle (France)

  • Ajouter à la playlist
46:49

Cribles/live

Huynh, Emmanuelle (France)

  • Ajouter à la playlist
03:17

Ferry

Keller, Jennifer (United States)

  • Ajouter à la playlist
02:40

Cartes postales de Chimère

Bédard, Louise (Canada)

  • Ajouter à la playlist
08:04

Yellow Towel

Michel, Dana (France)

  • Ajouter à la playlist
07:07

Its not a thing

Gaskin, Keyon (France)

  • Ajouter à la playlist
06:30

Sorrow Swag

Lewis, Ligia (France)

  • Ajouter à la playlist
03:41

Heimat - focus

Brabant, Jérôme (Reunion)

  • Ajouter à la playlist
06:25

Body Without A Brain

Rianto (Indonesia)

  • Ajouter à la playlist
Nos suggestions de themas

Danse et arts numériques

Exposition virtuelle

fr/en/

Partenaires artistiques de K. Danse

Exposition virtuelle

fr/en/

La compagnie Dyptik

Exposition virtuelle

fr/en/

Les racines de la diversité en danse contemporaine

Exposition virtuelle

fr/en/

CHRISTIAN & FRANÇOIS BEN AÏM ET L'ÉLAN VITAL - échappées chorégraphiques salvatrices

Exposition virtuelle

fr/en/

Les Rencontres chorégraphiques internationales de Seine-Saint-Denis

Exposition virtuelle

fr/en/

Latitudes contemporaines

Exposition virtuelle

fr/en/

40 ans de rock et danse

Exposition virtuelle

fr/en/

[1930-1960] : Entre Europe et Etats-Unis, un néoclassicisme à l’écoute de son temps

Les Ballets russes ont ouvert la porte à ce qui sera nommé plus tard : le néoclassique. A l’époque, l’expression « ballet moderne » est souvent utilisée pour définir ce renouvellement esthétique : un savant mélange de tradition et d’innovation définit par chaque chorégraphe.

Parcours

fr/en/

Danses indiennes

Une découverte de la danse indienne au travers de créations chorégraphiques qui la dévoilent, la suggèrent, la revisitent ou la transforment !

Parcours

fr/en/

Le corps et les conflits

Regard sur les liens qui semblent émerger entre le corps dansant et le monde envisagé comme un organisme vivant.

Parcours

fr/en/

James Carlès

Exposition virtuelle

fr/en/

Rencontres avec la littérature

La collaboration entre chorégraphe et écrivain fait apparaître de multiples combinaisons. Parfois, ce n’est plus le chorégraphe qui « met en danse » le texte d’un auteur, c’est l’écrivain qui prend la danse pour sujet ou matière de son texte.

Parcours

fr/en/

Quand le réel s'invite

Comment les œuvres témoignent-elles du monde ? L’artiste contemporain est-il lui-même le produit d’une époque, d’un milieu, d’une culture ?  

Parcours

fr/en/

Danse et performance

 Echantillon d’extraits des figures burlesques de la Performance en danse.

Parcours

fr/en/

Le Butô

Une découverte de la danse japonaise du Butô. 

Parcours

fr/en/

Folklores dites-vous ?

 Présentation de la manière dont les chorégraphes contemporains revisitent le Folklore.

Parcours

fr/en/

Les états de corps

Explication du terme « état de corps » pour la danse.

Parcours

fr/en/

La danse au Québec : Les corps déraisonnables

Première partie du Parcours consacré à la danse au Québec, voici un ensemble d’extraits présentant l’utilisation très physique du corps.

Parcours

fr/en/

La Maison de la Danse de Lyon

Exposition virtuelle

fr/en/
En naviguant sur ce site, vous reconnaissez et acceptez l'usage de cookies pour faciliter votre navigation.
Vous pouvez bloquez ces cookies en modifiant vos paramètres de sécurités de votre navigateur ou en cliquant surce lien.
J'accepte En savoir plus