Aller au contenu principal
Retour à la recherche
  • Ajouter à la playlist

Elégie

Olivier Dubois invente des formes aux partitions extrêmement réglées, dont la précision presque mécanique permet d'atteindre un état d'abandon.

“Elégie”, sa création pour le Ballet National de Marseille, est à voir comme une traversée mélancolique.

«Une complainte, le chant endeuillé de l'Ange... créature mélancolique, «garant du plus haut degré de réalité de l'invisible». C'est l'expérience
de la création - je-abîmé ! Apprivoiser ce magma sombre. Rien. Béance ou survivance sauvage, je suis la victime de mon propre couteau,
j'ouvre la plaie et regarde mon monde s'inonder. Je suis l'Ange engendré, déversé puis renversé, englouti par cette nuit qui étend sur toutes
choses ses ténèbres. Je l'aperçois, là, comme une tentative de dialogue en survie, un sursis ... tel le vertige d'un horizon azimuté, le dés-axé,
l'artiste confronté à l'axe de sa mortalité, de sa finitude humaine.»

OLIVIER DUBOIS


Dubois, Olivier

Né en 1972, Olivier Dubois crée en 1999 son premier solo Under cover. En 2005, il présente avec Christine Corday le duo Féroces pour le théâtre de l'Esplanade à Saint-Etienne. La SACD et le Festival d'Avignon lui proposent en 2006 de créer une pièce dans le cadre du Sujet à vif, Pour tout l'or du monde.

Il crée en 2006 et 2007 les deux premiers volets du projet Bdanse : En Sourdine et Peter Pan. Il enseigne et dirige également de nombreux workshops au sein de compagnies et d'écoles à l'étranger. Il a reçu en juin 2007, le prix spécial du jury décerné par le Syndicat professionnel de la critique (théâtre, musique et danse) pour son parcours d'interprète et la création Pour tout l'or du monde. En 2008, il présente sa nouvelle création Faune(s) au Festival d'Avignon. Il est lauréat en août 2008, du Premier Prix Jardin d'Europe remis à Vienne (Autriche) lors du Festival ImpulsTanz. Il a signé en janvier 2009, la chorégraphie de La Périchole d'Offenbach mis en scène par Bérangère Jannelle à l'Opéra de Lille.

Il présente enfin en octobre 2009, une exposition L'interprète dévisagé au Centre National de la Danse et crée en novembre 2009, Révolution, pièce pour 14 danseuses sur des variations du Boléro de Ravel. Les Ballets de Monte-Carlo lui ont commandé une pièce autour du Spectre de la rose pour avril 2010. Il a été interprète de nombreux chorégraphes et metteurs en scène (Sasha Waltz, Nasser Martin-Gousset, Dominique Boivin, Jan Fabre, Emilio Calcagno, Charles Cré-Ange, Angelin Preljocaj, Karine Saporta, Elio Gervasi, Andy Degroat, Laura Simi...).

Il a également mené une création avec 120 amateurs au Prisme d’Elancourt  intitulée Envers et face à tous en mai 2011. Ce projet se poursuit en  mai 2014 dans le cadre de l’évènement Made in Rbx.
En 2012, Olivier Dubois a obtenu son diplôme d’état de professeur de danse en 2012 au titre de sa renommée.
Il crée Élégie pour le Ballet National de Marseille dans le cadre de  Marseille 2013, capitale européenne de la culture. Il est nommé meilleur  chorégraphe au Danza & Danza awards cette même année pour les  pièces Tragédie et Élégie.
 

Il crée Souls en décembre 2013, à l’issue de résidences menées respectivement au Caire et à Dakar.
 

En janvier 2015 il crée Mon élue noire Sacre # 2. En juin, il présente, dans le cadre de son programme Made in Rbx au Ballet du Nord, l’avant-première des Mémoires d’un seigneur ou l’homme disparu qui rassemble un danseur de sa compagnie et quarante danseurs amateurs hommes.
Une nouvelle pièce de groupe composée de vingt-deux danseurs vient clore en août 2016 la Trilogie Étude critique pour un trompe l’œil : Auguri, créée à l’Internationales Sommersfestival à Hambourg et, en première française, à la Biennale de Lyon.


Sources : Ballet du Nord


En savoir plus : sites.google.com/site/olivierduboiscod

Elégie

Direction artistique / Conception : Olivier Dubois

Chorégraphie : Olivier Dubois

Assistance à la chorégraphie : Cyril Accorsi

Interprétation : Danseurs du Ballet National de Marseille

Mise en scène : Olivier Dubois

Scénographie : Olivier Dubois

Musique originale : François Caffene

Musique additionnelle : Richard Wagner Elégie WWV 93 en la bémol

Lumières : Patrick Riou

Production / Coproduction de l'œuvre chorégraphique : Ballet National de Marseille, COD Cie Olivier Dubois

Production / Coproduction de l'œuvre vidéo : Ballet National de Marseille

Durée : 58'

Nos suggestions de themas et videos

Aucun Résultat

En naviguant sur ce site, vous reconnaissez et acceptez l'usage de cookies pour faciliter votre navigation.
Vous pouvez bloquez ces cookies en modifiant vos paramètres de sécurités de votre navigateur ou en cliquant surce lien.
J'accepte En savoir plus