Aller au contenu principal
Retour à la recherche
  • Ajouter à la playlist

Don Quichotte

Numeridanse.tv

Chorégraphe(s) : Bazilis, Silvia (Argentina) Candal, Raúl (Argentina)

Présentée dans la/les collection(s) : Numeridanse.tv

Producteur vidéo : Ballet national d'Uruguay

en fr

Don Quichotte

Numeridanse.tv

Chorégraphe(s) : Bazilis, Silvia (Argentina) Candal, Raúl (Argentina)

Présentée dans la/les collection(s) : Numeridanse.tv

Producteur vidéo : Ballet national d'Uruguay

en fr

Don Quichotte

Version libre, inspirée du Chapitre XIX du second livre de Don Quichotte de la Mancha de Miguel de Cervantès

Argument

Inspiré par son amour pour les romans de chevalerie, Don Quichotte décide d'aller à la recherche de ses propres aventures et nomme son fidèle ami Sancho Panza comme écuyer.

Acte I

Dans le village il y a une grande fête. Kitri, la fille de l'aubergiste Lorenzo, flirte avec le barbier Basilio, dont elle est amoureuse contre la volonté de son père, car il a l'intention de l'épouser à Gamache, le riche de la ville. Quand Don Quichotte voit Kitri, il croit qu'elle est sa Dulcinée. Basilio et Kitri profitent de ce moment de confusion pour s'enfuir. Lorsque l'aubergiste et ses invités s'en rendent compte, ils se lancent à leur poursuite.

Acte II

Scène I

Dans leur fuite, Kitri et Basilio arrivent dans un camp de gitans. Son père, furieux et désespéré, arrive également au camp. À un moment donné, une tempête éclate et Don Quichotte, dans son délire, confond les moulins à vent avec des géants menaçants. Il les assaille, s'enchevêtre dans leurs voiles et tombe au sol dans un profond sommeil.

Scène II

Dans son fantasme fou, Don Quichotte est guidé par Cupidon pour entrer dans le merveilleux royaume des Dryades. Quand il les voit danser, il reconnaît Kitri parmi elles, déjà convertie en Dulcinée, son grand amour. Quand Sancho l'éveille et qu'il ressuscite, il se rend compte qu'ils doivent continuer leur voyage.

Scène III

Kitri et Basilio arrivent à la taverne, où ils s'amusent et célèbrent leur amour avec leurs amis. Ils sont retrouvés par le père de Kitri, qui souhaite annoncer le mariage de sa fille avec Gamache. Dans son désespoir, le pauvre Basilio se poignarde. Voyant sa fille souffrir, il accepte de bénir cet amour tragique. Ce faisant, Basilio cesse de prétendre qu'il est mort et célèbre l'acceptation du père de Kitri avec tous.

Acte III

Grâce à l'intervention de Don Quichotte en faveur des amants, le prêtre du village donne enfin sa bénédiction à l'amour de Kitri et Basilio pour la joie de tous leurs amis qui, dans une grande danse finale, disent au revoir aux célèbres aventuriers.

Générique
Chorégraphie: Silvia Bazilis / Raúl Candal (after Marius Petipa's original)

Musique: Ludwig Minkus

Synopsis: Free version of chapter XX of "The Ingenious Gentleman Don Quixote of La Mancha" second book by Miguel de Cervantes Saavedra

Décors et Costumes : Hugo Millán

Lumières : Claudia Sánchez

Effets visuels: Leonardo Scarone
Production: BNS, Auditorio Nacional del Sodre
Compagnie: BNS | Ballet Nacional Sodre / Uruguay
Directeur artistique: Julio Bocca.
Interprétation
Kitri: María Riccetto
Basile: Ciro Tamayo
Don Quichotte: Luiz Santiago
Sancho Panza: Alejandro González
Torero: Damián Torío
Mercedes: Gabriela Flecha
Amies de Kitri: Ariele Gomes, Careliz Povea
Cupide: Nathiany Ribeiro

Bazilis, Silvia

Formée à l’Institut Supérieur d'Art du Théâtre Colon à Buenos Aires, en Argentine, elle intègre le corps de Ballet du Théâtre Colon en 1973 et est nommée première danseuse en 1977. Elle interprète la plupart des premiers rôles des grandes productions du Théâtre Colon au côté de danseurs renommés tels que: Julio Bocca, Maximiliano Guerra, Raúl Candal, Daniel Escobar, Zuri Kletsov et Alexander Goudunov.
A partir de 2007 elle devient maîtresse de ballet et assistante de direction du Ballet du Théâtre du Colon. En 2014, en collaboration avec Raúl Candal, elle crée sa propre version de Don Quichotte pour le Ballet Nacional Sodre/Uruguay.

Candal, Raúl

Considéré comme l'une des grandes figures de la danse classique en Argentine, Raúl Candal s'intègre au monde de la danse après un brillant début de carrière en tant que gymnaste. Il intègre le Ballet Théâtre Colon en tant que premier danseur dès 1974 et partage la scène avec plusieurs grandes figures, telles qu'Olga Ferrri, Ludmila Semeniaka, Eleonora Cassano, Silvia Bazilis, Raquel Rosetti et Cecilia Kerche.
En 1994, il se retire et devient l'un des professeurs de danse les plus importants d'Argentine. Il est nommé vice-directeur puis directeur de l'Institut Supérieur d'Art du Théâtre Colon et forme de futurs grands danseurs tels qu'Herman Cornejo, Marianela Nuñez et Luciana Paris. A la demande de Julio Bocca, il crée sa version du Lac de Cygnes pour le Ballet Nacional Sodre / Uruguay en 2010.

Nos suggestions de themas et videos

Aucun Résultat

En naviguant sur ce site, vous reconnaissez et acceptez l'usage de cookies pour faciliter votre navigation.
Vous pouvez bloquez ces cookies en modifiant vos paramètres de sécurités de votre navigateur ou en cliquant surce lien.
J'accepte En savoir plus