Aller au contenu principal
Retour à la recherche
  • Ajouter à la playlist

Contemporain - Epreuves de danse 2019. Variation N°10. Fin du 2ème cycle examen d'entrée en CEPI. Fille.

Ministère de la Culture 2017 - Réalisateur-rice : Le Mao, Gilles

Chorégraphe(s) : Falco, Barbara (France)

Présentée dans la/les collection(s) : Ministère de la Culture , Épreuves de danse - Archives danse contemporaine

en fr

Contemporain - Epreuves de danse 2019. Variation N°10. Fin du 2ème cycle examen d'entrée en CEPI. Fille.

Ministère de la Culture 2017 - Réalisateur-rice : Le Mao, Gilles

Chorégraphe(s) : Falco, Barbara (France)

Présentée dans la/les collection(s) : Ministère de la Culture , Épreuves de danse - Archives danse contemporaine

en fr

Epreuves de danse 2019. Danse Contemporaine. Variation N°10. Fin du 2ème cycle examen d'entrée en CEPI. Fille.

Commentaire pédagogique

Structure et thématiques

Cette variation est composée de quatre parties :

La première partie sur un tempo binaire, 8 mesures de 8 temps, est un enchaînement de mouvements à caractère soudain et fort tels les sauts, les chutes, les courses, les grandes fentes. Le tracé dans l'espace est souvent linéaire et direct. L’énergie est vive et tranchante. Le phrasé de mouvement comprend des accélérations, des arrêts, et des accents en fin de mouvement (impact).

La deuxième partie sur une musique non mesurée est un adage dans une qualité planée, dans un flux d’énergie contrôlé.

La troisième partie sur un tempo ternaire, 7 mesures de 12 temps, est un travail sur la thématique des cercles, des courbes, des spirales, et des huit, dans l’espace (tracé) et dans le corps (volumes). Le caractère est soutenu, l’énergie légère. La qualité du mouvement est fluide, des accents en début du mouvement (impulsion).

Cette partie fait l’objet d’une commande et reprend le travail des marches en cercles de la danse allemande du courant « wigmanien » qui m’a été transmise par Karin Waehner.

La quatrième partie sur une musique non mesurée est un travail autour du thème de la vague, flux et reflux, et se termine par un enchaînement au sol en accélération.

Préparation au travail des marches en cercle

Toutes les marches s’effectuent en 1/2 plié en laissant tomber le poids du bassin vers le sol.

Bien que la marche ait un caractère glissé, les pieds ne doivent jamais glisser sur le sol, ils se posent et repoussent le sol à chaque pas, l’articulation de la cheville est souple.

Le dos, comme un élastique, est à la fois tenu et cède en épousant les courbes et les volumes tracés, il n’est jamais figé.

Pour la partie des courbes (mesures de 4 à 5 sur musique ternaire) il me semble important de faire expérimenter, dans un premier temps, aux élèves les marches en courbe dans un tracé spatial simple, (dessin 1) dans les possibilités a, b, c, d, pour qu’ils puissent sentir le sens du cercle et le volume conique tracé dans l’espace, avant de passer à l’enchaînement final (dessin 2).

Les quatre possibilités :

a) courbe en marchant en avant avec inclinaison du buste vers l’intérieur du cercle,

b) courbe en marchant en avant avec inclinaison du buste vers l’extérieur du cercle,

c) courbe en marchant en arrière avec inclinaison du buste vers l’intérieur du cercle,

d) courbe en marchant en arrière avec inclinaison du buste vers l’extérieur du cercle.

Barbara FALC


!! Pour compléter cet accompagnement pédagogique, la chorégraphe Barbara Falc propose des images accessibles à la page 60 du livret pédagogique disponible en cliquant sur les liens ci-dessous.


Livret pédagogique

http://www.culture.gouv.fr/Thematiques/Danse/Enseignement-formation-et-metiers/Enseignement-superieur-diplomes-et-orientation-professionnelle
 

http://www.culture.gouv.fr/Thematiques/Danse/Enseignement-formation-et-metiers/Formation-des-enseignants
 

http://www.culture.gouv.fr/Thematiques/Danse/Enseignement-formation-et-metiers/L-Examen-d-Aptitude-Technique-EAT

Falco, Barbara

Barbara Falco est formée à la danse à la Folkwang Hochschule d’Essen.

Interprète, elle danse en Italie dans la compagnie Sosta Palmizi, pour Raffaella Giordano et Giorgio Rossi. En France, elle travaille avec la compagnie Bouvier-Obadia L’Esquisse au CNDC d’Angers et avec Catherine Divèrres au Centre chorégraphique national de Rennes et Bretagne. Elle collabore plusieurs années avec la compagnie Icosaedre de Marilèn Iglesias Breuker, où elle participe aux créations chorégraphiques et aux projets pédagogiques autour des « Danses Chorales » de Laban.

Danseuse dans la compagnie de Pedro Pauwels, elle participe à différents projets et c’est à l’occasion de la création Pattes de femmes qu’elle rencontre Françoise Dupuy et Karin Waehner, cette dernière crée pour eux le duo Le miroir brisé.

Elle participe au projet conçu et dirigé par Fabrice Dugied « Mémoire Vive » en hommage à Karin Waehner dont elle danse le solo L’oiseau qui n’existe pas.

Elle obtient le diplôme d’État de professeur de danse, et suit plusieurs formations ayant pour thème « l’enfant et la danse » et « la danse en milieu scolaire » : elle a été pendant huit ans artiste associé au projet « danses plurielles » au CND de Pantin.

Titulaire du certificat d’aptitude aux fonctions de professeur de danse contemporaine, elle a créé la classe de danse contemporaine au CRD de Ville d'Avray où elle est actuellement professeur et responsable du département danse.

falco.laine@gmail.com

Minière , Frédéric

Frédéric MINIERE est compositeur et instrumentiste.

Il compose et interprète des musiques de scène pour le théâtre et la danse et a notamment travaillé avec Odile Duboc, Daniel Buren, Cécile Proust, Michel Deutsch, Robert Cantarella, Jacques Vincey et Nasser Djemaï.

Ses dernières créations sont des musiques de scène pour Mademoiselle Julie de Strinberg (2006-2008), Madame de Sade de Mishima (Théâtre des Abbesses, 2008), La Nuit des Rois (2009) de William Shakespeare, Les Bonnes de Jean Genet (2012) mis en scène par Jacques Vincey, pour Une étoile pour Noël (2007) et Invisibles (2012) de Nasser Djemaï, et pour Les Trois Sœurs de Tchékhov (2010) mis en scène par Volodia Serre.

Le Mao, Gilles

Dirigeant de la société de production La Huit depuis 1990, Gilles Le Mao produit et réalise pour le compte de la Délégation Générale de la Création Artistique, plus de 300 variations des « Epreuves de danse » depuis 1996.

Producteur délégué de quelques 400 programmes audiovisuels et cinéma à La Huit, il réalise aussi des grands entretiens sur des personnalités de l’ethnologie, de l’architecture, du paysage et de l’histoire de l’art avec le Ministère de la Culture. Prix coup de cœur Musique du Monde 2009 de l’Académie Charles Cros pour le film « Les tambours de Tokyo », il réalise une cinquantaine de concerts documentés sur le jazz, les musiques du Monde et la musique classique depuis 1999.

Il est par ailleurs membre de diverses commissions sélectives cinéma depuis 2009 au CNC et en région Limousin, Normandie et Grand-Est. Depuis 1995, il intervient avec le Ministère de la Culture - Drac Ile de France en lycée et BTS section cinéma et production.

Epreuves de danse 2019. Danse Contemporaine. Variation N°10. Fin du 2ème cycle examen d'entrée en CEPI. Fille.

Chorégraphie : Barbara Falco

Interprétation : Ignacia Peralta Gonzalez

Musique originale : Frédéric Minière

Autres collaborations : Avec le concours de la délégation à la danse, de l'inspection à la création artistique , collège Danse.

Production / Coproduction de l'œuvre vidéo : La Huit Production à partir d'une commande du Ministère de la Culture

Nos suggestions de videos
02:27

Classique - Epreuves de danse 2021 - Variation n°1 - Fin du 1er cycle, garçon et fille

Goupillon , Lucille (France)

  • Ajouter à la playlist
Nos suggestions de themas

No results

En naviguant sur ce site, vous reconnaissez et acceptez l'usage de cookies pour faciliter votre navigation.
Vous pouvez bloquez ces cookies en modifiant vos paramètres de sécurités de votre navigateur ou en cliquant surce lien.
J'accepte En savoir plus