Aller au contenu principal
Retour à la recherche
  • Ajouter à la playlist

Classique - Épreuves de danse 2022 - Variation n°4 - Fin de 3ème cycle diplômant (D.E.C.), garçon 1ère option

Ministère de la Culture 2021 - Réalisateur-rice : Le Mao, Gilles

Chorégraphe(s) : Lormeau, Philippe (France)

Présentée dans la/les collection(s) : Ministère de la Culture , Épreuves de danse 2022

Producteur vidéo : La Huit

en fr

Classique - Épreuves de danse 2022 - Variation n°4 - Fin de 3ème cycle diplômant (D.E.C.), garçon 1ère option

Ministère de la Culture 2021 - Réalisateur-rice : Le Mao, Gilles

Chorégraphe(s) : Lormeau, Philippe (France)

Présentée dans la/les collection(s) : Ministère de la Culture , Épreuves de danse 2022

Producteur vidéo : La Huit

en fr

Variation n° 4 Fin du 3ème cycle danseur à vocation de pratique diplômante (DEC), EAT

Cette proposition chorégraphique s’articule autour de trois enchaînements successifs.


De façon générale, les directions comme les épaulements seront l’objet d’une attention soutenue et un soin tout particulier sera accordé à la réception des saltations.

Un grand allegro « tempo di bravoura » fera figure de premier assaut. 


Cette danse d’ouverture, constituée d’amples sauts, sera ponctuée par des grands jetés en tournant, un grand assemblé ainsi que des temps levés en arabesque. Les deux derniers pas évoqués, pourront, si l’interprète le désire, être agrémentés d’un zeste de difficulté en s’exécutant battus.


La combinaison de tours attitude et de pirouettes imposera une courte trêve que le danseur mettra à profit pour réguler son souffle. Suivant les recommandations de Carlo Blasis, les girations seront arrêtées avec aplomb et assurance. L’interprète travaillera à ce que la position du corps, des bras et des jambes soit prononcée avec grâce et netteté.

Des pas battus alternant batterie de choc et batterie croisée clôtureront la variation.

Selon l’usage, il conviendra de maintenir les jambes le plus en dehors possible tout en les croisant avec franchise et netteté. 


« Danser, c’est chanter avec son corps » aurait postulé Natalia Makarova.

Quand bien même la citation serait apocryphe, je souhaiterais que chaque interprète y souscrive de tout son cœur.


Philippe LORMEAU

Lormeau, Philippe

C’est dans le studio de Max Bozzoni que Philippe Lormeau effectue ses premiers pas de danse. Poursuivant sa formation au sein de l’École de danse de l’Opéra de Paris, il intègre le Ballet de l’Opéra de Paris, sous la direction de Rudolf Noureev et danse notamment dans Raymonda et interprète Rudi van Dantzig (demi-soliste dans No man’s land, soliste dans La Chanson des petits gosses).


En 1985, à l’invitation de Rudi van Dantzig, il rejoint le Het National Ballet (Hollande) et danse le répertoire, La Belle au bois dormant, Le Corsaire, Cendrillon de Peter Wright, avant de poursuivre sa carrière avec les Grands Ballets Canadiens (Montréal), où il danse les pièces de Nacho Duato (Jardi Tancat, Na Floresta), ainsi que des œuvres de George Balanchine (Le Fils prodigue) et de James Kudelka (Shéhérazade).


De retour en France en 1990, il interprète à l’Opéra de Lyon les chorégraphies de William Forsythe (Steptext), de Hans van Manen (5 tangos), de Maguy Marin et participe aux créations d’Angelin Preljocaj (rôle de Benvolio, puis de Roméo, dans Roméo & Juliette), de Ralph Lemon (Bogus Pomp).


Professeur au CNSMD de Lyon depuis 1996, il est titulaire du Certificat d’Aptitude aux fonctions de professeur en danse classique, est notamment sollicité pour des stages en Italie, et il intervient régulièrement dans la formation du Diplôme d’Etat de professeur, au Centre National de la Danse à Lyon. 

Euh, Jahye

Née en Corée du Sud en 1983, après ses études de musique à l'Université d'Ewha en Corée, Jahye EUH entre en 2008 dans la classe de Géry Moutier au CNSMD de Lyon et y poursuit un troisième cycle « Artist diplôma » dans la classe de Florent Boffard, après un master de piano avec mention très bien à l'unanimité. Elle a travaillé avec de grands interprètes tels que Jean-Claude Pennetier, Aldo Ciccolini, Jean-Yves Thibaudet, et Wilhem Latchoumia.


En suivant la carrière de pianiste, elle entre dans la classe d'accompagnement au piano de Michel Tranchant puis de David Selig où elle finalise son cursus de master en 2013. Depuis 2014, elle est invitée régulièrement à travailler pour différentes masterclasses de musique, tels que l’académie internationale d’été de Nice, MusicAlp de Tignes, L’académie Saline Royal d’Arc-et-Senans et Verão Classico de Lisbon en tant que pianiste-accompagnatrice. 

Le Mao, Gilles

Dirigeant de la société de production La Huit depuis 1990, Gilles Le Mao produit et réalise pour le compte de la Délégation Générale de la Création Artistique, plus de 300 variations des « Epreuves de danse » depuis 1996.

Producteur délégué de quelques 400 programmes audiovisuels et cinéma à La Huit, il réalise aussi des grands entretiens sur des personnalités de l’ethnologie, de l’architecture, du paysage et de l’histoire de l’art avec le Ministère de la Culture. Prix coup de cœur Musique du Monde 2009 de l’Académie Charles Cros pour le film « Les tambours de Tokyo », il réalise une cinquantaine de concerts documentés sur le jazz, les musiques du Monde et la musique classique depuis 1999.

Il est par ailleurs membre de diverses commissions sélectives cinéma depuis 2009 au CNC et en région Limousin, Normandie et Grand-Est. Depuis 1995, il intervient avec le Ministère de la Culture - Drac Ile de France en lycée et BTS section cinéma et production.

La Huit Production

La Huit Production, est une société de production de films et de  programmes pour la télévision localisée à PARIS.


Source : www.lahuit.com

Nos suggestions de themas et videos

Aucun Résultat

En naviguant sur ce site, vous reconnaissez et acceptez l'usage de cookies pour faciliter votre navigation.
Vous pouvez bloquez ces cookies en modifiant vos paramètres de sécurités de votre navigateur ou en cliquant surce lien.
J'accepte En savoir plus