Aller au contenu principal
Retour à la recherche
  • Ajouter à la playlist

CÉDEZ LE PASSAGE - ÉPISODE 1 : Un homme qui dort - Hela Fattoumi et Eric Lamoureux

documentaire dansé, Un homme qui dort - Hela Fattoumi et Eric Lamoureux

Nawel Oulad 2020 - Réalisateurs : Sgambato, Antonin - Oulad, Nawel

Chorégraphe(s) : Fattoumi, Héla (France) Lamoureux, Éric (France)

Présentée dans la/les collection(s) : Nawel Oulad , Documentaires dansés

Producteur vidéo : Pleine Image, Cie Nawel Oulad

Vidéo intégrale disponible au CND de Pantin et à la Maison de la danse de Lyon

en fr

CÉDEZ LE PASSAGE - ÉPISODE 1 : Un homme qui dort - Hela Fattoumi et Eric Lamoureux

documentaire dansé, Un homme qui dort - Hela Fattoumi et Eric Lamoureux

Nawel Oulad 2020 - Réalisateurs : Sgambato, Antonin - Oulad, Nawel

Chorégraphe(s) : Fattoumi, Héla (France) Lamoureux, Éric (France)

Présentée dans la/les collection(s) : Nawel Oulad , Documentaires dansés

Producteur vidéo : Pleine Image, Cie Nawel Oulad

Vidéo intégrale disponible au CND de Pantin et à la Maison de la danse de Lyon

en fr

Documentaires Dansés- Cédez le passage

La série des documentaires dansés-CEDEZ LE PASSAGE invite des danseurs-chorégraphes à investir et questionner le mobilier urbain anti-SDF. Nous souhaitons proposer une expérimentation sensible entre danse et cinéma pour confronter le corps et la parole des danseurs aux mobiliers «anti-corps», appelés pudiquement aujourd’hui «mobiliers dissuasifs».

Nous associons nos univers, avec comme fil rouge, nos regards respectifs sur la ville et la place de l’exclu pour la réalisation de ces documentaires.

Nawel Oulad & Antonin Sgambato


Les DOCUMENTAIRES DANSÉS cherchent à rendre visibles des tentatives d’appropriation par le corps d’un espace qui semble a priori impossible pour la danse: le mobilier urbain anti-SDF.

Plusieurs danseurs-chorégraphes vont en duo à la rencontre de ces mobiliers urbains dissuasifs. Ils questionnent avec leurs corps et leurs voix ces architectures inhospitalières.


Production : Pleine Image & Cie Nawel Oulad
Réalisateurs : Nawel Oulad & Antonin Sgambato
 

http://www.naweloulad.com

https://www.antonin-sgambato.com

https://www.pleineimage-loc.com

Fattoumi, Héla

Héla Fattoumi et Éric Lamoureux fondent la Compagnie FATTOUMI/LAMOUREUX en 1988.  Leur première pièce Husaïs est couronnée du prix de la 1ère œuvre au concours international de Bagnolet en 1990, suivie du trio Après-midi  prix Nouveaux Talents Danse de la SACD en 1991. Ces deux œuvres les  propulsent parmi les leaders d’une nouvelle génération de la création  contemporaine et leur apportent une reconnaissance internationale.  

Un espace de recherche dont la source est l’entremêlement de leurs particularités.  De pièce en pièce, ils sondent inlassablement l’intelligence sensible du  corps, son pouvoir de dévoilement du sens qui est aussi pensée (penser)  en mouvement.  Durant cette première période plusieurs pièces marquantes voient le jour dans la continuité d’Husaïs : Si loin que l’on aille (Théâtre de la Bastille et Théâtre de la Ville, 1992) ; Fiesta (Commande du Festival d’Avignon, 1992) ; Asile Poétique (Théâtre de la Ville, 2000) à partir des textes du poète Antonio Ramos Rosa ; Wasla, Ce qui relie…  (Biennale de Lyon, 1998) ; Vita Nova (Grande Halle de la Villette,  2000) avec la 11ème promotion du Centre National des Arts du Cirque.  Ces pièces affirment un travail chorégraphique relié aux notions de  maîtrise/non maîtrise, de puissance/fragile, de minimalisme/performatif,  faisant surgir une danse dont la charge expressive est traversée par  une « énergie graphique ».  

Nommés à la direction du CCN de Caen/Basse-Normandie en 2004,  ils poursuivent alors leur démarche à travers des pièces plus portées  sur des sujets à forte tonalité sociétale.  Ce seront La Madâ’a (Arsenal de Metz, 2004) avec les frères Joubran, virtuoses palestiniens du oud ; Pièze (Unité de pression) et La danse de Pièze  (Festival Dialogue de corps, Ouagadougou, 2006 et Théâtre de la  Bastille), autour de la notion d’ « homosensualité » dans le monde  arabo-musulman ; Just to dance… (Espace des Arts de Chalon-sur-Saône, 2010), pièce autour de la notion de « créolisation » développée par Édouard Glissant ; MANTA,  solo créé au Festival Montpellier Danse 2009 puis en tournée  internationale (Tokyo, Séoul, Berlin, Tunis, Bruxelles, Stockholm,  Oslo), à partir de la problématique que soulève le port du niqab ; Lost in burqa,  (Festival danse d’ailleurs, 2011) performance pour 8 interprètes  réalisée à partir des « vêtements-sculptures » de la plasticienne  marocaine Majida Khattari ; Masculines (Arsenal de Metz, 2013) sur les représentations du féminin de part et d’autre de la Méditerranée.  

Ils réactivent une recherche chorégraphique se ressourçant au potentiel expressif et poétique de la danse.  Une douce imprudence co-signée avec Thierry Thieû Niang (Festival  Ardanthé 2013, Théâtre National de Chaillot, 2014) sur la notion du «  Care » ; Waves commande pour le NorrlandsOperan et son  Orchestre symphonique dans le cadre de Umeå 2014, capitale européenne de  la Culture pour laquelle ils s’associent avec le chanteur et  compositeur suédois Peter von Poehl.  

Ils s’aventurent régulièrement hors des théâtres pour réagir in-situ à d’autres contextes de réactivité.  En février 2009, ils signent la performance Stèles dans le cadre d’une « Nocturne » exceptionnelle, commande du Musée du Louvre.  En 2008 il créent Promenade au Grand Palais et imaginent un dialogue avec les sculptures monumentales de Richard Serra.  En janvier 2012 ils créent Circle invitant le public au centre  d’un dispositif circulaire où la danse s’enivre à l’énergie mêlée de 26  danseurs professionnels et amateurs.  En 2013, dans le cadre du Festival Normandie Impressionniste, ils  investissent l’exposition « Un été au bord de l’eau » du Musée des  Beaux-Arts de Caen pour une Flânerie chorégraphique.  

Création du Festival Danse d’Ailleurs (2005)  Dès 2005, ils initient le Festival Danse d’Ailleurs qui a vocation à  remettre en perspective la notion d’universalisme en questionnant les  cadres référents de la modernité en art selon les horizons culturels.  Les quatre premières éditions ont fait focus sur des artistes issus du  vaste et divers continent africain et ont valu à ce jeune festival un  rayonnement international grandissant, les éditions suivantes ont ouvert  le spectre jusqu’en Asie en lien avec le Festival Hot Summer in Kyoto  au Japon.  

Héla Fattoumi et Éric Lamoureux sont fortement engagés dans  différentes instances à la promotion et à la défense de l’art  chorégraphique.  De 2001 à 2004, Héla Fattoumi est vice-présidente Danse de la SACD  (Société des Auteurs Compositeurs Dramatiques). Elle est à ce titre  chargée de la programmation du « Vif du sujet » au Festival d’Avignon.  De 2006 à 2008, elle préside l’ACCN (Association des Centres  Chorégraphiques Nationaux). Présidence reprise de 2010 à 2013 par Éric  Lamoureux, qui assure depuis la vice-présidence.  Depuis septembre 2013 Héla Fattoumi est présidente déléguée à la prospective au SYNDEAC.  


Ils sont nommés à la direction du Centre chorégraphique National de Franche Comté à Belfort en mars 2015. Dès leur nomination à la direction du CCNFCB ils rebaptisent l’institution VIADANSE, dans la perspective d’impulser une nouvelle dynamique et de faciliter l’appropriation par le public du projet et de l’institution.


Ils enrichissent leur répertoire grâce à la création de plusieurs spectacles dont
OSCYL en lien avec les arts plastiques, traversé par la notion d’altérité qui constitue un fil conducteur dans le parcours des deux créateurs. Ils s’aventurent ainsi à la croisée des disciplines dans une tentative de décloisonnement entre la danse, les arts plastiques, le théâtre d’objets, le théâtre de marionnettes.
Création en Septembre 2017 pour l’ouverture du Festival Mondial des Théâtres de Marionnettes de Charleville Mézières. Avant-première au Festival International de Roverreto (Italie) puis le Théâtre National de Chaillot

BNETT WASLA relié au désir de poursuivre la transmission d’un répertoire aux jeunes génération. les deux chorégraphes réinventent une partition pour quatre femmes, danseuses du jeune Ballet National Tunisien. Ainsi ils s’engagent dans une véritable expérience intergénérationnelle et transculturelle, puisant dans l’intime et le singulier vers le collectif, traversé des enjeux liés à l’émancipation de la femme.
Création pour l’ouverture de la cité de la Culture de Tunis.

SWING Museum, spectacle jeune et tout public. SWING Museum propose un voyage imaginaire, à la croisée de la danse, de l’art dadaïste, des marionnettes et de l’imagerie vidéo. Ce conte féerique au décor mouvant s’appuie sur une trame narrative, l’aventure surprenante d’un gardien de musée qui fait un rêve éveillé
Création en février 2018 au festival À pas contés CDCN Dijon, soutenue par le Festival international MOMIX de Kingersheim.

• AKZAK, l’impatience d’une jeunesse reliée, autour du rapport danse/musique. Guidés par le double élan « aller vers et accueillir », les deux chorégraphes embarquent 12 danseurs venus d’Afrique et d’Europe vers une pièce chorégraphique chorale, en dialogue avec une composition musicale originale de et par le percussionniste virtuose Xavier Desandre Navarre. Création les 25 et 26 septembre 2020 aux Zébrures d’Automne, Les Francophonies, Des écritures à la scène, Limoges.


En lien avec les musiques actuelles :
SYMPATHETIC MAGIC avec le chanteur pop Peter von Poehl (collaboration entamée avec WAVES)
• L’évènement MOUVEMENTS Interstices chorégraphiques à l’occasion des 30 ans du festival les Eurockéennes. Une collection de 19 films courts, réunissant de nombreux chorégraphes et danseurs représentatifs de la richesse et de la diversité du champ chorégraphique et offrant ainsi à la danse un espace de visibilité hors norme. coproduction : Ministère de la Culture, Territoire de Musique, Arte Concert, VIADANSE, Sequence.


Ils créent trois autres formes en lien avec les musées et/ou l’espace public :
OSCYL Variation
• SUPERPOSE et BETWEEN.
Ces différents formats et leur diversité ont offert l’opportunité d’aller à la rencontre du public en faisant varier les contextes de réceptivité. Ils ont également permis de démultiplier les possibilités de diffusion

Ils créent trois spectacles avec les amateurs de toutes générations
CIRCLE, PULSE, JONCTION. Ils ont été de formidables activateurs de lien via l’engagement dans des expériences humaines et artistiques.


Ils initient TERRITOIRES DANSÉS EN COMMUN - un projet d’éducation artistique et culturelle à l’échelle transfrontalière
Soucieux de développer un réseau actif de personnes ressources dans le domaine de l’éducation artistique et culturelle à l’échelle du territoire transfrontalier, afin de multiplier les possibilités d’intervention artistique en milieu scolaire au-delà même des frontières nationales, VIADANSE, avec le soutien du Fonds de Coopération Belfort – Canton du Jura, de la DRAC Bourgogne Franche-Comté, du Rectorat de l’Académie de Besançon et du Département de l’enseignement de la République et Canton du Jura, met en place un ambitieux programme de formation de personnes ressources de part et d’autre de la frontière (Territoire de Belfort, Pays de Montbéliard, Canton du Jura et Jura bernois en Suisse).

Le dépôt d’un dossier de financement dans le cadre du dispositif Interreg France-Suisse, validé le 7 décembre 2018, permet à ce projet une ambition et une pérennité pour les trois prochaines années, jusqu’en décembre 2021.

Lamoureux, Éric

Héla Fattoumi et Éric Lamoureux fondent la Compagnie FATTOUMI/LAMOUREUX en 1988.  Leur première pièce Husaïs est couronnée du prix de la 1ère œuvre au concours international de Bagnolet en 1990, suivie du trio Après-midi  prix Nouveaux Talents Danse de la SACD en 1991. Ces deux œuvres les  propulsent parmi les leaders d’une nouvelle génération de la création  contemporaine et leur apportent une reconnaissance internationale.
 

Un espace de recherche dont la source est l’entremêlement de leurs particularités.  De pièce en pièce, ils sondent inlassablement l’intelligence sensible du  corps, son pouvoir de dévoilement du sens qui est aussi pensée (penser)  en mouvement.  Durant cette première période plusieurs pièces marquantes voient le jour dans la continuité d’Husaïs : Si loin que l’on aille (Théâtre de la Bastille et Théâtre de la Ville, 1992) ; Fiesta (Commande du Festival d’Avignon, 1992) ; Asile Poétique (Théâtre de la Ville, 2000) à partir des textes du poète Antonio Ramos Rosa ; Wasla, Ce qui relie…  (Biennale de Lyon, 1998) ; Vita Nova (Grande Halle de la Villette,  2000) avec la 11ème promotion du Centre National des Arts du Cirque.  Ces pièces affirment un travail chorégraphique relié aux notions de  maîtrise/non maîtrise, de puissance/fragile, de minimalisme/performatif,  faisant surgir une danse dont la charge expressive est traversée par  une « énergie graphique ».
 

Nommés à la direction du CCN de Caen/Basse-Normandie en 2004,  ils poursuivent alors leur démarche à travers des pièces plus portées  sur des sujets à forte tonalité sociétale.  Ce seront La Madâ’a (Arsenal de Metz, 2004) avec les frères Joubran, virtuoses palestiniens du oud ; Pièze (Unité de pression) et La danse de Pièze  (Festival Dialogue de corps, Ouagadougou, 2006 et Théâtre de la  Bastille), autour de la notion d’ « homosensualité » dans le monde  arabo-musulman ; Just to dance… (Espace des Arts de Chalon-sur-Saône, 2010), pièce autour de la notion de « créolisation » développée par Édouard Glissant ; MANTA,  solo créé au Festival Montpellier Danse 2009 puis en tournée  internationale (Tokyo, Séoul, Berlin, Tunis, Bruxelles, Stockholm,  Oslo), à partir de la problématique que soulève le port du niqab ; Lost in burqa,  (Festival danse d’ailleurs, 2011) performance pour 8 interprètes  réalisée à partir des « vêtements-sculptures » de la plasticienne  marocaine Majida Khattari ; Masculines (Arsenal de Metz, 2013) sur les représentations du féminin de part et d’autre de la Méditerranée.
 

Ils réactivent une recherche chorégraphique se ressourçant au potentiel expressif et poétique de la danse.  Une douce imprudence co-signée avec Thierry Thieû Niang (Festival  Ardanthé 2013, Théâtre National de Chaillot, 2014) sur la notion du «  Care » ; Waves commande pour le NorrlandsOperan et son  Orchestre symphonique dans le cadre de Umeå 2014, capitale européenne de  la Culture pour laquelle ils s’associent avec le chanteur et  compositeur suédois Peter von Poehl.
 

Ils s’aventurent régulièrement hors des théâtres pour réagir in-situ à d’autres contextes de réactivité.  En février 2009, ils signent la performance Stèles dans le cadre d’une « Nocturne » exceptionnelle, commande du Musée du Louvre.  En 2008 il créent Promenade au Grand Palais et imaginent un dialogue avec les sculptures monumentales de Richard Serra.  En janvier 2012 ils créent Circle invitant le public au centre  d’un dispositif circulaire où la danse s’enivre à l’énergie mêlée de 26  danseurs professionnels et amateurs.  En 2013, dans le cadre du Festival Normandie Impressionniste, ils  investissent l’exposition « Un été au bord de l’eau » du Musée des  Beaux-Arts de Caen pour une Flânerie chorégraphique.
 

Création du Festival Danse d’Ailleurs (2005)  Dès 2005, ils initient le Festival Danse d’Ailleurs qui a vocation à  remettre en perspective la notion d’universalisme en questionnant les  cadres référents de la modernité en art selon les horizons culturels.  Les quatre premières éditions ont fait focus sur des artistes issus du  vaste et divers continent africain et ont valu à ce jeune festival un  rayonnement international grandissant, les éditions suivantes ont ouvert  le spectre jusqu’en Asie en lien avec le Festival Hot Summer in Kyoto  au Japon.
 

Héla Fattoumi et Éric Lamoureux sont fortement engagés dans  différentes instances à la promotion et à la défense de l’art  chorégraphique.  De 2001 à 2004, Héla Fattoumi est vice-présidente Danse de la SACD  (Société des Auteurs Compositeurs Dramatiques). Elle est à ce titre  chargée de la programmation du « Vif du sujet » au Festival d’Avignon.  De 2006 à 2008, elle préside l’ACCN (Association des Centres  Chorégraphiques Nationaux). Présidence reprise de 2010 à 2013 par Éric  Lamoureux, qui assure depuis la vice-présidence.  Depuis septembre 2013 Héla Fattoumi est présidente déléguée à la prospective au SYNDEAC.
 

Ils sont nommés à la direction du Centre chorégraphique National de Franche Comté à Belfort en mars 2015. Dès leur nomination à la direction du CCNFCB ils rebaptisent l’institution VIADANSE, dans la perspective d’impulser une nouvelle dynamique et de faciliter l’appropriation par le public du projet et de l’institution.


Ils enrichissent leur répertoire grâce à la création de plusieurs spectacles dont
OSCYL en lien avec les arts plastiques, traversé par la notion d’altérité qui constitue un fil conducteur dans le parcours des deux créateurs. Ils s’aventurent ainsi à la croisée des disciplines dans une tentative de décloisonnement entre la danse, les arts plastiques, le théâtre d’objets, le théâtre de marionnettes.
Création en Septembre 2017 pour l’ouverture du Festival Mondial des Théâtres de Marionnettes de Charleville Mézières. Avant-première au Festival International de Roverreto (Italie) puis le Théâtre National de Chaillot

BNETT WASLA relié au désir de poursuivre la transmission d’un répertoire aux jeunes génération. les deux chorégraphes réinventent une partition pour quatre femmes, danseuses du jeune Ballet National Tunisien. Ainsi ils s’engagent dans une véritable expérience intergénérationnelle et transculturelle, puisant dans l’intime et le singulier vers le collectif, traversé des enjeux liés à l’émancipation de la femme.
Création pour l’ouverture de la cité de la Culture de Tunis.

SWING Museum, spectacle jeune et tout public. SWING Museum propose un voyage imaginaire, à la croisée de la danse, de l’art dadaïste, des marionnettes et de l’imagerie vidéo. Ce conte féerique au décor mouvant s’appuie sur une trame narrative, l’aventure surprenante d’un gardien de musée qui fait un rêve éveillé
Création en février 2018 au festival À pas contés CDCN Dijon, soutenue par le Festival international MOMIX de Kingersheim.

• AKZAK, l’impatience d’une jeunesse reliée, autour du rapport danse/musique. Guidés par le double élan « aller vers et accueillir », les deux chorégraphes embarquent 12 danseurs venus d’Afrique et d’Europe vers une pièce chorégraphique chorale, en dialogue avec une composition musicale originale de et par le percussionniste virtuose Xavier Desandre Navarre. Création les 25 et 26 septembre 2020 aux Zébrures d’Automne, Les Francophonies, Des écritures à la scène, Limoges.


En lien avec les musiques actuelles :
SYMPATHETIC MAGIC avec le chanteur pop Peter von Poehl (collaboration entamée avec WAVES)
• L’évènement MOUVEMENTS Interstices chorégraphiques à l’occasion des 30 ans du festival les Eurockéennes. Une collection de 19 films courts, réunissant de nombreux chorégraphes et danseurs représentatifs de la richesse et de la diversité du champ chorégraphique et offrant ainsi à la danse un espace de visibilité hors norme. coproduction : Ministère de la Culture, Territoire de Musique, Arte Concert, VIADANSE, Sequence.


Ils créent trois autres formes en lien avec les musées et/ou l’espace public :
OSCYL Variation
• SUPERPOSE et BETWEEN.
Ces différents formats et leur diversité ont offert l’opportunité d’aller à la rencontre du public en faisant varier les contextes de réceptivité. Ils ont également permis de démultiplier les possibilités de diffusion

Ils créent trois spectacles avec les amateurs de toutes générations
CIRCLE, PULSE, JONCTION. Ils ont été de formidables activateurs de lien via l’engagement dans des expériences humaines et artistiques.


Ils initient TERRITOIRES DANSÉS EN COMMUN - un projet d’éducation artistique et culturelle à l’échelle transfrontalière
Soucieux de développer un réseau actif de personnes ressources dans le domaine de l’éducation artistique et culturelle à l’échelle du territoire transfrontalier, afin de multiplier les possibilités d’intervention artistique en milieu scolaire au-delà même des frontières nationales, VIADANSE, avec le soutien du Fonds de Coopération Belfort – Canton du Jura, de la DRAC Bourgogne Franche-Comté, du Rectorat de l’Académie de Besançon et du Département de l’enseignement de la République et Canton du Jura, met en place un ambitieux programme de formation de personnes ressources de part et d’autre de la frontière (Territoire de Belfort, Pays de Montbéliard, Canton du Jura et Jura bernois en Suisse).

Le dépôt d’un dossier de financement dans le cadre du dispositif Interreg France-Suisse, validé le 7 décembre 2018, permet à ce projet une ambition et une pérennité pour les trois prochaines années, jusqu’en décembre 2021.

Héla Fattoumi, Eric Lamoureux (VIADANSE - CCN de Franche-Comté à Belfort)

Héla Fattoumi et Éric Lamoureux fondent la Compagnie FATTOUMI/LAMOUREUX en 1988.  Leur première pièce Husaïs est couronnée du prix de la 1ère œuvre au concours international de Bagnolet en 1990, suivie du trio Après-midi prix Nouveaux Talents Danse de la SACD en 1991. Ces deux œuvres les propulsent parmi les leaders d’une nouvelle génération de la création contemporaine et leur apportent une reconnaissance internationale. De pièce en pièce, ils sondent inlassablement l’intelligence du corps, son pouvoir de dévoilement du sens qui est aussi pensée (penser) en mouvement. Ils s’aventurent régulièrement hors des théâtres pour réagir in-situ à d’autres contextes de réactivité. 

Nawel Oulad

Nawel a grandi entre l’atelier de peinture de sa mère et les plateaux de tournage où travaillait son père. A cet univers pictural se sont ajoutés la danse, le théâtre et la musique qu’elle pratique dès six ans au conservatoire, la conduisant à nourrir une pensée sensible qui passe par l’expression artistique.

 Curieuse de comprendre l’histoire de ses ancêtres, elle complète sa formation de danseuse par des études universitaires en sociologie et arts plastiques.


Convaincue de l’importance de la création et de la conscience corporelle dans l’épanouissement de l’homme, elle se forme en danse thérapie et obtient son Certificat de Psychopédagogie du Mouvement Dansé à freedancesong. La bas elle complétera sa formation en danse contemporaine, classique, jazz et par la découverte des danses d’Afrique et la technique Dunham.

C’est la rencontre avec le chorégraphe Christian Bourigault, alors en résidence à l’université Paris Ouest Nanterre la Défense, qui sera déterminante.

 Elle trouvera dans sa danse contemporaine le corps engagé qu’elle recherchait, la possibilité de concilier les sciences sociales et l’ art. Elle dansera dans 6 créations de Christian Bourigault puis rejoindra les RIDC – Rencontres Internationales de Danse Contemporaine– où elle obtient son Diplôme d’Etat de professeur de danse contemporaine en 2012.
Elle participe alors comme danseuse interprète à la reprise de «sans objet» auprès de Mie Cocquempot , Cie K622, à « Vertige délicieux » dans la CIe point virgule de Claire Jenny , à Aublick de la Cie Impact et divers créations de la Cie Théoréma.


En 2010 elle fonde le département danse de l’association l’Envolée Bleue où elle donne des ateliers, met en place des sorties photo danse et crée ses premières performances mêlant danse et peinture ainsi que son solo « Métiss terre damnée » .

Les fondations de son travail se posent et les projets artistiques et pédagogiques s’enchaînent, la conduisant a monter sa compagnie.


L’histoire de l’art et la sociologie sont au coeur de son travail. La recherche identitaire, l’urbanité, la mémoire et la place de l’individu dans le groupe sont autant de sujets récurrents dans ses créations.

Improvisatrice elle n’hésite pas à aller à la rencontre d’autres arts lors de performances dans des lieux les plus divers dans une danse toujours renouvelée.


 En 2015 elle réalise son premier film de danse "quitter le bitume" et commence un cycle créatif qu'elle intitule CINEMADANSE mélant des projets de videodanse et de documentaires . 

 La vidéo accompagne et vient aussi compléter ses créations scénographiques et performative notamment par la création d'installations présenté dans des galeries.


Elle intervient auprès de plusieurs compagnies de théâtre aussi bien comme coach dans la préparation de l’acteur que comme comédienne (Cie Aziadé, collectif KOTB, Guillaume Segouin, collectif théôrema.)

En 2014 elle créé le festival annuel « L’Appel de la Lune », invitant des artistes et chercheurs a se rencontrer autour d’une thématique d’actualité en lien avec les femmes. En 2015 elle devient membre du conseil international de la danse de l’UNESCO .


Pour aller plus loin :

site de la Cie Nawel Oulad 

Chaine youtube 



Sgambato, Antonin

Antonin Sgambato, réalisateur, scénariste et photographe, vit et réside à Paris. Il a écrit et réalisé plusieurs courts-métrages de fiction et documentaire. En 2012, il lance Pleine Image, sa société de production audiovisuelle. Il se passionne très tôt pour toutes les formes filmiques associant la danse et collabore régulièrement avec la Cie Nawel Oulad. Il prépare actuellement un long métrage de fiction. 

www.antonin-sgambato.com 

Oulad, Nawel

Nawel a grandi entre l’atelier de peinture de sa mère et les plateaux de tournage où travaillait son père. A cet univers pictural se sont ajoutés la danse, le théâtre et la musique qu’elle pratique dès six ans au conservatoire, la conduisant à nourrir une pensée sensible qui passe par l’expression artistique.

Curieuse de comprendre l’histoire de ses ancêtres, elle mène des études universitaires en sociologie et arts plastiques tout en continuant sa formation de danseuse à Paris aux RIDC école des Dupuy, à Freedancesong école de Christiane de Rougemont, et au CNSMDP.

EN 2010 elle fonde sa Compagnie ,la recherche identitaire, l’urbanité, la mémoire et la place de l’individu dans le groupe sont autant de sujets récurrents dans ses créations.  L’histoire de l’art et la sociologie y sont au coeur de son travail.

En 2014 elle créé le festival annuel « L’Appel de la Lune », invitant des artistes et chercheurs a se rencontrer autour d’une thématique d’actualité en lien avec les femmes. 

Avec le réalisateur et producteur Antonin Sgambato elle se forme au montage  et aux techniques du cinéma  lui permettant de réaliser de nombreux films de danse  .
 En 2015 elle réalise son premier film de danse "quitter le bitume" et commence un cycle créatif qu'elle intitule CINEMADANSE mélant des projets de videodanse et de documentaires .

Pour aller plus loin :

site de la Cie Nawel Oulad 

Vimeo

Chaine youtube 

Cie Nawel Oulad

Crée en 2011, la Compagnie Nawel Oulad mène des projets de danse contemporaine en lien étroit avec les arts plastiques et les sciences humaines. La troupe se fédère autour de projets artistiques hybrides, spectacles mais aussi performances, installations, et films.
L’écriture chorégraphique commence par une rencontre avec un sujet, un paysage, une matière, puis les sensations, les mots et les images s'incorporent pour faire naitre le mouvement et la spatialité.
Les créations interrogent nos rapports au monde et à notre histoire collective et individuelle. Dans cette démarche la compagnie investit la scène mais aussi des lieux où on ne l'attend pas: l'angle d'une rue, un bâtiment désaffecté, une galerie, un appartement...


Convaincue de l'importance de l'art comme vecteur de lien social la compagnie propose des ateliers pour les professionnels et les amateurs lors de ses tournées.

Aujourd’hui la compagnie a réalisé 5 spectacles, 8 performances et de nombreuses vidéodanses que vous pourrez découvrir sur son site www.naweloulad.com

Partenaires de la compagnie:
Conseil départemental de Seine Saint Denis /
Centre National de la Danse Pantin Mad /
Ménagerie de Verre StudioLab /
La Belle Orange bureau de production et diffusion /
Maison du théâtre et de la danse /
Centre Louis Lumière /
Ville d'Epinay Sur Seine
Pleine image /
​Palais de la Femme /
Sur les toits production

Pleine Image Production

Pleine Image produit des films et photographies avec passion depuis plus de six ans. Nos collaborateurs mettent en récit par l'image des univers singuliers et riches de sens.

Nous animons une équipe de techniciens et d'artistes confirmés, réunis par un désir commun de raconter des histoires humaines, fortes, et de satisfaire leur goût du challenge et de l'innovation.

Pleine Image propose un service complet et intégré, depuis l'écriture, la conception, en passant par la mise à disposition du matériel technique et la post-production. Tout ceci permet à nos clients de nous confier sereinement l'intégralité de leurs réalisations.


https://www.pleineimage.com/

Documentaires dansé- Cédez le passage #1 un homme qui dort

Direction artistique / Conception : Antonin Sgambato & Nawel Oulad

Chorégraphie : Héla Fattoumi & Eric Lamoureux

Interprétation : Héla Fattoumi & Eric Lamoureux

Lumières : Alexis Doare

Son : Thomas Van Pottelberge

Production / Coproduction de l'œuvre chorégraphique : Pleine Image Pro & Sur les toits production

Production / Coproduction de l'œuvre vidéo : Cie Nawel Oulad

Note d'intention- documentaires dansés CEDEZ LE PASSAGE

On aide parfois l’exclu, l’étranger, l’indigent. On le soigne dans des centres d’accueil ou d’hébergement. On l’enferme aussi, à l’intérieur des hôpitaux, des prisons ou des centres de rétention. Tant que l’homme vagabond se dissimule sous les replis de la ville, on laisse faire ; mais on ne le tolère que très peu lorsqu’il se dévoile au grand jour.

La danse propose souvent de faire sortir les corps des cadres et des limites établis. Il nous a semblé essentiel de faire appel à des danseurs-chorégraphes pour créer des mises en évidence filmées de ces mobiliers urbains anti-SDF.


Partant du constat que ces structures de béton et d’acier nous obligent à inventer des gestes en réaction, nous demandons aux chorégraphes de proposer – en spécialistes de l’espace et du temps - une expertise de ces ergonomies de l’inconfort.

Comment faire pour apprivoiser ces surfaces ? Est-il possible que ces zones dissuasives deviennent des lieux subversifs ? Pouvons-nous les sublimer en lieux de rencontre ? Que disent-elles sur notre place et notre rôle dans la société ?


En risquant l’arrêt, l’effleurement, le poids, la suspension, le contact avec la matière, les danseurs déploient leur corps là où ils ne devraient pas. Ces corps dansants se jouent des contraintes que la ville nous impose en termes de rythme et de temps. En affrontant ces urbanités, ils mettent en lumière ces architectures pensées spécifiquement contre le corps. Une bataille de territoire prend place sur quelques mètres carrés entre la raideur du béton et la plasticité des danseurs.


L’intérêt des DOCUMENTAIRES DANSÉS est aussi de filmer les hésitations des danseurs. Pourront-t-ils pleinement se mouvoir et proposer une chorégraphie maîtrisée face aux embûches que lui tendent ces mobiliers anti-SDF ? Leurs corps ne seront-t-ils pas empêchés et entravés dans leurs mouvements ? Comment vont-ils réagir ?

La voix des artistes est essentielle pour comprendre en même temps qu’eux leurs envies, leurs incertitudes, leurs émotions contrariées…


Les danseurs tâtonnent, trébuchent et rebondissent jusqu’à trouver un équilibre. L’acte dansé résiste à la silencieuse obstination de ces architectures érigées contre le bien-être des corps et contre toute forme de rassemblement humain. Ces architectures deviennent, le temps d’une danse, le lieu inattendu d’une scénographie improvisée, un espace un instant embelli par les contorsions et les arabesques des danseurs. Les corps des danseurs-chorégraphes déploient leur créativité et font acte de résistance face à ces sculptures de l’impossible.



Nos suggestions de videos
03:01

Hard to be soft

Doherty, Oona (France)

  • Ajouter à la playlist
01:39

Mirages — Les âmes boréales - Teaser

Ben Aïm, Christian & François (France)

  • Ajouter à la playlist
02:44

Transparent Monster

Teshigawara, Saburo (France)

  • Ajouter à la playlist
04:21

DISPARUE (dehors)

Santander Corvalán, Marcela (France)

  • Ajouter à la playlist
08:14

Citta' d'Acqua

Carlson, Carolyn (Italy)

  • Ajouter à la playlist
03:37

La barque sacrée

Carlson, Carolyn (France)

  • Ajouter à la playlist
03:51

Steppe

Carlson, Carolyn (France)

  • Ajouter à la playlist
04:54

Mudanzas

MUDANZAS_1.mp4 (Mexico)

  • Ajouter à la playlist
22:09

Nal Boa (Regarde moi) [remontage 2018]

Le Batard, Anne (France)

  • Ajouter à la playlist
13:41

VIA-X

Via X.mp4 (Mexico)

  • Ajouter à la playlist
44:40

ORIGAMI éclats performatifs Plié / Dépliés - 2018

Alexandre, Yvann (France)

  • Ajouter à la playlist
04:51

A Taxi Driver, an Architect and the High Line

Huynh, Emmanuelle (France)

  • Ajouter à la playlist
09:01

ORIGAMI éclats performatifs Le Solo | création 2018

Alexandre, Yvann (France)

  • Ajouter à la playlist
02:52

Chamber Dance

Richard, Alban (France)

  • Ajouter à la playlist
32:43

Glabelle duo

Ponties, Karine (Belgium)

  • Ajouter à la playlist
02:03

Distinguished Hits [extrait 1]

La Ribot (France)

  • Ajouter à la playlist
02:30

Distinguished Hits [extrait 2]

La Ribot (France)

  • Ajouter à la playlist
02:04

Distinguished Hits [extrait 3, n°26]

La Ribot (France)

  • Ajouter à la playlist
02:55

Whack!!

Chen, Ashley (France)

  • Ajouter à la playlist
05:40

Workshop 2017

Workshop 2017 (France)

  • Ajouter à la playlist
Nos suggestions de themas

La Nouvelle Danse Française des années 80

Parcours

Francis de Coninck

La Nouvelle Danse Française des années 80

Parcours

En France, à l’aube des années 80, une génération de jeunes s’empare du corps dansant pour esquisser leur vision singulière du monde. 

Découvrir
En savoir plus

Le corps et les conflits

Parcours

Olivier Lefebvre

Le corps et les conflits

Parcours

Regard sur les liens qui semblent émerger entre le corps dansant et le monde envisagé comme un organisme vivant.

Découvrir
En savoir plus

Sacré Sacre

Webdoc

Julie Charrier

Sacré Sacre

Webdoc

Classique, tellurique, chamanique, révolutionnaire ? Le 29 mai 1913, la première du "Sacre du printemps" de Nijinski fit scandale. Ce webdoc vous raconte l'histoire de cette pièce majeure qui a inspiré tant de chorégraphes.

Découvrir
En savoir plus

Écrire le mouvement

Webdoc

Julie Charrier

Écrire le mouvement

Webdoc

De nombreux systèmes ont été inventés pour analyser et mettre en perspective la danse et pour accompagner l’outil resté indispensable à sa mémoire, le corps du danseur. Ce webdoc vous présente les enjeux de la notation du mouvement.
Découvrir
En savoir plus

Pourquoi je danse ?

Webdoc

Julie Charrier

Pourquoi je danse ?

Webdoc

Danses sociales ou contestataires, rythmes ou identités, rituels ou plaisirs...Les raisons de danser sont multiples, autant que les points de vue. Un webdoc pour parcourir, extraits d’œuvre et témoignages d’amateurs à l’appui, toutes les bonnes raisons de danser !
Découvrir
En savoir plus

Collaborations artistiques

Parcours

Centre national de la Danse

Collaborations artistiques

Parcours

Petit panorama de collaborations artistiques, des « couples » de chorégraphes aux créations impliquant des musiciens ou des plasticiens, via quelques rencontres atypiques

Découvrir
En savoir plus

Danse et performance

Parcours

Marie-Thérèse Champesme

Danse et performance

Parcours

 Echantillon d’extraits des figures burlesques de la Performance en danse.

Découvrir
En savoir plus

Danse et percussions

Parcours

Camille Rocailleux

Danse et percussions

Parcours

Découvrez de quelles manières ont collaboré chorégraphes et éléments percussifs.

Découvrir
En savoir plus

Vidéo-danses mexicaines

Exposition virtuelle

Centre de Vidéo Danse de Bourgogne

Vidéo-danses mexicaines

Exposition virtuelle

Une sélection de vidéo-danses mexicaines réalisée par le festival AGITE Y SIRVA (https://www.agiteysirva.com/).
 

Découvrir
En savoir plus

Danse dehors

Parcours

Julie Charrier

Danse dehors

Parcours

La scène d’un théâtre et le studio ne sont pas les seuls lieux de travail ou de représentation d’une pièce chorégraphique. Parfois, les danseurs et les chorégraphes dansent à l’extérieur.

Découvrir
En savoir plus

L’espace scénique

Parcours

Anne Décoret-Ahiha

L’espace scénique

Parcours

Un spectacle de danse se déroule dans une zone spatiale définie ou non. Ce parcours permet de comprendre l’occupation de l’espace scénique en danse.

Découvrir
En savoir plus

La Biennale de la danse

Exposition virtuelle

Biennale de la danse

La Biennale de la danse

Exposition virtuelle

La Biennale de la danse est un événement lyonnais que la ville traverse toutes les années paires. Voici l’histoire de cette aventure et un historique de toutes ses éditions.

Découvrir
En savoir plus

Corps dansants

Parcours

Centre national de la danse

Corps dansants

Parcours

Focus sur la variété des corps que propose la danse contemporaine et la manière de montrer ces corps : de la nudité complète au corps tout à fait caché ou recouvert.

Découvrir
En savoir plus

Danse et accessoires

Parcours

Julie Charrier

Danse et accessoires

Parcours

Les créations chorégraphiques comprennent parfois des accessoires pour compléter, nourrir ou contraindre la danse.

Découvrir
En savoir plus

Étranges spectacles

Parcours

Centre national de la danse

Étranges spectacles

Parcours

 Des spectacles atypiques de danse contemporaine qui réinventent le rapport à la scène.  

Découvrir
En savoir plus

L'improvisation

Parcours

Philippe Guisgand

L'improvisation

Parcours

 Découverte des spécificités de l’improvisation en danse.  

Découvrir
En savoir plus

Danse et musique

Parcours

Anne Décoret-Ahiha

Danse et musique

Parcours

Le rapport entre musique et création chorégraphique se décline différemment selon les courants, selon les siècles.

Découvrir
En savoir plus

La chorégraphie Belge contemporaine

Parcours

Philippe Guisgand

La chorégraphie Belge contemporaine

Parcours

Ce parcours présente les différents chorégraphes qui ont marqué le territoire belge.

Découvrir
En savoir plus

Danses de mains

Parcours

Julie Charrier

Danses de mains

Parcours

Ce parcours présente différents extraits vidéo où les mains sont au cœur du mouvement.

Découvrir
En savoir plus

Les arts du mouvement

Parcours

Anne Décoret-Ahiha

Les arts du mouvement

Parcours

Généralement associés aux arts circassiens, voici un Parcours qui vous fera déambuler entre différents artistes de cet univers.
Découvrir
En savoir plus
En naviguant sur ce site, vous reconnaissez et acceptez l'usage de cookies pour faciliter votre navigation.
Vous pouvez bloquez ces cookies en modifiant vos paramètres de sécurités de votre navigateur ou en cliquant surce lien.
J'accepte En savoir plus