Aller au contenu principal
Retour à la recherche
  • Ajouter à la playlist

The Art of Urban Dance

Biennale de la danse 2006 - Réalisateur-rice : Picq, Charles

Chorégraphe(s) : Robitzky, Niels "Storm" (Germany)

Présentée dans la/les collection(s) : Biennale de la danse , Biennale de la danse - 2006

Producteur vidéo : Collectif The Art of Urban Dance;Maison de la Danse

Vidéo intégrale disponible à la Maison de la danse de Lyon

en fr

The Art of Urban Dance

Biennale de la danse 2006 - Réalisateur-rice : Picq, Charles

Chorégraphe(s) : Robitzky, Niels "Storm" (Germany)

Présentée dans la/les collection(s) : Biennale de la danse , Biennale de la danse - 2006

Producteur vidéo : Collectif The Art of Urban Dance;Maison de la Danse

Vidéo intégrale disponible à la Maison de la danse de Lyon

en fr

Art of Urban dance (The)

Plutôt que de présenter une simple performance artistique, Storm a choisi de raconter l'histoire du hip-hop d'une manière originale. Il réunit huit danseurs de Paris, Berlin et Perpignan dans un projet collectif : "The Art of Urban Dance". Cette pièce remonte le temps pour explorer les différents styles qui ont influencé la danse urbaine.
Dans une mise en scène pédagogique, Storm commente lui-même sa leçon sur un écran situé au fond du théâtre, en posant des questions à ses danseurs sur scène. En une chorégraphie couplée à une projection du réalisateur Herman Haag, les danseurs, dirigés par Storm, mettent en mouvement les distinctions, les origines et les inspirations des quatre styles de danse urbaine les plus connus : le locking, le popping, le b-boying et le housedance. Des danses complexes qu'ils ont étudiées au cours des vingt dernières années.
Un spectacle à la fois ludique et didactique, applaudi dans le monde entier. Le collectif : Les mouvements, l'énergie, l'attitude et la grâce de ces styles parlent d'eux-mêmes.
Source : Dossier de presse, Biennale de la Danse 2006

Robitzky, Niels "Storm"

Niels Robitzky, alias Storm, est né dans le nord de l'Allemagne. Dans les années 1980, il apprend le hip-hop en autodidacte et commence à parcourir le monde avec sa formation Battle Squad. De 1992 à 1995, il fait ses débuts sur scène avec la formation Ghettoriginal. Installé à Berlin depuis 1993, il fonde en 1996 avec Nathalie “Jazzy Lee” Robitzky la compagnie The Storm & Jazzy Project, dont les créations chorégraphiques sillonnent les théâtres et les festivals européens pendant de nombreuses années. Storm réalise de nombreuses chorégraphies, notamment "X-Pos-Yos-Elf" pour la cérémonie d'ouverture de l'Expo 2000 à Hanovre. Il collabore régulièrement avec des metteurs en scène (Le Festin d'Alain Milianti), des danseurs hip-hop, des musiciens (Ray Lema) ou des chorégraphes du monde entier (Brésil, Côte d'Ivoire, etc.). Depuis 2000, Storm réalise des tournées et des projets de coopération culturelle avec les réseaux du Goethe Institut et des Centres culturels français dans le monde. C'est dans ce cadre qu'il débute, en 2001, une collaboration avec la compagnie brésilienne Discípulos do Rítmo et crée "Ta Limpo", création suivie d'une tournée en Argentine et en Europe. Il récidive en 2006 et crée "Geometronomics". En 2001, il décide de travailler sur lui- même et crée "Solo For Two" pour Suresnes Cités Danse. Depuis lors, cette pièce est présentée dans de nombreux pays en Europe, en Amérique latine, en Asie, en Australie et en Amérique du nord. En 2003, il crée avec la compagnie Pyro (qui compte parmi ses partenaires français Kane-Wüng et le danseur Nasty) "Slippin' & Slidin'", chorégraphie alliant technicité et vidéo. En 2004, il dirige huit danseurs de trois pays européens pour la conception collective de "The Art of Urban Dance", spectacle mêlant virtuosité technique et approche pédagogique. En 2004, il a aussi brillé dans le film de hip-hop allemand "Status yo" en jouant un pompiste. En 2010, il a joué son propre personnage dans le film de danse "Berlin dance Battle 3d".

Sources : Dossier de presse Biennale de la Danse ; Site de Stormdance

En savoir plus

stormdance.de

 

Picq, Charles

Auteur, réalisateur et vidéaste, Charles Picq entre dans la vie professionnelle dans les années 70 par le théâtre et la photographie. Après une reprise  d'études (Maîtrise de Linguistique - Lyon II, Maîtrise des Sciences et Techniques de la Communication - Grenoble III), il se consacre à la vidéo, d'abord dans le champ des arts plastiques à l'Espace Lyonnais d'Art Contemporain (ELAC) et avec le  groupe "Frigo", puis dans celui de la danse.

Dès la création de la Maison de la Danse à Lyon en 1980, il est sollicité pour y entreprendre un travail de documentation vidéo qu'il poursuit toujours depuis. Durant les années 80, marquées en France par l'explosion de la danse  contemporaine et le développement de l'image vidéo, il fait de nombreuses rencontres avec des artistes tels qu'Andy Degroat, Dominique Bagouet, Carolyn Carlson, Régine Chopinot, Susanne Linke, Joëlle Bouvier et Régis Obadia, Michel Kelemenis. Son activité se déploie dans le champ de la création avec des installations et des vidéos en scène, ainsi que dans celui de la télévision avec des spectacles filmés, des recréations et des documentaires. Avec Dominique Bagouet (80-90), la rencontre est particulière. Il documente sa création, l'assiste sur " Le Crawl de Lucien" et co-réalise avec lui les films "Tant Mieux, Tant Mieux" et "10 anges". Dans les années 90, il devient le directeur du développement vidéo de la Maison de la danse et oeuvre, avec le soutien de Guy Darmet et son équipe, pour une place grandissante de l'image vidéo au sein du théâtre à travers plusieurs initiatives:
 

• Il fonde une vidéothèque de films de danse, d'accès public et gratuit. C'est une première en France. Poursuivant la documentation vidéo des spectacles, il en organise la gestion et la conservation.
 •  Il impulse la création d'un vidéo-bar et d'une salle de projection vidéo dédiée à l'accueil scolaire.
 •  Il initie les "présentations de saisons" en image.
 •  Il conçoit l'édition du DVD "Le tour du monde en 80 danses", une vidéothèque de poche produite par la Maison de la Danse pour le secteur éducatif.

Plus récemment, il lance la collection « Scènes d'écran » pour la télévision et le web,  il entreprend la conversion numérique de la vidéothèque et crée le site « numeridanse.tv », vidéothèque internationale de danse en ligne.
 

Ses principaux documentaires sont : "Enchaînement", "Planète Bagouet", "Montpellier le Saut de l'Ange", "Carolyn Carlson, a woman of many faces", "Grand Ecart", "Mama Africa", "C'est pas facile", "Lyon, le pas de deux d'une ville", "Le Défilé", "Un Rêve de cirque".
 Il a également réalisé des films de spectacle : "Song", "Vu d'Ici" (Carolyn Carlson),"Tant Mieux, Tant Mieux", "10 anges", "Necesito" et "So Schnell", (Dominique Bagouet), "Im bade wannen","Flut" et "Wandelung" ( Susanne Linke), "Le Cabaret Latin" (Karine Saporta), "La danse du temps"(Régine Chopinot), "Nuit Blanche"( Abou Lagraa), "Le Témoin" (Claude Brumachon), "Corps est Graphique" (Käfig), "Seule" et "WMD" (Françoise et Dominique Dupuy), " La Veillée des Abysses" (James Thiérrée), Agwa »(Mourad Merzouki), Fuenteovejuna (Antonio Gadès), Blue Lady revisted (Carolyn Carlson)…
 

Source : Maison de la Danse

The Art of urban dance

Direction artistique / Conception : Niels "Storm" Robitzky

Chorégraphie : Collectif The Art of Urban Dance

Interprétation : Collectif The Art of Urban Dance

Musique additionnelle : Storm

Conception vidéo : Hermann "her-man" Haag

Lumières : Jean-Yves Desaint-Fuscien

Production / Coproduction de l'œuvre chorégraphique : Moov'n Aktion avec le partenariat de Initiatives d'artistes en danses urbaines

Production / Coproduction de l'œuvre vidéo : Maison de la Danse, Biennale de la Danse

Nos suggestions de videos
03:38

Yvette Chauviré

Fokine, Michel (France)

  • Ajouter à la playlist
31:26

Montpellier, le saut de l'ange

Bagouet, Dominique (France)

  • Ajouter à la playlist
04:28

20 Minutes for the 20th Century, but Asian

Lin
, River (France)

  • Ajouter à la playlist
02:55

Relâche

Börlin, Jean (France)

  • Ajouter à la playlist
03:00

L'après-midi d'un faune

Nijinsky, Vaslav (France)

  • Ajouter à la playlist
04:06

Collector [teaser]

Kelemenis, Michel (France)

  • Ajouter à la playlist
02:36

The art of Urban Dance

Robitzky, Niels "Storm" (Germany)

  • Ajouter à la playlist
02:43

La Minute du spectateur (2018) : Alvin Ailey

Ailey, Alvin (France)

  • Ajouter à la playlist
04:00

La naissance du coupé décalé

Carlès, James (France)

  • Ajouter à la playlist
08:21

Histoires condansées

Foofwa d'Imobilité (France)

  • Ajouter à la playlist
06:28

Dominique Bagouet parle de Merce Cunningham

Bagouet, Dominique (France)

  • Ajouter à la playlist
08:44

Serge Peretti le dernier italien

Peretti, Serge (France)

  • Ajouter à la playlist
02:08

La Minute du spectateur (2013) : Giselle de Mats Ek

Ek, Mats (France)

  • Ajouter à la playlist
06:20

La Planète Decouflé

Decouflé, Philippe (France)

  • Ajouter à la playlist
05:39

La Danse hip-hop, une technique maîtrisée

La Danse hip-hop, une technique maîtrisée (France)

  • Ajouter à la playlist
07:04

La Danse hip-hop, une technique maîtrisée

La Danse hip-hop, une technique maîtrisée (France)

  • Ajouter à la playlist
05:55

Le répertoire en mouvement

Duncan, Isadora (France)

  • Ajouter à la playlist
53:22

Jean-Paul Montanari

Les entretiens de la danse : Jean-Paul Montanari (France)

  • Ajouter à la playlist
Nos suggestions de themas

Les racines de la diversité en danse contemporaine

Exposition virtuelle

Centre chorégraphique James Carlès

Les racines de la diversité en danse contemporaine

Exposition virtuelle

La danse contemporaine désigne des courants artistiques succédant à la danse moderne. Mais, il est difficile de cerner précisément cette expression, tant elle inclus différentes pratiques et esthétiques. Aujourd’hui, le mot « contemporain » intègre des danses actuelles, urbaines, théâtrales, de différentes origines géographiques ou «culturelles». Pour comprendre et illustrer la notion de diversité dans la danse contemporaine, nous utiliserons divers créations de la collection du Centre chorégraphique ou de la Compagnie James Carlès Danse &Co, qui a mis cette idée au cœur de ses préoccupations.

Découvrir
En savoir plus

La filiation «américaine» de la danse moderne [1900-1930] : De la danse libre à la Modern Dance.

Parcours

La filiation «américaine» de la danse moderne [1900-1930] : De la danse libre à la Modern Dance.

La filiation «américaine» de la danse moderne [1900-1930] : De la danse libre à la Modern Dance.

Parcours

Découvrir
En savoir plus

La danse classique occidentale entre dans la modernité du 20e siècle : Les Ballets russes et les Ballets suédois

Parcours

Céline Roux

La danse classique occidentale entre dans la modernité du 20e siècle : Les Ballets russes et les Ballets suédois

Parcours

Si le 19e siècle est celui du romantisme, l’entrée dans le nouveau siècle est synonyme de modernité ! Ce sera quelques décennies plus tard que lui sera attribué a posteriori un nom : « le néo-classique ».

Découvrir
En savoir plus

Le corps et les conflits

Parcours

Olivier Lefebvre

Le corps et les conflits

Parcours

Regard sur les liens qui semblent émerger entre le corps dansant et le monde envisagé comme un organisme vivant.

Découvrir
En savoir plus

James Carlès

Exposition virtuelle

Numeridanse.tv

James Carlès

Exposition virtuelle

© Emmanuel Tussore

Découvrir
En savoir plus

Pourquoi je danse ?

Webdoc

Julie Charrier

Pourquoi je danse ?

Webdoc

Danses sociales ou contestataires, rythmes ou identités, rituels ou plaisirs...Les raisons de danser sont multiples, autant que les points de vue. Un webdoc pour parcourir, extraits d’œuvre et témoignages d’amateurs à l’appui, toutes les bonnes raisons de danser !
Découvrir
En savoir plus

COLLECTION BAGOUET

Exposition virtuelle

Montpellier Danse

COLLECTION BAGOUET

Exposition virtuelle

Dominique Bagouet a créé plus de 45 pièces en 15 ans. Certaines ont marqué le paysage chorégraphique entre 1980 et 1992, année de sa disparition. Cette collection montre les œuvres les plus emblématiques et s’enrichit au fur et à mesure de films liés à la transmission de son répertoire grâce au travail mené par l’association Les Carnets Bagouet créée par ses interprètes après sa disparition.

Découvrir
En savoir plus

Danse dehors

Parcours

Julie Charrier

Danse dehors

Parcours

La scène d’un théâtre et le studio ne sont pas les seuls lieux de travail ou de représentation d’une pièce chorégraphique. Parfois, les danseurs et les chorégraphes dansent à l’extérieur.

Découvrir
En savoir plus
En naviguant sur ce site, vous reconnaissez et acceptez l'usage de cookies pour faciliter votre navigation.
Vous pouvez bloquez ces cookies en modifiant vos paramètres de sécurités de votre navigateur ou en cliquant surce lien.
J'accepte En savoir plus