Aller au contenu principal
Retour à la recherche
  • Ajouter à la playlist

Tour de Babelle

Maison de la Danse de Lyon 2004 - Réalisateur-rice : Aussel, Étienne

Chorégraphe(s) : Hervieu, Dominique (France) Montalvo, José (France)

Présentée dans la/les collection(s) : Maison de la Danse de Lyon

en fr

Tour de Babelle

Maison de la Danse de Lyon 2004 - Réalisateur-rice : Aussel, Étienne

Chorégraphe(s) : Hervieu, Dominique (France) Montalvo, José (France)

Présentée dans la/les collection(s) : Maison de la Danse de Lyon

en fr

Tour de Babelle

Au cœur de la tournée internationale de la fable chorégraphique "Babelle Heureuse", le film présente le travail du tandem de chorégraphes et de leur groupe de danseurs virtuoses de toutes origines, en restituant au plus proche le processus créatif, pendant les répétitions, en coulisses et sur scène, mais aussi en dehors du travail et pendant les temps de repos. C'est la première fois qu'une caméra est acceptée par tous les danseurs, José Montalvo et Dominique Hervieu, dans le cadre d'un documentaire.

Hervieu, Dominique

Née en 1962 à Coutances (en Basse-Normandie), Dominique Hervieu dévore du mouvement sous toutes ses formes, depuis l’âge de six ans. Après un premier amour pour la gymnastique, elle élit la danse comme nouvel objet de sa passion : la danse classique, tout d’abord, qu’elle pratique pendant douze ans, principalement avec Michèle Latini ; la danse contemporaine, par la suite, avec Peter Goss, Alwin Nicolaïs et Hervé Diasnas. 

En 1981, elle rencontre José Montalvo et élabore avec lui une gestuelle originale faite de fluidité, rapidité et précision, qui va donner un style singulier à leurs créations. Leur complicité artistique donne naissance en 1988 à la Compagnie Montalvo-Hervieu qui se produit sur les plus grandes scènes nationales et internationales. Dix ans et cinq créations plus tard le tandem est nommé à la tête du Centre Chorégraphique National de Créteil et du Val-de-Marne. A partir de 2000, Dominique Hervieu cosigne toutes les chorégraphies de la Compagnie Montalvo-Hervieu qui compte parmi les compagnies contemporaine les plus populaires et les plus reconnues en France comme à l’étranger. 

En 2000, ils créent spécialement pour l’ouverture du Festival International du Film de Cannes, Variation au Paradis. Cette année-là, Dominique Hervieu devient conseillère artistique du Théâtre national de Chaillot et prend la direction de la mission jeune public. Elle développe alors une action originale d’éducation artistique, s’appuyant sur les relations entre les oeuvres et les pratiques artistiques d’une part, et sur les relations entre les arts, d’autre part, en partenariat avec le musée du Louvre et plusieurs institutions parisiennes. Elle imagine notamment en 2004 un parcours chorégraphique au Musée du Louvre qui rassemble 5 000 spectateurs. 

En 2001, elle crée "Mosaïque... Danse(s) d’une ville", spectacle chorégraphique pour 180 danseurs amateurs de 15 à 85 ans, véritable portrait dansé multiculturel de la Ville de Créteil immergeant ainsi les citoyens dans la création. En 2002 et 2003 elle crée deux pièces en « solo » : "Intervallo Brio" au Festival Mettre en scène, création rassemblant deux danseurs virtuoses, un grand-père et deux petites filles, et une version chorégraphique du "Corbeau et du renard". En 2006, elle crée avec José Montalvo "La Bossa Fataka" de Rameau. Elle signe également avec lui la chorégraphie et la mise en scène de deux opéras : "Les Paladins", sous la direction musicale de William Christie des Arts Florissants au Théâtre du Châtelet à Paris (2004) et "Porgy and Bess" de George Gershwin à l’Opéra National de Lyon (2008). 

En 2006, Dominique Hervieu crée avec la complicité de quatre chorégraphes du monde francophone « L’art de la rencontre - Cartes postales chorégraphiques » pour Les francofffonies !. Douze duos filmés naissent de ces rencontres et fournissent la matière à un documentaire pour Arte. En juin 2008, elle est nommée à la direction du Théâtre national de Chaillot. En 2010 est montée "Orphée", dernière création du duo. En juillet de la même année, elle initie un événement national en faveur de la jeune création, avec le Haut commissaire à la jeunesse et le Conseil de la création artistique, Imaginez Maintenant. En juillet 2011, elle succède à Guy Darmet pour prendre la direction générale de la Maison de la danse et la direction artistique de la Biennale de la danse à Lyon. 

Depuis 2014, Dominique Hervieu développe le volet international du Défilé de la Biennale de la danse de Lyon en invitant des groupes de grandes villes européennes (Turin et Barcelone). En 2018, elle sera la Directrice artistique de la Triennale de Yokohama Dance, Dance, Dance.


Source: Maison de la Danse

Montalvo, José

Au sortir de l'adolescence, José Montalvo entreprend des études d'histoire de l'art et d'arts plastiques. Il est fasciné par la constellation dada et ses innombrables inventions. Il mène, parallèlement à ses études universitaires, l'apprentissage de la danse avec Jérôme Andrews et Françoise et Dominique Dupuy – dont il rejoint la compagnie, les Ballets modernes de Paris – et enrichit sa formation auprès de Carolyn Carlson, Lucinda Childs, Alwin Nikolais et Merce Cunningham.

Les premières créations de José Montalvo sont de courtes pièces ludiques, sortes d'aphorismes chorégraphiques, mini-romans d'émotions dansées pour lesquels il reçoit différents prix internationaux. L'une de ses interprètes s'appelle Dominique Hervieu : c'est le début d'une aventure artistique et d'une profonde complicité, qui donnera naissance à la compagnie Montalvo-Hervieu en 1988. En 1989, José Montalvo s'engage dans une voie nouvelle avec la création d'événements in situ : les Danses à voir et à danser. En juillet 1993, invité du festival Paris quartier d'été, il est l'un des premiers chorégraphes associés au Bal moderne qui voit le jour au Théâtre National de Chaillot à ce moment-là.

Autre moment décisif la même année : "Double Trouble", créé avec la complicité du vidéaste Michel Coste, inaugure un cycle de pièces confrontant l'image technologique et la présence physique des danseurs. Cette période amène la création d'un ensemble d'œuvres qui se répondent et qui, tout en se suffisant à elles-mêmes, pourraient être un jour saisies dans leur ensemble, à la manière d'une grande fresque baroque. Le succès est au rendez-vous. En 1998, José Montalvo et Dominique Hervieu sont nommés directeurs du Centre chorégraphique national de Créteil et du Val-de-Marne. En 2000, José Montalvo est nommé parallèlement directeur de la danse au Théâtre National de Chaillot alors dirigé par Ariel Goldenberg.

En 2001, "Le Jardin io io ito ito" est récompensé par le prix Laurence Olivier. En 2004, la chorégraphie et la mise en scène de l'opéra de Jean-Philippe Rameau Les "Paladins" sont unanimement saluées par la critique. Le spectacle est nominé pour le prix Laurence Olivier et reçoit à Prague le prix de la meilleure captation d'opéra pour le film réalisé par François Roussillon. Il sera repris à Shanghai, Athènes, Paris et Tokyo. Puis ce sont "On danƒe" (2005) et un diptyque consacré à George Gershwin en 2008, avec une mise en scène de Porgy and Bess pour l'Opéra de Lyon et, en écho, une pièce chorégraphique lumineuse créée pour la Biennale de la danse de Lyon : "Good Morning, Mr. Gershwin".

En 2006, il reçoit le prix SACD pour l'ensemble de son œuvre. En juin 2008, José Montalvo et Dominique Hervieu acceptent la direction du Théâtre National de Chaillot. "Orphée" et "Lalala Gershwin" y voient le jour en 2010 et scellent leurs dernières créations communes avant le départ de Dominique Hervieu pour la direction de la Maison de la danse et la Biennale de Lyon. José Montalvo poursuit aux côtés de Didier Deschamps ses missions au Théâtre National de Chaillot autour de ses propres créations et en faveur d'événements contribuant à renouveler le rapport de l'institution avec ses publics. En juin 2013, il est notamment le concepteur et le coordinateur d'une manifestation autour des pratiques amateurs.

En 2013, José Montalvo crée "Don Quichotte du Trocadéro". Il reçoit pour ce spectacle le prix spécial du Meilleur spectacle étranger présenté en Italie lors de la cérémonie des Maschere del teatro Italiano, l'équivalent transalpin des Molières.


Sources : Théâtre National de Chaillot ; Programme de salle de la Maison de la Danse (2014).

Aussel, Étienne

Etienne Aussel est réalisateur de films documentaires, de captations multi-caméras, de films de danse. Vidéaste pour le spectacle vivant et les arts numériques, il dirige des projets audiovisuels. Opérateur de prise de vue de formation, il entre dans la vie professionnelle en 1999 par la danse contemporaine et travaille jusqu'en 2008 en tant que collaborateur vidéo des chorégraphes José Montalvo et Dominique Hervieu sur les créations et les tournées internationales des spectacles (Paradis, Babelle Heureuse, On danƒe, Les Paladins, Porgy and Bess).
Tour de Babelle Un premier documentaire sur la danse dont il est l'auteur est diffusé en 2004 sur la chaîne Mezzo.
En 2009 il suit la formation de réalisation en cinéma documentaire aux Ateliers Varan à Paris.
Deux de ses films réalisés en Afrique de l’Ouest francophone, Mowa et Autour de Tassiga sont distribués aux éditions l'Harmattan.
Entre 2013 et 2015, il réalise avec Valérie Gabail le film SACRES, long-métrage documentaire en compétition officielle au FIPADOC à Biarritz et primé dans divers festivals internationaux.
Il collabore en vidéo avec des artistes tels que le peintre Guy Oberson, les chorégraphes Nasser Martin-Gousset, Aïcha M’Barek et Hafiz Dhaou, ou le Prix Nobel de littérature Gao Xingjian dont il monte le dernier long-métrage Le Deuil de la beauté.
En 2012 et 2016, il co-signe avec la chorégraphe Claire Jenny les mises en scène de deux pièces : Effigies, installations vidéo interactives et performances diffusées au Centre National de la Danse à Pantin, à l'Abbaye de Noirlac et Echo, une pièce chorégraphique pour 5 danseurs (diffusée à l'Atelier de Paris, au CDA d'Enghien-les-Bains, au Théâtre de Vitry)
Parallèlement il enseigne la création vidéo pour le spectacle vivant à l'école de cinéma 3IS et monte des films de 52 minutes pour diverses sociétés de production. Titulaire d'un Master 2 D2A en Droit, Economie et Gestion de l'Audiovisuel et 2017, il s'investit en tant qu'adjoint à la coordination et dans le comité de sélection du Festival International de Film Documentaire Après Varan pour l'édition 2019.
Il intervient régulièrement en tant que réalisateur ou chef monteur au Théâtre National de la Danse – Chaillot, au CN D Cinémathèque de la danse ou à l'Atelier de Paris - CDCN, avec les sociétés de production 24 Images et les Films d'un jour / OPSIS TV.
Site web personnel avec extraits de ses réalisations : etienneaussel.wixsite.com

Tour de Babelle

Direction artistique / Conception : José Montalvo et Dominique Hervieu

Conception vidéo : Réalisation : Etienne Aussel / Cadre : Hugo Royer & Etienne Aussel / Montage : Cécile Garnier / Prise de Son : Hugo Royer / Mixage : Amélie Canini & Eric Rey

Production / Coproduction de l'œuvre vidéo : La générale de production ; Le Centre Chorégraphique National de Créteil et du Val-de-Marne ; Production déléguée : Laurent Thibierge

Durée : 57min

Nos suggestions de videos
03:10

Plaisirs inconnus

Unknown Pleasures (France)

  • Ajouter à la playlist
02:35

ELEMENTEN I - Room

Van Acker, Cindy (France)

  • Ajouter à la playlist
07:53

Boomerang - Création à la Maison

Tchouda, Bouba Landrille (France)

  • Ajouter à la playlist
02:02

Odile Duboc, une conversation chorégraphique

Duboc, Odile (France)

  • Ajouter à la playlist
02:12

Odile Duboc, une conversation chorégraphique

Duboc, Odile (France)

  • Ajouter à la playlist
26:00

Brilliant Corners

Gat, Emanuel (France)

  • Ajouter à la playlist
27:19

Asobi

Ito, Kaori (Japan)

  • Ajouter à la playlist
26:00

Aringa Rossa

Senatore, Ambra (Italy)

  • Ajouter à la playlist
27:23

Lied Ballet

Lebrun, Thomas (France)

  • Ajouter à la playlist
29:02

Acte sans parole I

Dupuy, Dominique (France)

  • Ajouter à la playlist
04:58

Atelier Participatif - Fast Forward

Carvalho, Tânia (France)

  • Ajouter à la playlist
03:18

Fabrications

Cunningham, Merce (France)

  • Ajouter à la playlist
05:50

Fake - Création à la Maison

St-Pierre, Dave (Canada)

  • Ajouter à la playlist
02:56

Transposition #2

Gat, Emanuel (France)

  • Ajouter à la playlist
03:01

Cris de corps

Montet, Bernardo (France)

  • Ajouter à la playlist
55:18

Odile Duboc, une conversation chorégraphique (version sous-titrée)

Duboc, Odile (France)

  • Ajouter à la playlist
01:04:50

Ushio Amagatsu, éléments de doctrine

Amagatsu, Ushio (France)

  • Ajouter à la playlist
04:36

Murder Ballads - Création à la Maison

Peck, Justin (United States)

  • Ajouter à la playlist
26:09

Amoveo, Les Sylphides, Le spectre de la rose

Millepied, Benjamin (Switzerland)

  • Ajouter à la playlist
53:07

Dominique Bagouet et l'aventure constante

Bagouet, Dominique (France)

  • Ajouter à la playlist
Nos suggestions de themas

Les Rencontres chorégraphiques internationales de Seine-Saint-Denis

Exposition virtuelle

Maison de la Danse de Lyon

Les Rencontres chorégraphiques internationales de Seine-Saint-Denis

Exposition virtuelle

Découvrir
En savoir plus

Pourquoi je danse ?

Webdoc

Julie Charrier

Pourquoi je danse ?

Webdoc

Danses sociales ou contestataires, rythmes ou identités, rituels ou plaisirs...Les raisons de danser sont multiples, autant que les points de vue. Un webdoc pour parcourir, extraits d’œuvre et témoignages d’amateurs à l’appui, toutes les bonnes raisons de danser !
Découvrir
En savoir plus

Collaborations artistiques

Parcours

Centre national de la Danse

Collaborations artistiques

Parcours

Petit panorama de collaborations artistiques, des « couples » de chorégraphes aux créations impliquant des musiciens ou des plasticiens, via quelques rencontres atypiques

Découvrir
En savoir plus

La chorégraphie Belge contemporaine

Parcours

Philippe Guisgand

La chorégraphie Belge contemporaine

Parcours

Ce parcours présente les différents chorégraphes qui ont marqué le territoire belge.

Découvrir
En savoir plus

Les états de corps

Parcours

Philippe Guisgand

Les états de corps

Parcours

Explication du terme « état de corps » pour la danse.

Découvrir
En savoir plus

La Fondation BNP Paribas

Exposition virtuelle

Fondation BNP Paribas

La Fondation BNP Paribas

Exposition virtuelle

Depuis sa création en 1984, la Fondation BNP Paribas soutient les arts de la scène. Attentive à la qualité de son engagement auprès de ses partenaires,  elle veille à accompagner leurs projets dans la durée.  Découvrez les engagements de la Fondation.

Découvrir
En savoir plus

L'improvisation

Parcours

Philippe Guisgand

L'improvisation

Parcours

 Découverte des spécificités de l’improvisation en danse.  

Découvrir
En savoir plus

Corps dansants

Parcours

Centre national de la danse

Corps dansants

Parcours

Focus sur la variété des corps que propose la danse contemporaine et la manière de montrer ces corps : de la nudité complète au corps tout à fait caché ou recouvert.

Découvrir
En savoir plus
En naviguant sur ce site, vous reconnaissez et acceptez l'usage de cookies pour faciliter votre navigation.
Vous pouvez bloquez ces cookies en modifiant vos paramètres de sécurités de votre navigateur ou en cliquant surce lien.
J'accepte En savoir plus