Aller au contenu principal
Retour à la recherche
  • Ajouter à la playlist

Quai de l'arrivée [remontage 2017]

CN D - Centre national de la danse Danse en amateur et répertoire 2017 - Réalisateur-rice : Zeriahen, Karim

Chorégraphe(s) : Reynaud, Anne-Marie (France)

Présentée dans la/les collection(s) : Centre national de la danse , Danse en amateur et répertoire

Producteur vidéo : Centre national de la danse

Vidéo intégrale disponible au CND de Pantin

en fr

Quai de l'arrivée [remontage 2017]

CN D - Centre national de la danse Danse en amateur et répertoire 2017 - Réalisateur-rice : Zeriahen, Karim

Chorégraphe(s) : Reynaud, Anne-Marie (France)

Présentée dans la/les collection(s) : Centre national de la danse , Danse en amateur et répertoire

Producteur vidéo : Centre national de la danse

Vidéo intégrale disponible au CND de Pantin

en fr

Quai de l'arrivée [remontage 2017]

Extrait remonté par Évidanse (Limoges), responsable artistique Catherine Mounet, dans le cadre de Danse en amateur et répertoire (2016)


Le groupe
Créé en 2013 à Limoges par Catherine Mounet, à l'issue d’un projet amateur mené avec le chorégraphe Hervé Koubi, ce groupe compte huit danseuses qui fréquentent le même cours de danse contemporaine. Parmi différents projets artistiques, une collaboration avec Sharon Fridman a particulièrement stimulé les jeunes interprètes dans leur envie de se confronter à la création et au répertoire. C’est en rencontrant la chorégraphe Gisèle Gréau que l’idée de découvrir, le Four solaire, pan historique de la danse contemporaine française, a germé. 


Le projet
Lorsqu’en 1980, Anne-Marie Reynaud et le collectif du Four solaire met en scène Quai de l’arrivée, pour cinq interprètes et un saxophoniste, elle veut raconter l’histoire de « personnages en perdition sur un quai de gare à l’aube ». Ce métissage de la danse et du théâtre au cœur d’un univers visuel « noir, étrange et loufoque où l’absurde tient un rôle prépondérant » a stimulé le groupe, heureux de plonger dans une création empreinte de surréalisme et sous influence de l’expressionnisme allemand. L’idée forte de rendre hommage à Anne-Marie Reynaud a aussi impulsé le travail. 


La chorégraphe
En 1976, la chorégraphe et pédagogue Anne-Marie Reynaud (1945-2009) a fondé, avec Odile Azagury, le Four solaire, compagnie repère de l’histoire de la danse française, tout en participant dès 1974 au GRTOP de Carolyn Carlson à l’Opéra de Paris. Ses spectacles, bouillonnants de fantaisie surréaliste, de cocasserie bien balancée, sont présentés dans les théâtres mais aussi dans les rues en plein air. Tempérament partageur et bienveillant, elle se multiplie, devient directrice des Îles de Danses en 1995, puis du département Formation et Pédagogie au Centre national de la danse à Pantin à partir de 1998. En 2005, elle imagine sur mesure pour Pedro Pauwels le solo Pliages, qui sera son ultime chorégraphie. 


Générique

Création le 15 octobre 1980 à la salle Beaurepaire à Angers, à l’occasion de l’inauguration de la salle rénovée et du lancement de l’Automne chorégraphique
Pièce pour 5 interprètes Odile Azagury, Anne-Marie Reynaud, Jean-Christophe Bleton, Bernadette Doneux (reprise de Gisèle Gréau), Daniel Larrieu
Musique Henry Gendrot
Durée originale 35 min

Reynaud, Anne-Marie

Née en 1945, Anne-Marie Reynaud – familière depuis l’âge de 7 ans de la  méthode Irène Popard qui lui est conseillée par son médecin de famille –  multiplie dans sa jeunesse les expériences : danseuse à 25 ans, engagée  dans diverses initiatives mêlant les disciplines artistiques, à  Saint-Étienne et à Paris dans le mouvement d’agitation intellectuelle et  politique qui marque les années 60, puis découvrant la technique  Nikolaïs qui est pour elle une vraie révélation, et rejoignant enfin en  1973 « Les Ballets de la Cité » de Catherine Atlani.

Fin 1974,  elle intègre le Groupe de recherche théâtrale de l’Opéra de Paris  (G.R.T.O.P.) créé par Rolf Liebermann pour Carolyn Carlson et John  Davis, et participe aux mémorables « L’Or des fous, Les Fous d’or »  présentés au Théâtre de la Ville à Paris, ou « X Land » au Palais des  Papes d’Avignon (1975).

Au sein du G.R.T.O.P., l’envie vient à  Anne-Marie Reynaud et Odile Azagury d’une danse « moins onirique », plus  réaliste et plus engagée. De là va naître l’aventure collective du «  Four Solaire ». Jusqu’en 1984, Anne-Marie Reynaud va être l’animatrice  inlassable de ce groupe d’artistes, en phase avec son époque. À ce  moment-là, la chorégraphe est nommée directrice du Centre chorégraphique  régional de Bourgogne à Nevers, où elle présente la dernière création  du collectif : « Trompe cœur » .

Si le nom « Four Solaire » reste  adjoint au label Centre chorégraphique régional jusqu’à sa  transformation en Centre chorégraphique national (1989), c’est bien une  autre période qui s’ouvre alors pour Anne-Marie Reynaud. Le « collectif »  cède du terrain au chorégraphe individuel, auteur autant que  coordinateur, comme c’est le cas aussi dans bien d’autres compagnies  dans une époque où la politique publique de la danse tend à favoriser  l’inscription territoriale de jeunes personnalités singulières,  emblématiques de la « nouvelle danse », en leur offrant des lieux de  création et de diffusion nouveaux.

A Nevers, jusqu’en 1994, A.-M.  Reynaud va produire maintes pièces chorégraphiques – dont « Drama », «  Double tour » ou « Bal de masques » – en s’associant très souvent avec  des artistes d’autres disciplines, musiciens, plasticiens, acteurs, etc.  

Parallèlement à des aventures solitaires ou des pas de côté  moins connus, comme sa collaboration avec Bernard Lavilliers (1987), sa  mise en scène de la cérémonie de clôture des 8e Jeux du Pacifique à  Nouméa (1987), ou celle des 2e Jeux de la Francophonie à Evry (1994), ou  encore, la même année, sa participation aux 4e Nuits fantastiques du  Loto, la chorégraphe développe de nombreux projets avec des amateurs  auxquels elle tient particulièrement. A partir de 1995, elle dirige le  festival "Iles de Danses" au sein de l’organisme "Ile de France Opéra et  Ballet", avant d’être nommée à la tête de l'Institut de pédagogie et de  recherche chorégraphique (qui deviendra le département Pédagogie et  Formation) du Centre national de la Danse en 1998.
Toujours prête à  danser, elle chorégraphie aussi à l’occasion, comme pour le danseur  Pedro Pauwels, un des solos de « Cygn etc. » (2000), ou « Pliages »  (2005). Elle décède le 26 mai 2009.

Laurent Sebillotte - CN D Centre national de la danse

Zeriahen, Karim

Un autre mouvement

Des images du spectacle vivant au vivant des images, le réalisateur et artiste vidéaste Karim Zeriahen semble avoir trouvé le chemin le plus court. Depuis le début des années 90, où il embarque sur la tournée Sud-Américaine du Cargo avec Philippe Decouflé, il met en mouvement l'art de la scène, la danse contemporaine le plus souvent.

Karim Zeriahen entame un compagnonnage fructueux avec Mathilde Monnier installée à Montpellier. Stop, Videlilah ou Le jour de nuit, courts films adaptés de créations de la chorégraphe puis La place du singe, captation d'un duo vivifiant où Mathilde Monnier y donne la réplique à l'écrivaine Christine Angot sont les témoins de ces échanges. A chaque fois la caméra de Karim Zeriahen investit ses territoires en mouvement, une gestuelle non pas figée mais magnifiée.

Le chorégraphe Herman Diephuis rejoint bien vite cette galerie de portraits dansants. On aura vu également des documentaires qui d'Albert Maysles à Hubert de Givenchy de Joe Dalessandro à Paul Morrissey imposent la signature de Karim Zeriahen. Une manière de filmer à la gestuelle assurée. Aujourd'hui, le réalisateur s'attache dans un projet nouveau à "aller chercher au delà des traits physiques dans les infimes mouvements du langage du corps". Soit une collection de portraits filmés comme autant de pièces uniques qui ne sont pas sans rappeler la tradition des portraits de maîtres ou de commande. Ces tableaux vivants voient les modèles poser devant la caméra de Karim Zeriahen pendant un temps donné quasiment immobiles laissant apparaître d'infimes traces de respiration, de battements de cils, de mouvements d'yeux. Filmés  puis retransmis en boucle sur une écran plat doté d'une carte mémoire.

Avec cette collection en train de se constituer, Karim Zeriahen s'interroge, à sa façon documentaire autant que plasticienne, sur ce monde virtuel abreuvé d'images. En prenant le temps de la pause, et ses modèles avec lui, il questionne notre regard.
A vue d'œil.


Source : Philippe Noisette, Site internet de Karim Zeriahen


En savoir plus : www.karimzeriahen.com

Quai de l'arrivée [remontage 2017]

Chorégraphie : Anne-Marie Reynaud

Interprétation : Auxana Arieu, Laura Bounie, Cindy Costa, Pauline Marty, Sophie Roche

Musique originale : Henry Gendrot

Autres collaborations : Extrait remonté par Évidanse (Limoges), responsable artistique Catherine Mounet, dans le cadre de Danse en amateur et répertoire (2016) - Transmission Gisèle Gréau

Durée : 12 minutes

Danse en amateur et répertoire

Danse en amateur et répertoire est un programme d’accompagnement de la  pratique amateur au-delà du cours de danse et de la phase  d’apprentissage technique. Destiné à des groupes de danseurs amateurs,  il ouvre un espace de partage pour ceux qui désirent approfondir une  pratique et une connaissance de la danse en relation avec son histoire.


Laurent Barré
Responsable du service Recherche et Répertoires chorégraphiques
Anne-Christine Waibel
Assistante du service Recherche et Répertoires chorégraphiques
+33 (0)1 41 83 43 96 
danse-amateur-repertoire@cnd.fr


Source : CN D

En savoir plus : https://www.cnd.fr/fr/page/323-danse-en-amateur-et-repertoire-programme-d-aide

Nos suggestions de videos
01:46

Grand final

Shechter, Hofesh (United Kingdom)

  • Ajouter à la playlist
02:56

Ligne de crête

Marin, Maguy (France)

  • Ajouter à la playlist
05:26

Re:Rosas!

De Keersmaeker, Anne Teresa (France)

  • Ajouter à la playlist
06:37

Why can't we get along

Millepied, Benjamin (United States)

  • Ajouter à la playlist
04:10

La Bête

Schwartz, Wagner (France)

  • Ajouter à la playlist
05:05

Deus ex Machina

Seyoung, Jeong (France)

  • Ajouter à la playlist
02:42

Die grüne Tisch (La Table verte, solo de la mort)

Jooss, Kurt (France)

  • Ajouter à la playlist
05:01

Hexentanz

Wigman, Mary (France)

  • Ajouter à la playlist
04:28

Narcisse

Duncan, Isadora (France)

  • Ajouter à la playlist
03:21

Going Home

Carlson, Carolyn (Germany)

  • Ajouter à la playlist
08:14

Citta' d'Acqua

Carlson, Carolyn (Italy)

  • Ajouter à la playlist
10:13

La Jeune Fille et la mort [remontage 2018]

Lebrun, Thomas (France)

  • Ajouter à la playlist
16:09

Standards [remontage 2018]

Rigal, Pierre (France)

  • Ajouter à la playlist
06:56

Dialogues [remontage 2018]

Massé, Marie-Geneviève (France)

  • Ajouter à la playlist
20:58

Trois générations [remontage 2018]

Gallotta, Jean-Claude (France)

  • Ajouter à la playlist
15:17

Le Sacre du printemps, Sacre #2 [remontage 2018]

Nijinsky, Vaslav (France)

  • Ajouter à la playlist
14:50

En Piste [remontage 2018]

Larrieu, Daniel (France)

  • Ajouter à la playlist
07:17

Affame [remontage 2018]

Bastin, Christine (France)

  • Ajouter à la playlist
22:09

Nal Boa (Regarde moi) [remontage 2018]

Le Batard, Anne (France)

  • Ajouter à la playlist
Nos suggestions de themas

Le corps et les conflits

Parcours

Olivier Lefebvre

Le corps et les conflits

Parcours

Regard sur les liens qui semblent émerger entre le corps dansant et le monde envisagé comme un organisme vivant.

Découvrir
En savoir plus

Pourquoi je danse ?

Webdoc

Julie Charrier

Pourquoi je danse ?

Webdoc

Danses sociales ou contestataires, rythmes ou identités, rituels ou plaisirs...Les raisons de danser sont multiples, autant que les points de vue. Un webdoc pour parcourir, extraits d’œuvre et témoignages d’amateurs à l’appui, toutes les bonnes raisons de danser !
Découvrir
En savoir plus

Rencontres avec la littérature

Parcours

Centre national de la danse

Rencontres avec la littérature

Parcours

La collaboration entre chorégraphe et écrivain fait apparaître de multiples combinaisons. Parfois, ce n’est plus le chorégraphe qui « met en danse » le texte d’un auteur, c’est l’écrivain qui prend la danse pour sujet ou matière de son texte.

Découvrir
En savoir plus

Folklores dites-vous ?

Parcours

Sarah Nouveau

Folklores dites-vous ?

Parcours

 Présentation de la manière dont les chorégraphes contemporains revisitent le Folklore.

Découvrir
En savoir plus

Rituels

Parcours

Anne Décoret-Ahiha

Rituels

Parcours

Découvrez comment la notion de rituel prend sens dans diverses danses à travers ces extraits.

Découvrir
En savoir plus

L’espace scénique

Parcours

Anne Décoret-Ahiha

L’espace scénique

Parcours

Un spectacle de danse se déroule dans une zone spatiale définie ou non. Ce parcours permet de comprendre l’occupation de l’espace scénique en danse.

Découvrir
En savoir plus

Le défilé de la Biennale de la danse

Exposition virtuelle

Biennale de la danse

Le défilé de la Biennale de la danse

Exposition virtuelle

La biennale de la danse créée en 1984 à l’initiative de Guy Darmet voit en 1996 s’ajouter à son programme un nouvel événement : le Défilé.

Découvrir
En savoir plus

La Maison de la Danse de Lyon

Exposition virtuelle

Maison de la Danse de Lyon

La Maison de la Danse de Lyon

Exposition virtuelle

Créée à Lyon en 1980, la Maison de la Danse fut le premier théâtre en Europe dédié exclusivement la danse. Avec plus de 150 000 spectateurs par saison et près de 200 levers de rideaux, la Maison de la Danse rassemble aujourd’hui un large public de spectacles très fédérateurs mais aussi d’œuvres innovantes et de recherche. Théâtre de diffusion mais aussi pôle européen de création et d’innovations numériques, la Maison de la Danse vous ouvre ses portes et vous dévoile ses projets.

Découvrir
En savoir plus

Corps dansants

Parcours

Centre national de la danse

Corps dansants

Parcours

Focus sur la variété des corps que propose la danse contemporaine et la manière de montrer ces corps : de la nudité complète au corps tout à fait caché ou recouvert.

Découvrir
En savoir plus

Danse et accessoires

Parcours

Julie Charrier

Danse et accessoires

Parcours

Les créations chorégraphiques comprennent parfois des accessoires pour compléter, nourrir ou contraindre la danse.

Découvrir
En savoir plus

Danse et arts plastiques

Parcours

Marie-Thérèse Champesme

Danse et arts plastiques

Parcours

Danse et arts plastiques sont parfois en collaboration sur scène. Ce Parcours ne peut aborder toutes les formes de leurs relations ; il tente seulement de montrer l'importance de la création plastique dans certaines chorégraphies.

Découvrir
En savoir plus

Danse et musique

Parcours

Anne Décoret-Ahiha

Danse et musique

Parcours

Le rapport entre musique et création chorégraphique se décline différemment selon les courants, selon les siècles.

Découvrir
En savoir plus

Technique(s) contemporaine(s)

Parcours

Centre national de la danse

Technique(s) contemporaine(s)

Parcours

Ce parcours en forme de question part en quête de la ou des technique(s) que révèlent différents spectacles de danse contemporaine et donne une idée des modes de formation des danseurs contemporains.

Découvrir
En savoir plus

Danses noires

Webdoc

Julie Charrier

Danses noires

Webdoc

James Carlès, danseur et chorégraphe spécialiste de la danse afro-américaine, évoque l’origine des danses urbaines actuelles. De l’Afrique aux États-Unis en passant par l’Europe, il souligne leur caractère métissé et met en perspective leur dimension sociale et politique. De nombreuses vidéos, photos, dessins et ressources complémentaires accompagnent cette interview.
Découvrir
En savoir plus

James Carlès

Exposition virtuelle

Numeridanse.tv

James Carlès

Exposition virtuelle

© Emmanuel Tussore

Découvrir
En savoir plus

Devenir spectateur de danse

Webdoc

Guisgand, Philippe ; Guisgand, Sébastien

Devenir spectateur de danse

Webdoc

Dans ce webdoc en forme d'enquête, Philippe Guisgand et ses étudiants répondent à une douzaine de questions que peut se poser tout apprenti spectateur. "Apprenti" ? En effet, pour ce chercheur en danse, spécialiste du débat esthétique, assister à un spectacle ne se résume pas à le voir. On ne naît pas spectateur mais on le devient.
Découvrir
En savoir plus

La filiation «américaine» de la danse moderne [1900-1930] : De la danse libre à la Modern Dance.

Parcours

Céline Roux

La filiation «américaine» de la danse moderne [1900-1930] : De la danse libre à la Modern Dance.

Parcours

Découvrir
En savoir plus

[1970-2018] Développements néoclassiques : diffusion mondiale, répertoires multiples et dialogues avec la danse contemporaine

Parcours

[1970-2018] Développements néoclassiques : diffusion mondiale, répertoires multiples et dialogues avec la danse contemporaine

[1970-2018] Développements néoclassiques : diffusion mondiale, répertoires multiples et dialogues avec la danse contemporaine

Parcours

Avec les années 1970, l’élan des artistes vers un nouveau classique a plus d’un demi-siècle et ainsi plusieurs générations se sont déjà déployées depuis les Ballets Russes. Au fil des décennies, chacun a défendu ou défend la danse classique sous le signe de la nouveauté, de la singularité, de la connexion avec les autres arts et avec les préoccupations de son temps.

Découvrir
En savoir plus

Käfig, portrait d'une compagnie

Webdoc

Agathe Dumont

Käfig, portrait d'une compagnie

Webdoc

À l’occasion des 20 ans de la compagnie Käfig, Mourad Merzouki revient sur l'évolution singulière du mouvement hip-hop en France, du succès populaire à la conquête de la scène, et sur les spectacles qui ont marqué l'histoire de Käfig.
Découvrir
En savoir plus

Les racines de la diversité en danse contemporaine

Exposition virtuelle

Centre chorégraphique James Carlès

Les racines de la diversité en danse contemporaine

Exposition virtuelle

La danse contemporaine désigne des courants artistiques succédant à la danse moderne. Mais il est difficile de cerner précisément cette expression, tant elle inclus différentes pratiques et esthétiques. Aujourd’hui, le mot « contemporain » intègre des danses actuelles, urbaines, théâtrales, de différentes origines géographiques ou «culturelles». Une exposition virtuelle signée par la Compagnie James Carlès Danse &Co.

Découvrir
En savoir plus
En naviguant sur ce site, vous reconnaissez et acceptez l'usage de cookies pour faciliter votre navigation.
Vous pouvez bloquez ces cookies en modifiant vos paramètres de sécurités de votre navigateur ou en cliquant surce lien.
J'accepte En savoir plus