Aller au contenu principal
Retour à la recherche
  • Ajouter à la playlist

PUZ/ZLE

Fondation BNP Paribas 2012

Chorégraphe(s) : Cherkaoui, Sidi Larbi (Belgium)

Présentée dans la/les collection(s) : Fondation BNP Paribas

en fr

PUZ/ZLE

Fondation BNP Paribas 2012

Chorégraphe(s) : Cherkaoui, Sidi Larbi (Belgium)

Présentée dans la/les collection(s) : Fondation BNP Paribas

en fr

PUZ/ZLE

Dans Puz/zle, Sidi Larbi Cherkaoui revient de manière plus abstraite sur les notions de pluralité et de diversité enracinées dans nos mécanismes de pensée et sur la question complémentaire de la façon dont les choses s’entremêlent pour créer une nouvelle identité distincte (comme dans un puzzle).

Sidi Larbi Cherkaoui cherche à comprendre pourquoi certaines connexions parviennent à s’établir et constituer un ensemble organique, tandis que d’autres échouent. Il se demande aussi si l’échec relève véritablement du ratage ou s’il se situe uniquement au niveau de notre perception de l’ordre et du désordre.

Il s’efforce dès lors de questionner l’importance apparente de l’ordre et de la linéarité, et de découvrir s’il existe plus d’un moyen de résoudre un puzzle, raconter une histoire, vivre le moment.

Sidi Larbi Cherkaoui souhaite sonder et mettre en lumière les puzzles qui se dissimulent derrière les relations humaines (tant émotionnelles, intellectuelles que sexuelles), derrière la morphologie du corps et derrière l’intangible, comme la musique qui s’inspire de traditions multiples et dont la composition puise dans des sources diverses (ainsi, une composition liturgique espagnole peut avoir des racines arabes, ensevelies dans les sables du temps).

Accompagné sur scène de l’ensemble polyphonique corse A Filetta (ses compagnons dans Apocrifu et In Memoriam), de la chanteuse libanaise Fadia Tomb El-Hage (que l’on a pu voir dans Origine) et le percussioniste et flûtiste japonais Kazunari Abe (Babel), Sidi Larbi Cherkaoui analyse la façon dont une chanson ou une composition peut provenir de plusieurs sources à la fois : religieuses et profanes, chrétiennes et musulmanes, etc. Il se penche également sur le fait que les traditions que nous cataloguons si facilement d’occidentales ou d’orientales sont nettement moins définies et univoques qu’on ne peut le penser. Le chorégraphe rend ainsi hommage à cette imperfection exquise qui donne corps à nos vies et notre planète.

Cherkaoui, Sidi Larbi

Sidi Larbi Cherkaoui a débuté comme chorégraphe en 1999 dans "Anonymous Society", une comédie musicale contemporaine d’Andrew Wale. Depuis lors, il a signé de nombreuses chorégraphies, qui lui ont valu une série de prix parmi lesquels le Fringe First Award et le Total Theatre Award à Édimbourg, le Barclay Theatre Award à Londres, le Special Prize au BITEF Festival de Belgrade, le prix Nijinski du ‘chorégraphe prometteur’ à Monte-Carlo, le Movimentos Award à Wolfsburg, le Helpmann Award en Australie. En 2008 et 2011, le magazine Tanz le proclame ‘chorégraphe de l’année’. En 2009, la fondation Alfred Toepfer lui attribue le Kairos Prize pour sa vision artistique et sa recherche d’un dialogue culturel ; il reçoit aussi le titre de ‘meilleur chorégraphe’ au National Dance Awards et celui de ‘meilleure production de l’année’ par le magazine Tanz pour "Sutra". En 2011 un Giraldillo Award lui est attribué pour "Dunas", un Benois de la danse et deux Laurence Olivier Awards pour "Babel(words)" et il est proclamé ‘jeune artiste pour le dialogue interculturel entre les mondes arabe et occidental’ par Unesco.

Sidi Larbi Cherkaoui a réalisé ses premières chorégraphies en tant que membre du collectif Les Ballets C. de la B. – "Rien de rien" (2000), "Foi" (2003), "Tempus Fugit" (2004). Parallèlement, il a collaboré à divers projets : "Ook" (2000) avec le chorégraphe Nienke Reehorst au Theater Stap à Turnhout ; "D’avant" (2002) avec Damien Jalet et la compagnie Sasha Waltz & Guests ; "Zero degrees" (2005) avec Akram Khan. Sidi Larbi Cherkaoui a travaillé pour de nombreux théâtres, opéras et compagnies de danse, allant des Ballets de Monte-Carlo ("In memoriam", 2004 et "Mea culpa", 2006), au Sadler’s Wells à Londres ("Sutra", 2008), en passant par le Grand Théâtre de Genève (Loin, 2005), les Ballets Cullberg de Stockholm ("End", 2006), le Royal Danish Ballet ("L’Homme de bois", 2007) et la Monnaie ("Apocrifu", 2007). À la Monnaie, il a également assuré la chorégraphie de la création de l’opéra House of the Sleeping Beauties de Kris Defoort. De 2006 jusqu'à 2009, il est artiste en résidence au Toneelhuis où il a créé les productions "Myth" (2007) et "Origine" (2008). Depuis 2008, il est également artiste associé du Sadler’s Wells de Londres.

En 2009, il a créé sa première commande américaine, Orbo Novo, pour le Cedar Lake Contemporary Ballet à New York, ainsi que plusieurs duos, "Faun" au Sadler’s Wells et "Dunas" pour Creaciones Artisticas Dunas. Pour Dunas, il a reçu le Prix Giraldillo du meilleur spectacle à la Biennale de Flamenco de Séville en 2011 et le National Dance Award pour une performance exceptionnelle homme (moderne) en 2012.

2010 marqua le lancement de sa nouvelle compagnie, Eastman, en résidence au Campus des Arts International deSingel à Anvers. Il réalise la chorégraphie de Das Reingold (Wagner) dans une mise en scène de Guy Cassiers à la Scala de Milan et un nouveau duo Play avec Shantala Shivalingappa. Avec Damien Jalet et Antony Gormley il crée Babel(words), la partie finale du triptyque qu’il a commencé avec Foi et Myth. Babel(words) à triomphé au 2011 Laurence Olivier Awards, en remportant le prix pour la meilleure production de danse et le prix pour la réalisation exceptionnelle en danse pour la scénographie par Antony Gormley.

En 2011 Sidi Larbi Cherkaoui a assuré la chorégraphie Labyrinth pour le ballet National de Hollande. La meme année, il crée "TeZukA", une pièce pour 15 danseurs et musiciens sur l’oeuvre du maître de manga japonais Osamu Tezuka. A la fin de l'année, il a chorégraphié "Constellation", un solo de 16 minutes pour "Rising", un spectacle composite exécuté par le danseur de Kathak Aakash Odedra.

En 2012, il crée "Puz/zle" avec 11 danseurs et les chanteurs corses d’A Filetta, la chanteuse libanaise Fadia Tomb El-Hage et le musicien japonais Kazunari Abe. Il a également assuré la chorégraphie d'Anna Karénine, le film de Joe Wright avec Keira Knightley et Jude Law.

Au printemps 2013 Cherkaoui a créé "4D" pour Eastman, "Boléro" (en collaboration avec Damien Jalet et Marina Abramovic) pour le Ballet de l'Opera de Paris, et "M¡longa", un spectacle de tango, pour Sadler's Wells. Fin 2013 a eu lieu à Pékin la première de "生长genesis", la nouvelle production d'Eastman.

En Janvier 2015 a lieu la première de Pluto à Tokyo, ou il met en scène une nouvelle adaptation au théâtre du manga d’ Urasawa, produite par le Bunkamura. Il continue en Allemagne avec la chorégraphie de l’Oiseau de Feu de Stravinsky pour les Ballets de Stuttgart. En aout dernier, Sidi Larbi Cherkaoui assure la chorégraphie  du mouvement pour Hamlet, mis en scène par Lynsdey Turner à Londres avec la participation de Benedict Cumberbatch. La première de sa dernière production, Fractus V, une pièce sur la rupture naturelle nécessaire pour grandir et devenir plus fort, a lieu en septembre 2015 à Anvers et le spectacle est actuellement en tournée internationale.

Sidi Larbi Cherkaoui a été récemment nommé directeur artistique du Ballet Royal de Flandres, fonction qu’il associe à la direction artistique de sa compagnie Eastman.


Source : Eastman⎜Sidi Larbi Cherkaoui


En savoir plus : east-man.be

Puz/zle

Direction artistique / Conception : Sidi Larbi Cherkaoui

Chorégraphie : Sidi Larbi Cherkaoui

Assistance à la chorégraphie : Nienke Reehorst ; Jon Filip Fahlstrøm, Helder Seabra ;

Interprétation : Navala 'Niku' Chaudhari, Leif Federico Firnhaber, Damien Fournier, Mohamed 'Ben Fury' Benaji, Louise Michel Jackson, Kazutomi 'Tsuki' Kozuki, Elias Lazaridis, Nicola Leahey, Sang-Hun Lee, Shintaro Oue, Valgerður 'Vala' Rúnarsdóttir, Helder Seabra, Elie Tass, Michael Watts, Satoshi Kudo

Conseil artistique / Dramaturgie : Damien Jalet ; Guy Cools, An-Marie Lambrechts, Gabriele Miracle ; Olga Wojciechowska (musique) ; Elisabeth Kinn Svensson (costume) ;

Musique originale : Jean-Claude Acquaviva, Kazunari Abe, Olga Wojciechowska

Musique live : A Filetta, Kazunari Abe, Fadia Tomb El-Hage

Musique additionnelle : Bruno Coulais, Tavagna, traditional music from Corsica, Japan and the Middle-east

Conception vidéo : Paul Van Caudenberg

Lumières : Adam Carrée

Costumes : Miharu Toriyama

Décors : Filip Peeters, Sidi Larbi Cherkaoui

Direction technique : Patrick ‘Sharp’ Vanderhaegen

Son : Jens Drieghe ; Rémi Grasso

Autres collaborations : Technique : Tom Van Aken ; Mathias Batsleer ; Patrick Liénart

Production / Coproduction de l'œuvre chorégraphique : Esther Michiels, Sofie De Schutter ; Karthika Naïr ; Lies Martens ; Eastman ; deSingel (Antwerp), Festival d’Avignon, Sadler’s Wells (London), Opéra de Lille, Theaterfestival Boulevard ('s HertogenBosch), Les Théâtres de la Ville de Luxembourg, La Filature Scène Nationale (Mulhouse), Festspielhaus Sankt-Pölten, Fondazione Musica per Roma, düsseldorf festival!

Nos suggestions de videos
01:46

Grand final

Shechter, Hofesh (United Kingdom)

  • Ajouter à la playlist
01:16

The art of Ohad Naharin

Naharin, Ohad (Israel)

  • Ajouter à la playlist
02:56

Ligne de crête

Marin, Maguy (France)

  • Ajouter à la playlist
02:58

Another look at memory

Lebrun, Thomas (France)

  • Ajouter à la playlist
01:39

Mirages — Les âmes boréales - Teaser

Ben Aïm, Christian & François (France)

  • Ajouter à la playlist
03:01

Peekaboo

Goecke, Marco (France)

  • Ajouter à la playlist
02:48

Questcequetudeviens ?

Bory, Aurélien (France)

  • Ajouter à la playlist
03:18

Under my skin

Tompkins, Mark (France)

  • Ajouter à la playlist
02:57

BROTHER

Da Silva Ferreira, Marco (France)

  • Ajouter à la playlist
02:59

Eins Zwei Drei

Zimmermann, Martin (France)

  • Ajouter à la playlist
03:00

Vertikal

Merzouki, Mourad (France)

  • Ajouter à la playlist
02:55

Du désir d'horizons

Sanou, Salia (Du désir d'horizons)

  • Ajouter à la playlist
02:45

Suite pour deux pianos

Scholz, Uwe (France)

  • Ajouter à la playlist
04:55

Slow, heavy and blue

Carlson, Carolyn (France)

  • Ajouter à la playlist
04:46

Still waters

Carlson, Carolyn (France)

  • Ajouter à la playlist
01:37:56

Steppe

Carlson, Carolyn (France)

  • Ajouter à la playlist
03:48

Synchronicity

Carlson, Carolyn (France)

  • Ajouter à la playlist
03:41

Syyskuu

Carlson, Carolyn (Finland)

  • Ajouter à la playlist
04:18

Dall'interno

Carlson, Carolyn (France)

  • Ajouter à la playlist
03:51

Steppe

Carlson, Carolyn (France)

  • Ajouter à la playlist
Nos suggestions de themas

À corps et à cris

Exposition virtuelle

Ministère de la Culture

À corps et à cris

Exposition virtuelle


Découvrir
En savoir plus

Les racines de la diversité en danse contemporaine

Exposition virtuelle

Centre chorégraphique James Carlès

Les racines de la diversité en danse contemporaine

Exposition virtuelle

La danse contemporaine désigne des courants artistiques succédant à la danse moderne. Mais, il est difficile de cerner précisément cette expression, tant elle inclus différentes pratiques et esthétiques. Aujourd’hui, le mot « contemporain » intègre des danses actuelles, urbaines, théâtrales, de différentes origines géographiques ou «culturelles». Pour comprendre et illustrer la notion de diversité dans la danse contemporaine, nous utiliserons divers créations de la collection du Centre chorégraphique ou de la Compagnie James Carlès Danse &Co, qui a mis cette idée au cœur de ses préoccupations.

Découvrir
En savoir plus

La filiation «américaine» de la danse moderne [1900-1930] : De la danse libre à la Modern Dance.

Parcours

La filiation «américaine» de la danse moderne [1900-1930] : De la danse libre à la Modern Dance.

La filiation «américaine» de la danse moderne [1900-1930] : De la danse libre à la Modern Dance.

Parcours

Découvrir
En savoir plus

Les Rencontres chorégraphiques internationales de Seine-Saint-Denis

Exposition virtuelle

Maison de la Danse de Lyon

Les Rencontres chorégraphiques internationales de Seine-Saint-Denis

Exposition virtuelle

Découvrir
En savoir plus

La compagnie Vlovajobpru

Exposition virtuelle

Numeridanse.tv
Université Lyon 2 - Arts de la scène et du spectacle vivant

La compagnie Vlovajobpru

Exposition virtuelle


Découvrir
En savoir plus

La danse classique occidentale entre dans la modernité du 20e siècle : Les Ballets russes et les Ballets suédois

Parcours

Céline Roux

La danse classique occidentale entre dans la modernité du 20e siècle : Les Ballets russes et les Ballets suédois

Parcours

Si le 19e siècle est celui du romantisme, l’entrée dans le nouveau siècle est synonyme de modernité ! Ce sera quelques décennies plus tard que lui sera attribué a posteriori un nom : « le néo-classique ».

Découvrir
En savoir plus

LE FESTIVAL VAISON DANSES

Exposition virtuelle

Numeridanse.tv

LE FESTIVAL VAISON DANSES

Exposition virtuelle

Découvrir
En savoir plus

LATITUDES CONTEMPORAINES

Exposition virtuelle

Numeridanse.tv

LATITUDES CONTEMPORAINES

Exposition virtuelle

Découvrir
En savoir plus

40 ans de rock et danse

Exposition virtuelle

Maison de la Danse de Lyon

40 ans de rock et danse

Exposition virtuelle

Chic planète, dansons dessus, oh oh oh

Chic planète, dansons dessus, oh oh oh

Chic planète, dansons dessus...

Et mettons-nous tous nus > Chanson de l’Affaire Louis Trio (1987)

Découvrir
En savoir plus

[1930-1960] : Entre Europe et Etats-Unis, un néoclassicisme à l’écoute de son temps

Parcours

Céline Roux

[1930-1960] : Entre Europe et Etats-Unis, un néoclassicisme à l’écoute de son temps

Parcours

Les Ballets russes ont ouvert la porte à ce qui sera nommé plus tard : le néoclassique. A l’époque, l’expression « ballet moderne » est souvent utilisée pour définir ce renouvellement esthétique : un savant mélange de tradition et d’innovation définit par chaque chorégraphe.

Découvrir
En savoir plus

Le corps et les conflits

Parcours

Olivier Lefebvre

Le corps et les conflits

Parcours

Regard sur les liens qui semblent émerger entre le corps dansant et le monde envisagé comme un organisme vivant.

Découvrir
En savoir plus

[1970-2018] Développements néoclassiques : diffusion mondiale, répertoires multiples et dialogues avec la danse contemporaine

Parcours

[1970-2018] Développements néoclassiques : diffusion mondiale, répertoires multiples et dialogues avec la danse contemporaine

[1970-2018] Développements néoclassiques : diffusion mondiale, répertoires multiples et dialogues avec la danse contemporaine

Parcours

Avec les années 1970, l’élan des artistes vers un nouveau classique a plus d’un demi-siècle et ainsi plusieurs générations se sont déjà déployées depuis les Ballets Russes. Au fil des décennies, chacun a défendu ou défend la danse classique sous le signe de la nouveauté, de la singularité, de la connexion avec les autres arts et avec les préoccupations de son temps.

Découvrir
En savoir plus

James Carlès

Exposition virtuelle

Numeridanse.tv

James Carlès

Exposition virtuelle

© Emmanuel Tussore

Découvrir
En savoir plus

les ballets C de la B et l'esthétique du réel

Exposition virtuelle

Numeridanse.tv
Université Lyon 2 - Arts de la scène et du spectacle vivant

les ballets C de la B et l'esthétique du réel

Exposition virtuelle

Découvrir
En savoir plus

Charles Picq, réalisateur en danse

Exposition virtuelle

Maison de la Danse de Lyon

Charles Picq, réalisateur en danse

Exposition virtuelle

Rencontre avec Charles Picq, réalisateur et vidéaste de la danse. 

Découvrir
En savoir plus

Danses noires

Webdoc

Julie Charrier

Danses noires

Webdoc

James Carlès, danseur et chorégraphe spécialiste de la danse afro-américaine, évoque l’origine des danses urbaines actuelles. De l’Afrique aux États-Unis en passant par l’Europe, il souligne leur caractère métissé et met en perspective leur dimension sociale et politique. De nombreuses vidéos, photos, dessins et ressources complémentaires accompagnent cette interview.
Découvrir
En savoir plus

Pourquoi je danse ?

Webdoc

Julie Charrier

Pourquoi je danse ?

Webdoc

Danses sociales ou contestataires, rythmes ou identités, rituels ou plaisirs...Les raisons de danser sont multiples, autant que les points de vue. Un webdoc pour parcourir, extraits d’œuvre et témoignages d’amateurs à l’appui, toutes les bonnes raisons de danser !
Découvrir
En savoir plus

Käfig, portrait d'une compagnie

Webdoc

Agathe Dumont

Käfig, portrait d'une compagnie

Webdoc

À l’occasion des 20 ans de la compagnie Käfig, Mourad Merzouki revient sur l'évolution singulière du mouvement hip-hop en France, du succès populaire à la conquête de la scène, et sur les spectacles qui ont marqué l'histoire de Käfig.
Découvrir
En savoir plus

Genèse des oeuvres

Parcours

Centre national de la danse

Genèse des oeuvres

Parcours

Un spectacle de danse se crée en plusieurs étapes qui se situent entre le moment où s’énonce un désir initial qui lance le projet, et celui de la première représentation.

Découvrir
En savoir plus

Quand le réel s'invite

Parcours

Centre National de la danse

Quand le réel s'invite

Parcours

Comment les œuvres témoignent-elles du monde ? L’artiste contemporain est-il lui-même le produit d’une époque, d’un milieu, d’une culture ?  

Découvrir
En savoir plus
En naviguant sur ce site, vous reconnaissez et acceptez l'usage de cookies pour faciliter votre navigation.
Vous pouvez bloquez ces cookies en modifiant vos paramètres de sécurités de votre navigateur ou en cliquant surce lien.
J'accepte En savoir plus