Aller au contenu principal
Retour à la recherche
  • Ajouter à la playlist

Medea

Biennale de la danse 1998 - Réalisateur-rice : Picq, Charles

Chorégraphe(s) : Papaioannou, Dimitris (Greece)

Présentée dans la/les collection(s) : Biennale de la danse , Biennale de la danse - 1998

Producteur vidéo : Biennale de la danse

Vidéo intégrale disponible à la Maison de la danse de Lyon

en fr

Medea

Biennale de la danse 1998 - Réalisateur-rice : Picq, Charles

Chorégraphe(s) : Papaioannou, Dimitris (Greece)

Présentée dans la/les collection(s) : Biennale de la danse , Biennale de la danse - 1998

Producteur vidéo : Biennale de la danse

Vidéo intégrale disponible à la Maison de la danse de Lyon

en fr

Medea

> Mots de Dimitris Papaioannou


MEDEA a été commandé par Spyros Mercouris, le frère de Melina. Le soir où Melina a assisté à une représentation de THE SONGS (1991), elle est venue dans les coulisses, a posé ses pieds sur la table, a allumé une cigarette et a dit : « C'est le genre de vin que j'aimerais exporter. Deux ans plus tard, et alors que nous nous maquillions pour faire les clichés publicitaires de Médée, sa mort fut annoncée à la radio.

Le casting de MEDEA était à l'origine différent. Je devais jouer Médée, avec Stavros Zalmas dans le rôle de Jason, et Angeliki Stellatou dans le rôle de Glauce. Stavros a quitté la compagnie après quelques répétitions, et les interprètes restants se sont déplacés entre les parties ; ainsi, le public a eu l'occasion de voir Angeliki Stellatou à son meilleur sur scène. Les deux éléments les plus remarquables de la production étaient le décor de Nikos Alexiou et ma conception de la robe de Médée.
Cette œuvre était destinée à devenir le plus grand succès d'Edafos. Cela a marqué notre sortie du théâtre squat alternatif de soixante places vers la scène du théâtre national de 700 places pour nos cinq premiers spectacles à guichets fermés (les billets pour les deux dernières représentations étaient vendus au marché noir).
Émotionnellement accessible à tous, mais en même temps assez abstrait, le succès de cette pièce réside principalement dans la narration. Simple, majestueuse et décorative jusqu'au moment de la trahison, la pièce devient soudain dangereuse et lorsque le drame tragique prend le dessus, il semble que tout va être détruit sous nos yeux. C'est comme si le mythe rencontrait la tragédie à mi-parcours de l'œuvre. Les personnages du mythe sont présentés comme des archétypes, tandis que le personnage imaginé pour les besoins de cette production, le Chien, incarne le sombre instinct de Médée, et agit comme une sorte de sinistre maître de cérémonie, protégeant la sorcière mais en même temps s'assurer que tout est dirigé vers la conclusion tragique.


Source : dimitrispapaioannou.com

Papaioannou, Dimitris

Né à Athènes en 1964, Dimitris Papaioannou a acquis une reconnaissance précoce en tant que peintre et dessinateur de bandes dessinées, avant de se concentrer sur les arts de la scène, en tant que metteur en scène, chorégraphe, interprète et concepteur de décors, de costumes, de maquillage et d'éclairage. Il a été l'élève du peintre grec emblématique Yannis Tsarouchis avant d'étudier à l'École des beaux-arts d'Athènes.

Il a fondé sa compagnie Edafos Dance Theatre en 1986, en tant que premier véhicule pour ses productions scéniques originales, hybrides de théâtre physique, de danse expérimentale et d'art de la performance. Originaire de la scène underground, la compagnie a défié les perceptions et a gagné un nombre croissant d'adeptes dévoués. Medea (1993) a marqué la transition de la compagnie vers les grands théâtres et est considérée comme son œuvre emblématique. La société Edafos a duré 17 ans, jusqu'en 2002, et a posé son empreinte indélébile sur la scène artistique en Grèce. Papaioannou est devenu largement connu en 2004, en tant que créateur des cérémonies d'ouverture et de clôture des Jeux Olympiques d'Athènes en 2004. En recommençant en 2006, avec sa production 2, il s'est retrouvé dans la position étrange de créer des œuvres d'avant-garde dans les grands théâtres d'Athènes qui ont connu de longues séries record, avec plus de 100 000 billets vendus. En 2009, il crée des expériences théâtrales à grande échelle : Nowhere (2009) pour l'inauguration du Théâtre National Grec rénové et Inside (2011) pour le Théâtre Pallas. En 2012, dépouillant son travail de l'essentiel, il crée Primal Matter pour le Festival d'Athènes, avec lui de retour sur scène après une absence de dix ans. Dans la même quête de simplicité, il crée Still Life en 2014, la première œuvre qui a fait de nombreuses tournées en Europe, en Amérique du Sud, en Asie et en Australie. En 2015, il crée la cérémonie d'ouverture des premiers Jeux européens de Bakou 2015.

En 2017, il crée The great Tamer, sa première œuvre internationale co-commandée par dix coproducteurs, dont le Festival d’Avignon. Celle-ci tourne internationalement jusqu'en 2019. En 2018, Dimitris est devenu le premier artiste à créer une nouvelle œuvre intégrale pour le Tanztheater Wuppertal Pina Bausch : Since She, créée le 12 mai 2018 en Allemagne. En 2020, lors du confinement dû à la pandémie de Covid 19, il crée Ink.

Source : Site de Dimitris Papaioannou

En savoir plus : www.dimitrispapaioannou.com

Picq, Charles

Auteur, réalisateur et vidéaste, Charles Picq (1952-2012) entre dans la vie professionnelle dans les années 70 par le théâtre et la photographie. Après une reprise  d'études (Maîtrise de Linguistique - Lyon II, Maîtrise des Sciences et Techniques de la Communication - Grenoble III), il se consacre à la vidéo, d'abord dans le champ des arts plastiques à l'Espace Lyonnais d'Art Contemporain (ELAC) et avec le  groupe "Frigo", puis dans celui de la danse.

Dès la création de la Maison de la Danse à Lyon en 1980, il est sollicité pour y entreprendre un travail de documentation vidéo qu'il poursuit toujours depuis. Durant les années 80, marquées en France par l'explosion de la danse  contemporaine et le développement de l'image vidéo, il fait de nombreuses rencontres avec des artistes tels qu'Andy Degroat, Dominique Bagouet, Carolyn Carlson, Régine Chopinot, Susanne Linke, Joëlle Bouvier et Régis Obadia, Michel Kelemenis. Son activité se déploie dans le champ de la création avec des installations et des vidéos en scène, ainsi que dans celui de la télévision avec des spectacles filmés, des recréations et des documentaires. Avec Dominique Bagouet (80-90), la rencontre est particulière. Il documente sa création, l'assiste sur " Le Crawl de Lucien" et co-réalise avec lui les films "Tant Mieux, Tant Mieux" et "10 anges". 

Dans les années 90, il devient le directeur du développement vidéo de la Maison de la danse et œuvre, avec le soutien de Guy Darmet et son équipe, pour une place grandissante de l'image vidéo au sein du théâtre à travers plusieurs initiatives :

   • Il fonde une vidéothèque de films de danse, d'accès public et gratuit. C'est une première en France. Poursuivant la documentation vidéo des spectacles, il en organise la gestion et la conservation.
  •  Il impulse la création d'un vidéo-bar et d'une salle de projection vidéo dédiée à l'accueil scolaire.
  •  Il initie les "présentations de saisons" en image.
  •  Il conçoit l'édition du DVD "Le tour du monde en 80 danses", une vidéothèque de poche produite par la Maison de la Danse pour le secteur éducatif.

   •  Il lance la collection « Scènes d'écran » pour la télévision et le web,  il entreprend la conversion numérique de la vidéothèque et crée Numeridanse.
 

Ses principaux documentaires sont : "Enchaînement", "Planète Bagouet", "Montpellier le Saut de l'Ange", "Carolyn Carlson, a woman of many faces", "Grand Ecart", "Mama Africa", "C'est pas facile", "Lyon, le pas de deux d'une ville", "Le Défilé", "Un Rêve de cirque".
  Il a également réalisé des films de spectacle : "Song", "Vu d'Ici" (Carolyn Carlson),"Tant Mieux, Tant Mieux", "10 anges", "Necesito" et "So Schnell", (Dominique Bagouet), "Im bade wannen","Flut" et "Wandelung" ( Susanne Linke), "Le Cabaret Latin" (Karine Saporta), "La danse du temps"(Régine Chopinot), "Nuit Blanche"( Abou Lagraa), "Le Témoin" (Claude Brumachon), "Corps est Graphique" (Käfig), "Seule" et "WMD" (Françoise et Dominique Dupuy), " La Veillée des Abysses" (James Thiérrée), Agwa »(Mourad Merzouki), Fuenteovejuna (Antonio Gadès), Blue Lady revisted (Carolyn Carlson)…
 

Source : Maison de la Danse de Lyon

Medea

Chorégraphie : Dimitris Papaioannou

Interprétation : Angeliki Stellatou // Jason: Dimitris Papaioannou // Dog: Grigoris Lagos // Glauke: Eleftheria Lagoudaki // The Sun God: Fotis Nikolaou // Argonauts, Seasons, Flames: Nikos Dragonas, Yiannis Yiaples, Tassos Papaioannou, Stavroula Siamou, Fotis Spyros

Scénographie : Nikos Alexiou

Musique originale : Extraits de "Il Pirata", "La Staniera", "La Sonnambula", "Norma", "Il Puritani"

Musique additionnelle : Vincenzo Bellini

Lumières : Vassiliki Lactariou

Costumes : Dimitris Papaioannou

Décors : Nikos Alexiou

Production / Coproduction de l'œuvre chorégraphique : Edafos Dance Theater, Ministère de la Culture de Grèce, Ville d'Athènes

Production / Coproduction de l'œuvre vidéo : Biennale de la danse - Charles Picq, 1998

Nos suggestions de videos
02:59

Eins Zwei Drei

Zimmermann, Martin (France)

  • Ajouter à la playlist
02:55

Du désir d'horizons

Sanou, Salia (Du désir d'horizons)

  • Ajouter à la playlist
02:59

Dialogue with Rothko

Carlson, Carolyn (Dialogue with Rothko)

  • Ajouter à la playlist
03:18

Destierro

Arteaga, Mariana (Mexico)

  • Ajouter à la playlist
02:59

Joyaux

Balanchine, George (France)

  • Ajouter à la playlist
01:07:15

Blue Lady

Carlson, Carolyn (Italy)

  • Ajouter à la playlist
28:55

Carolyn Carslon, A Woman of Many Faces

Carlson, Carolyn (France)

  • Ajouter à la playlist
03:48

Synchronicity

Carlson, Carolyn (France)

  • Ajouter à la playlist
12:08

Blue Lady : montage d'extraits

Carlson, Carolyn (Italy)

  • Ajouter à la playlist
17:18

Blue Lady [revisited]

Carlson, Carolyn (France)

  • Ajouter à la playlist
03:41

Syyskuu

Carlson, Carolyn (Finland)

  • Ajouter à la playlist
04:18

Dall'interno

Carlson, Carolyn (France)

  • Ajouter à la playlist
03:51

Steppe

Carlson, Carolyn (France)

  • Ajouter à la playlist
03:55

Out of focus

Carlson, Carolyn (France)

  • Ajouter à la playlist
02:52

Firebird

Goecke, Marco (France)

  • Ajouter à la playlist
01:37:56

Steppe

Carlson, Carolyn (France)

  • Ajouter à la playlist
01:04

Instantanés #1 Anne-Flore de Rochambeau - Teaser

Ben Aïm, Christian & François (France)

  • Ajouter à la playlist
04:44

Le Cantique des Cantiques

Lagraa, Abou (France)

  • Ajouter à la playlist
04:44

Tremor and more

Diephuis, Herman (France)

  • Ajouter à la playlist
Nos suggestions de themas

[1930-1960] : Entre Europe et Etats-Unis, un néoclassicisme à l’écoute de son temps

Parcours

Céline Roux

[1930-1960] : Entre Europe et Etats-Unis, un néoclassicisme à l’écoute de son temps

Parcours

Les Ballets russes ont ouvert la porte à ce qui sera nommé plus tard : le néoclassique. A l’époque, l’expression « ballet moderne » est souvent utilisée pour définir ce renouvellement esthétique : un savant mélange de tradition et d’innovation définit par chaque chorégraphe.

Découvrir
En savoir plus

La Nouvelle Danse Française des années 80

Parcours

Francis de Coninck

La Nouvelle Danse Française des années 80

Parcours

En France, à l’aube des années 80, une génération de jeunes s’empare du corps dansant pour esquisser leur vision singulière du monde. 

Découvrir
En savoir plus

[1970-2018] Développements néoclassiques : diffusion mondiale, répertoires multiples et dialogues avec la danse contemporaine

Parcours

[1970-2018] Développements néoclassiques : diffusion mondiale, répertoires multiples et dialogues avec la danse contemporaine

[1970-2018] Développements néoclassiques : diffusion mondiale, répertoires multiples et dialogues avec la danse contemporaine

Parcours

Avec les années 1970, l’élan des artistes vers un nouveau classique a plus d’un demi-siècle et ainsi plusieurs générations se sont déjà déployées depuis les Ballets Russes. Au fil des décennies, chacun a défendu ou défend la danse classique sous le signe de la nouveauté, de la singularité, de la connexion avec les autres arts et avec les préoccupations de son temps.

Découvrir
En savoir plus

les ballets C de la B et l'esthétique du réel

Exposition virtuelle

Numeridanse.tv
Université Lyon 2 - Arts de la scène et du spectacle vivant

les ballets C de la B et l'esthétique du réel

Exposition virtuelle

Découvrez les ballets C de la B à travers cette exposition, réalisée par un groupe d'étudiants de l'Université de Lyon 2 issus du Master Arts de la scène et du spectacle vivant (théâtre et danse), en collaboration avec la Biennale de la danse - édition 2021 et Numeridanse. 

Découvrir
En savoir plus

Danse sur Mobilier urbain dissuasif

Exposition virtuelle

Nawel Oulad

Danse sur Mobilier urbain dissuasif

Exposition virtuelle

CEDEZ LE PASSAGE

Variations sur mobiliers urbains dissuasifs

Les documentaires dansés CEDEZ LE PASSAGE cherchent à rendre visibles des tentatives d’appropriation par le corps d’un espace qui semble a priori impossible pour la danse : le mobilier urbain anti-SDF.

Plusieurs danseurs-chorégraphes vont en duo à la rencontre de ces mobiliers urbains dissuasifs. Ils questionnent avec leurs corps et leurs voix ces architectures inhospitalières.

Découvrir
En savoir plus

Sacré Sacre

Webdoc

Julie Charrier

Sacré Sacre

Webdoc

Classique, tellurique, chamanique, révolutionnaire ? Le 29 mai 1913, la première du "Sacre du printemps" de Nijinski fit scandale. Ce webdoc vous raconte l'histoire de cette pièce majeure qui a inspiré tant de chorégraphes.

Découvrir
En savoir plus

COLLECTION BAGOUET

Exposition virtuelle

Montpellier Danse

COLLECTION BAGOUET

Exposition virtuelle

La collection Dominique Bagouet sur Numeridanse présente les œuvres les plus emblématiques de son répertoire et s’enrichit au fur et à mesure de films liés à la transmission de son répertoire grâce au travail mené par l’association Les Carnets Bagouet.

Découvrir
En savoir plus

Danses de mains

Parcours

Julie Charrier

Danses de mains

Parcours

Ce parcours présente différents extraits vidéo où les mains sont au cœur du mouvement.

Découvrir
En savoir plus

L’espace scénique

Parcours

Anne Décoret-Ahiha

L’espace scénique

Parcours

Un spectacle de danse se déroule dans une zone spatiale définie ou non. Ce parcours permet de comprendre l’occupation de l’espace scénique en danse.

Découvrir
En savoir plus

La part des femmes, une traversée numérique

Exposition virtuelle

VIADANSE Direction Fattoumi/Lamoureux - CCN de Bourgogne Franche-Comté à Belfort

La part des femmes, une traversée numérique

Exposition virtuelle

Une exposition virtuelle proposée par notre contributeur VIADANSE - CCN de Belfort en Bourgogne-Franche-Comté.

Découvrir
En savoir plus

EIVV 2022 Le montage qui danse

Exposition virtuelle

Centre de Vidéo Danse de Bourgogne
International Meeting on Videodance and Videoperformance

EIVV 2022 Le montage qui danse

Exposition virtuelle


Découvrir
En savoir plus

Charles Picq, réalisateur en danse

Exposition virtuelle

Maison de la Danse de Lyon

Charles Picq, réalisateur en danse

Exposition virtuelle

Rencontre avec Charles Picq, réalisateur et vidéaste de la danse. 

Découvrir
En savoir plus

Danses noires

Webdoc

Julie Charrier

Danses noires

Webdoc

James Carlès, danseur et chorégraphe spécialiste de la danse afro-américaine, évoque l’origine des danses urbaines actuelles. De l’Afrique aux États-Unis en passant par l’Europe, il souligne leur caractère métissé et met en perspective leur dimension sociale et politique. De nombreuses vidéos, photos, dessins et ressources complémentaires accompagnent cette interview.
Découvrir
En savoir plus

Pourquoi je danse ?

Webdoc

Julie Charrier

Pourquoi je danse ?

Webdoc

Danses sociales ou contestataires, rythmes ou identités, rituels ou plaisirs...Les raisons de danser sont multiples, autant que les points de vue. Un webdoc pour parcourir, extraits d’œuvre et témoignages d’amateurs à l’appui, toutes les bonnes raisons de danser !
Découvrir
En savoir plus

Quand le réel s'invite

Parcours

Centre National de la danse

Quand le réel s'invite

Parcours

Comment les œuvres témoignent-elles du monde ? L’artiste contemporain est-il lui-même le produit d’une époque, d’un milieu, d’une culture ?  

Découvrir
En savoir plus

Le Butô

Parcours

Olivier Lefebvre

Le Butô

Parcours

Une découverte de la danse japonaise du Butô. 

Découvrir
En savoir plus

Folklores dites-vous ?

Parcours

Sarah Nouveau

Folklores dites-vous ?

Parcours

 Présentation de la manière dont les chorégraphes contemporains revisitent le Folklore.

Découvrir
En savoir plus

Les états de corps

Parcours

Philippe Guisgand

Les états de corps

Parcours

Explication du terme « état de corps » pour la danse.

Découvrir
En savoir plus

Le ballet poussé à bout

Parcours

Olivier Lefebvre

Le ballet poussé à bout

Parcours

L'évolution du ballet, de sa forme romantique au néo-classique.

Découvrir
En savoir plus

La danse au Québec : Les corps déraisonnables

Parcours

Geneviève Dussault

La danse au Québec : Les corps déraisonnables

Parcours

Première partie du Parcours consacré à la danse au Québec, voici un ensemble d’extraits présentant l’utilisation très physique du corps.

Découvrir
En savoir plus
En naviguant sur ce site, vous reconnaissez et acceptez l'usage de cookies pour faciliter votre navigation.
Vous pouvez bloquez ces cookies en modifiant vos paramètres de sécurités de votre navigateur ou en cliquant surce lien.
J'accepte En savoir plus