Aller au contenu principal
Retour à la recherche
  • Ajouter à la playlist

Le Poids de la Joie

LALANBIK CRDC 2018

Chorégraphe(s) : Languet, Éric (Reunion)

Producteur vidéo : Danses en l’R - Cie Eric Languet

en fr

Le Poids de la Joie

LALANBIK CRDC 2018

Chorégraphe(s) : Languet, Éric (Reunion)

Producteur vidéo : Danses en l’R - Cie Eric Languet

en fr

Le poids de la joie

2018

1h05

Le poids de la joie

“Aimer. Être aimé. Pour ne jamais oublier votre propre insignifiance. Ne jamais s'habituer à la violence indicible et à la disparité vulgaire de la vie autour de vous. Chercher la joie dans les endroits les plus tristes. Poursuivre la beauté dans son antre. Ne jamais simplifier ce qui est compliqué, ou compliquer ce qui est simple. Respecter la puissance, jamais le pouvoir. Regarder, pour essayer de comprendre. Ne jamais détourner le regard. Et surtout ne jamais, jamais oublier.”  Arundhati Roy


Le poids de la joie est une collaboration entre danseurs européens, danseurs indiens et danseurs sourds. C’est de la friction de ces différentes cultures dont nous nous sommes inspirés pour aller débusquer le socle et les conditions d’émergence de la joie, qu’elle soit individuelle ou collective. 

Aux confins du mouvement, du texte et de la musique, cette pièce joyeuse et chaotique nous réconciliera, je l’espère, avec l’espèce humaine et tous ses paradoxes.

Languet, Éric

« En tant qu’artiste, ce qui m’intéresse depuis toujours, c’est de voir et de rendre compte ; comment chaque individu se détermine au quotidien ; comment il se situe par rapport à l’autre, aux autres, à la norme ou l’anormalité. Que signifie pour lui le rejet ou l’intégration à un groupe ? Dans ma démarche créative, j’aime mélanger des gens avec leurs différents bagages techniques, culturels, biographiques ou physiques et voir quelle(s) histoire(s) se raconte(nt) pendant le temps de cette rencontre. Cette démarche que j’utilise pour mes créations chorégraphiques, s’étend aussi à notre réflexion et à notre relation avec le public et le spectacle. » Eric Languet


S’il sait en accepter les codes et conventions, Eric Languet avoue n’avoir jamais su s’intégrer à un groupe. Et c’est sans doute ce sentiment d’illégitimité qui nourrit depuis trente ans son parcours de danseur et chorégraphe, questionnant la marge, l’a-normalité, invitant au bal ceux que la vie ne destinaient pas à danser.


Des groupes, il en a pourtant intégré quelques-uns, et non des moindres. Après avoir découvert la danse à l’île de La Réunion, où il a grandi, il étudie au CNR de Rueil-Malmaison et embrasse la carrière de danseur classique. Une carrière qui le mènera à l’Opéra de Paris, puis au Royal New-Zeland Ballet où il sera nommé danseur étoile puis chorégraphe résident. S’il y respecte la hiérarchie de mérite, il goûte en revanche moins l’étiquette que son statut de danseur étoile lui suggèrerait d’adopter.


La rencontre du travail de Jiri Kylian, William Forsyte et Douglas Wright influenceront alors son esthétique et son propos chorégraphique. Danseur pour le Meryl Tankard Australian Dance Theatre, il expérimente le travail de composition instantanée avec Mark Tompkins et l’approche du théâtre physique avec le Zéro théâtre.


La voie de Danses en l’R, compagnie qu’il crée en 1998 à La Réunion, est alors tracée : celle d’une danse de l’humain dans la société, mettant en scène l’individu et ses difficultés dans ce qu’ils ont de plus simple, le geste.

Sa conception du beau et ses techniques de travail évolueront encore grâce à deux rencontres essentielles, celles avec Lloyd Newson, sous la direction duquel il travaille au sein du DV8 Physical Theatre pour la création de The cost of living de 2000 à 2003, puis celle de David Toole, formidable danseur né sans jambe, avec qui il tourne en Europe en 2003 pour la reprise de cette création. La beauté, chez Eric Languet, n’a désormais plus de rapport avec l’esthétique des corps. Elle se situe ailleurs, dans les failles, les fêlures, la subtilité et l’ambigüité des rapports à l’autre.


Formé à la danse intégrée par Adam Benjamin, co-fondateur de la compagnie Candoco, Eric Languet mène depuis 2004 un programme d’ateliers en lien avec les institutions et les hôpitaux de La Réunion, ELEC (Espace libre et change), mêlant danseurs valides et handicapés. Il a intégré à sa compagnie Wilson Payet, danseur en fauteuil formé dans le cadre de ces ateliers, interprète de deux de ses créations, Attention fragile (2012) et Fragments d’un discours lumineux (2014), création dans laquelle Eric Languet danse.


Car le chorégraphe n’a jamais cessé de danser et nourrit aussi ses créations de ses expériences d’interprète. Celle avec Robyn Orlin en 2013, sur In a world full of butterflies, it takes balls to be a caterpillar, some thought of falling… a d’ailleurs certainement conforté sa vision chorégraphique, entre théâtre physique, performance et pouvoir de subjuguer de la danse.

Compagnie Danses en l'R

Compagnie créée en 1998 sur l’île de la Réunion par Éric Languet.

Nourrie par une véritable fascination pour l’homme et ses difficultés à se déterminer au quotidien, la compagnie propose, à partir de cheminements collectifs, un travail de mise en espace de tableaux charnels et débridés, souvent proches de la farce.

Mouvements, mots et images sont convoqués sur le plateau, sans hiérarchie, engagements physiques à la clé.

N’hésitant pas à placer le spectateur au cœur de ses dispositifs scéniques, la compagnie fait sienne la question politique du spectacle et tend à redonner son sens au geste. 

Lalanbik

Lalanbik est fondé en 2014 à l'Ile de La Réunion. La structure contribue à la valorisation des acteurs et des écritures chorégraphiques des territoires de l'Océan Indien. Lalanbik met en œuvre des outils de ressources en ligne : l'un, son site internet, concerne l'actualité  Danse Océan Indien et l'autre, sa vidéothèque, apporte des contenus sur les écritures des Danses traditionnelles ou contemporaines. Lalanbik travaille en partenariat pour mener ses actions en faveur de l'élargissement des publics : médiathèques, salles de diffusion,  compagnies chorégraphiques, écoles de danses, établissements scolaires et d'enseignement supérieur.


En savoir plus : www.lalanbik.org

Le poids de la joie

Chorégraphie : Eric Languet

Assistance à la chorégraphie : Preethi Athreya, Mariyya Evrard

Interprétation : Sarah Dunaud, BriceJean Marie, Cédric Marchais, Mariyya Evrard, Sruthi Sriram Anish, Babu, R.Chandiran, S.Deivamani

Musique originale : Pascal Jacob

Lumières : Régisseur général, son et création lumière : Nicolas Henri

Décors : Eric Languet sur une idée originale de Lionel Lauret

Autres collaborations : Soutiens : DAC OI, Région Réunion, Département de la Réunion, La Ville de Saint-Paul, Institut Français, Rieul Latchoumy, Théâtre les Bambous, FEBECS, The ABILITY Foundation of India, St Louis College for the Deaf, VidyaSagar

Production / Coproduction de l'œuvre chorégraphique : Alliance Française de Chennai , Festival Bonjour India, Institut Français de Delhi

Nos suggestions de videos
51:47

Corps Urgents

Soraya Thomas (Reunion)

  • Ajouter à la playlist
16:51

K.i.S - Kube In Street / L'araignée

Soraya Thomas (Reunion)

  • Ajouter à la playlist
20:35

K.I.S - Kube In Street / L'abeille

Soraya Thomas (Reunion)

  • Ajouter à la playlist
15:07

K.I.S - Kube In Street / L'élan

Soraya Thomas (Reunion)

  • Ajouter à la playlist
48:05

Barry n'est pas complètement blanc

Soraya Thomas (Reunion)

  • Ajouter à la playlist
00:00:55

Holistik - teaser par la Cie 3.0 Edith Chateau & Cie Les Frères Joseph

Edith Chateau, (Reunion)

  • Ajouter à la playlist
26:11

Roméo et Juliette

Bouvier, Joëlle (Switzerland)

  • Ajouter à la playlist
04:44

Le Cantique des Cantiques

Lagraa, Abou (France)

  • Ajouter à la playlist
07:40

Éric Languet, chorégraphe

Languet, Éric (Éric Languet, chorégraphe)

  • Ajouter à la playlist
09:23

Eric Languet, une rencontre avec la danse intégrée

Languet, Éric (Reunion)

  • Ajouter à la playlist
02:27

La Minute du spectateur (2017) : Alonzo King

King, Alonzo (France)

  • Ajouter à la playlist
09:13

Le Jardin [remontage 2014]

Ficely, Julien (France)

  • Ajouter à la playlist
04:45

Éloge du puissant royaume

Maalem, Heddy (France)

  • Ajouter à la playlist
02:52

Tristan & Isolde, "salue pour moi le monde !"

Bouvier, Joëlle (Switzerland)

  • Ajouter à la playlist
03:00

Carmen

Inger, Johan (France)

  • Ajouter à la playlist
40:38

Impair

Brabant, Jérôme (Reunion)

  • Ajouter à la playlist
41:24

Emergency

Brabant, Jérôme (Reunion)

  • Ajouter à la playlist
28:23

Ma vie sans bal

Languet, Éric (Reunion)

  • Ajouter à la playlist
47:42

Fragments d'un corps incertain

Languet, Éric (Reunion)

  • Ajouter à la playlist
03:28

Kaz Bourbon - focus

Bulin, Nadjani (Reunion)

  • Ajouter à la playlist
Nos suggestions de themas

[1930-1960] : Entre Europe et Etats-Unis, un néoclassicisme à l’écoute de son temps

Parcours

Céline Roux

[1930-1960] : Entre Europe et Etats-Unis, un néoclassicisme à l’écoute de son temps

Parcours

Les Ballets russes ont ouvert la porte à ce qui sera nommé plus tard : le néoclassique. A l’époque, l’expression « ballet moderne » est souvent utilisée pour définir ce renouvellement esthétique : un savant mélange de tradition et d’innovation définit par chaque chorégraphe.

Découvrir
En savoir plus

[1970-2018] Développements néoclassiques : diffusion mondiale, répertoires multiples et dialogues avec la danse contemporaine

Parcours

[1970-2018] Développements néoclassiques : diffusion mondiale, répertoires multiples et dialogues avec la danse contemporaine

[1970-2018] Développements néoclassiques : diffusion mondiale, répertoires multiples et dialogues avec la danse contemporaine

Parcours

Avec les années 1970, l’élan des artistes vers un nouveau classique a plus d’un demi-siècle et ainsi plusieurs générations se sont déjà déployées depuis les Ballets Russes. Au fil des décennies, chacun a défendu ou défend la danse classique sous le signe de la nouveauté, de la singularité, de la connexion avec les autres arts et avec les préoccupations de son temps.

Découvrir
En savoir plus

La relecture des œuvres

Parcours

Anne Décoret-Ahiha

La relecture des œuvres

Parcours

Certains grands spectacles sont revisités à travers les siècles. Voici deux exemples de pièces relues par différents chorégraphes.

Découvrir
En savoir plus

Hip hop / Influences

Parcours

Anne Décoret-Ahiha

Hip hop / Influences

Parcours

Ce Parcours présente un aperçu des racines de la danse Hip Hop.

Découvrir
En savoir plus

La danse à la croisée des arts

Parcours

Anne Décoret-Ahiha

La danse à la croisée des arts

Parcours

Certains spectacles sont le lieu de rencontre de différents métiers. Voici un aperçu de certains spectacles où les arts se croisent sur la scène d’une pièce chorégraphique.

Découvrir
En savoir plus

Collaborations artistiques

Parcours

Centre national de la Danse

Collaborations artistiques

Parcours

Petit panorama de collaborations artistiques, des « couples » de chorégraphes aux créations impliquant des musiciens ou des plasticiens, via quelques rencontres atypiques

Découvrir
En savoir plus

Quand le réel s'invite

Parcours

Centre National de la danse

Quand le réel s'invite

Parcours

Comment les œuvres témoignent-elles du monde ? L’artiste contemporain est-il lui-même le produit d’une époque, d’un milieu, d’une culture ?  

Découvrir
En savoir plus

Danses indiennes

Parcours

Anne Décoret-Ahiha

Danses indiennes

Parcours

Une découverte de la danse indienne au travers de créations chorégraphiques qui la dévoilent, la suggèrent, la revisitent ou la transforment !

Découvrir
En savoir plus

La filiation « américaine » de la danse moderne. [1930-1950] De la Modern Dance expressive à une vision moderne abstraite.

Parcours

Céline Roux

La filiation « américaine » de la danse moderne. [1930-1950] De la Modern Dance expressive à une vision moderne abstraite.

Parcours

Découvrir
En savoir plus

Féminin - Masculin

Parcours

Anne Décoret-Ahiha

Féminin - Masculin

Parcours

Promenade entre les différentes conceptions et réceptions des genres dans les différents styles et époques de la danse.

Découvrir
En savoir plus

Danse et musique

Parcours

Anne Décoret-Ahiha

Danse et musique

Parcours

Le rapport entre musique et création chorégraphique se décline différemment selon les courants, selon les siècles.

Découvrir
En savoir plus

Rituels

Parcours

Anne Décoret-Ahiha

Rituels

Parcours

Découvrez comment la notion de rituel prend sens dans diverses danses à travers ces extraits.

Découvrir
En savoir plus

L'artiste engagé

Parcours

Anne Décoret-Ahiha

L'artiste engagé

Parcours

Dans tous les arts et ici spécialement en danse, l’artiste crée parfois pour défendre une cause, dénoncer un fait, troubler, choquer. Voici un panorama de quelques créations chorégraphiques « engagées ».

Découvrir
En savoir plus

Des genres et des styles

Parcours

Anne Décoret-Ahiha

Des genres et des styles

Parcours

La danse est un terme bien vaste qui comprend beaucoup de spécificités. Ils dépendent de la culture d’un pays, d’une époque, d’un lieu. Ce Parcours propose une visite entre les genres et les styles de la danse.

Découvrir
En savoir plus
En naviguant sur ce site, vous reconnaissez et acceptez l'usage de cookies pour faciliter votre navigation.
Vous pouvez bloquez ces cookies en modifiant vos paramètres de sécurités de votre navigateur ou en cliquant surce lien.
J'accepte En savoir plus