Aller au contenu principal
Retour à la recherche
  • Ajouter à la playlist

La Minute du spectateur (2018) : Dimitris Papaioannou

Maison de la Danse de Lyon 2018 - Réalisateurs : Plasson, Fabien - Pineau, Lucie

Chorégraphe(s) : Papaioannou, Dimitris (Greece)

Présentée dans la/les collection(s) : Maison de la Danse de Lyon , La minute du spectateur

Producteur vidéo : Maison de la Danse de Lyon

en fr

La Minute du spectateur (2018) : Dimitris Papaioannou

Maison de la Danse de Lyon 2018 - Réalisateurs : Plasson, Fabien - Pineau, Lucie

Chorégraphe(s) : Papaioannou, Dimitris (Greece)

Présentée dans la/les collection(s) : Maison de la Danse de Lyon , La minute du spectateur

Producteur vidéo : Maison de la Danse de Lyon

en fr

Papaioannou, Dimitris

Né à Athènes en 1964, Dimitris Papaioannou a acquis une reconnaissance précoce en tant que peintre et dessinateur de bandes dessinées, avant de se concentrer sur les arts de la scène, en tant que metteur en scène, chorégraphe, interprète et concepteur de décors, de costumes, de maquillage et d'éclairage. Il a été l'élève du peintre grec emblématique Yannis Tsarouchis avant d'étudier à l'École des beaux-arts d'Athènes.

Il a fondé sa compagnie Edafos Dance Theatre en 1986, en tant que premier véhicule pour ses productions scéniques originales, hybrides de théâtre physique, de danse expérimentale et d'art de la performance. Originaire de la scène underground, la compagnie a défié les perceptions et a gagné un nombre croissant d'adeptes dévoués. Medea (1993) a marqué la transition de la compagnie vers les grands théâtres et est considérée comme son œuvre emblématique. La société Edafos a duré 17 ans, jusqu'en 2002, et a posé son empreinte indélébile sur la scène artistique en Grèce. Papaioannou est devenu largement connu en 2004, en tant que créateur des cérémonies d'ouverture et de clôture des Jeux Olympiques d'Athènes en 2004. En recommençant en 2006, avec sa production 2, il s'est retrouvé dans la position étrange de créer des œuvres d'avant-garde dans les grands théâtres d'Athènes qui ont connu de longues séries record, avec plus de 100 000 billets vendus. En 2009, il crée des expériences théâtrales à grande échelle : Nowhere (2009) pour l'inauguration du Théâtre National Grec rénové et Inside (2011) pour le Théâtre Pallas. En 2012, dépouillant son travail de l'essentiel, il crée Primal Matter pour le Festival d'Athènes, avec lui de retour sur scène après une absence de dix ans. Dans la même quête de simplicité, il crée Still Life en 2014, la première œuvre qui a fait de nombreuses tournées en Europe, en Amérique du Sud, en Asie et en Australie. En 2015, il crée la cérémonie d'ouverture des premiers Jeux européens de Bakou 2015.

En 2017, il crée The great Tamer, sa première œuvre internationale co-commandée par dix coproducteurs, dont le Festival d’Avignon. Celle-ci tourne internationalement jusqu'en 2019. En 2018, Dimitris est devenu le premier artiste à créer une nouvelle œuvre intégrale pour le Tanztheater Wuppertal Pina Bausch : Since She, créée le 12 mai 2018 en Allemagne. En 2020, lors du confinement dû à la pandémie de Covid 19, il crée Ink.

Source : Site de Dimitris Papaioannou

En savoir plus : www.dimitrispapaioannou.com

Plasson, Fabien

Fabien Plasson est réalisateur, principalement dans le domaine du spectacle vivant (danse, musique, etc.).

C’est au cours de sa formation à l’École Nationale Supérieur des Beaux-Arts de Lyon qu’il intègre en 1995 que Fabien découvre l’art vidéo. Il se forme alors auprès de divers artistes vidéastes (Joël Bartoloméo, Pascal Nottoli, Eric Duyckaerts, etc).
Son approche s’inscrit d’abord dans une recherche plastique avec la création d’installations et d’objets filmiques.

En 2001, il rejoint l’équipe de la Maison de la Danse de Lyon et s’occupe durant 10 ans de la programmation du Vidéo-Bar Ginger&Fred. Il découvre alors l’univers chorégraphique et les enjeux de la vidéo pour la diffusion et la transmission de la danse aux côtés de Charles Picq alors vidéaste et directeur du service vidéo de la Maison de la Danse.

En parallèle, il continue son activité de création plastique, réalise des vidéos de concerts, de pièces de théâtre et crée également des décors vidéos pour le spectacle vivant.

Aujourd’hui, Fabien Plasson est réalisateur vidéo au Pôle Image de la Maison de la Danse de Lyon et pour Numeridanse.tv, vidéothèque internationale de danse en ligne.


Source : Maison de la Danse, Fabien Plasson

Pineau, Lucie

Nos suggestions de themas et videos

Aucun Résultat

En naviguant sur ce site, vous reconnaissez et acceptez l'usage de cookies pour faciliter votre navigation.
Vous pouvez bloquez ces cookies en modifiant vos paramètres de sécurités de votre navigateur ou en cliquant surce lien.
J'accepte En savoir plus