Aller au contenu principal
Retour à la recherche
  • Ajouter à la playlist

Incarnat [La mère et l'enfant]

CN D - Centre national de la danse 2005 - Réalisateur-rice : Centre national de la danse, Réalisation

Chorégraphe(s) : Rodrigues, Lia (Brazil)

Présentée dans la/les collection(s) : Centre national de la danse , CN D - Spectacles et performances

Producteur vidéo : Centre national de la danse

Vidéo intégrale disponible au CND de Pantin

en fr
Attention !
Cette vidéo contient de la nudité ou de la violence.

Incarnat [La mère et l'enfant]

CN D - Centre national de la danse 2005 - Réalisateur-rice : Centre national de la danse, Réalisation

Chorégraphe(s) : Rodrigues, Lia (Brazil)

Présentée dans la/les collection(s) : Centre national de la danse , CN D - Spectacles et performances

Producteur vidéo : Centre national de la danse

Vidéo intégrale disponible au CND de Pantin

en fr

Incarnat

«Cette pièce est née des questions que nous nous sommes posées : Que ressent-on devant la douleur des autres? Quels rapports compose-t-on avec l'autre? Comment interroge-t-on ces choses et que nous répondent-elles? Qu'est-ce qui compte vraiment de nos jours? Qu'est-ce qui nous fait réagir? Qu'y a t'il de plus terrible : 200 000 morts dans un tremblement de terre? 50 000 morts dans un attentat terroriste? 2 personnes enlevées et égorgées devant les télévisions? 5 morts non déclarés, à cause d'un conflit dans un tout petit pays? 1 condamné à mort dans une prison? La mort de son père, sa mère, sa fille? Comment le mesurer, derrière tant de nombres et de statistiques qui déferlent chaque soir? Toujours des nombres. Encore des statistiques. Est-ce encore possible de se rapprocher de l'autre si différent de soi-même? Quelqu'un qui est fait de la même matière que soi? Comment casser les barrières et recréer un territoire commun? Travailler en groupe, créer des communautés, danser, serait peut-être une forme de résistance?»

Lia Rodrigues


Dernière mise à jour : décembre 2010

Rodrigues, Lia

Née au Brésil, Lia Rodrigues, après une formation de ballet classique  à São Paulo, fonde en 1977 le Groupo Andança. Entre 1980 et 1982, elle  vient en France et intègre la Compagnie Maguy Marin. De retour au  Brésil, elle fonde sa compagnie, la Lia Rodrigues Companhia de Danças.

En plus de produire tous ses spectacles, Lia Rodrigues crée en 1992 le Festival de danse contemporaine Panorama da Dança qu’elle dirige jusqu’en 2005. Depuis 2004 elle développe des actions artistiques et pédagogiques dans la Favela de Maré   où elle a créé en partenariat avec Redes da Maré le Centro de Artes de  Maré  en 2009 et en 2012 l’Ecole Libre de Danse da la Maré.

Elle a reçu du gouvernement français la médaille de Chevalier de  l’Ordre des Arts et des Lettres. En 2014, elle reçoit le Prix  de La  Fondation Prince Claus des Pays-Bas et, en 2016, le Prix Chorégraphie de  la SACD / France.

Parmi ses créations récentes, on peut citer Pororoca (2009), Piracema (2011), Pindorama (2013) et Para que o céu não caia (Pour que le ciel ne tombe pas) (2016).

En savoir plus

Ressource électronique de la médiathèque du Centre national de la danse
http://mediatheque.cnd.fr/spip.php?page=mediatheque-numerique-ressource&id=PHO00004001
 

Site internet de la compagnie
Lia Rodrigues Companhia de Danças

Centre national de la danse, Réalisation

Depuis 2001, le Centre national de la danse (CND) réalise des captations de ses programmations de spectacle et de pédagogie et crée des ressources à partir de ces représentations filmées (interviews, conférences dansées, rencontres avec des artistes, démonstrations, grandes leçons, colloques spécialisés, montages thématiques, etc.). 

Incarnat

Direction artistique / Conception : Lia Rodrigues

Interprétation : Micheline Torres, Amália Lima, Jamil Cardoso, Celina Portella, Allyson Amaral, Gustavo Barros, Ana Paula Kamozaki, Leo Nabuco, Giovana Targino

Conseil artistique / Dramaturgie : Silvia Soter

Lumières : Milton Giglio

Autres collaborations : professeurs Paulo Marques, Marcela Levi secrétaire Glória Laureano danseur stagiaire Leonardo Nunes diffusion Thérèse Barbanel, Les art scéniques chargé de production Colette de Turville

Durée : 68 minutes

Nos suggestions de videos
02:56

Chotto Desh

Khan, Akram (United Kingdom)

  • Ajouter à la playlist
07:15

4+1 (little song)

Diverrès, Catherine (France)

  • Ajouter à la playlist
05:17

Snöplog

Snöplog (United Kingdom)

  • Ajouter à la playlist
31:51

Dominique Bagouet, 17 fragments sur le thème de l'enfance

Bagouet, Dominique (France)

  • Ajouter à la playlist
48:30

Tant mieux, tant mieux !

Bagouet, Dominique (France)

  • Ajouter à la playlist
04:46

Tant mieux, tant mieux ! [bande annonce]

Bagouet, Dominique (France)

  • Ajouter à la playlist
03:01

Le Jardin

Ficely, Julien (France)

  • Ajouter à la playlist
01:04:13

Luciola

Ponties, Karine (Belgium)

  • Ajouter à la playlist
49:10

Lamali Lokta

Ponties, Karine (Belgium)

  • Ajouter à la playlist
07:16

In no sense

Paul, Nicolas (France)

  • Ajouter à la playlist
02:54

Quando l'uomo principale è una donna

Fabre, Jan (Belgium)

  • Ajouter à la playlist
08:04

Faites demi-tour dès que possible

Suc, Pierre-Johann (France)

  • Ajouter à la playlist
00:00:46

Desolate

Desolate_Engdahl_LundhallOrtiz.mp4 (Sweden)

  • Ajouter à la playlist
04:06

SYLPHIDES 3.1

Diego Mac (Brazil)

  • Ajouter à la playlist
02:07

FutureNow (2021) — teaser

Pick, Yuval (France)

  • Ajouter à la playlist
10:21

Je ne sais, pas, un jour, peut-être...

Pernette, Nathalie (France)

  • Ajouter à la playlist
18:15

Babil

Ponties, Karine (Belgium)

  • Ajouter à la playlist
56:31

Chotto Desh

Khan, Akram (France)

  • Ajouter à la playlist
03:00

Asa Nisi Masa

Montalvo, José (France)

  • Ajouter à la playlist
Nos suggestions de themas

EIVV 2022 Le montage qui danse

Exposition virtuelle

Centre de Vidéo Danse de Bourgogne
International Meeting on Videodance and Videoperformance

EIVV 2022 Le montage qui danse

Exposition virtuelle


Découvrir
En savoir plus

La Maison de la Danse de Lyon

Exposition virtuelle

Maison de la Danse de Lyon

La Maison de la Danse de Lyon

Exposition virtuelle

Créée à Lyon en 1980, la Maison de la Danse fut le premier théâtre en Europe dédié exclusivement la danse. Avec plus de 150 000 spectateurs par saison et près de 200 levers de rideaux, la Maison de la Danse rassemble aujourd’hui un large public de spectacles très fédérateurs mais aussi d’œuvres innovantes et de recherche. Théâtre de diffusion mais aussi pôle européen de création et d’innovations numériques, la Maison de la Danse vous ouvre ses portes et vous dévoile ses projets.

Découvrir
En savoir plus

La chorégraphie Belge contemporaine

Parcours

Philippe Guisgand

La chorégraphie Belge contemporaine

Parcours

Ce parcours présente les différents chorégraphes qui ont marqué le territoire belge.

Découvrir
En savoir plus
En naviguant sur ce site, vous reconnaissez et acceptez l'usage de cookies pour faciliter votre navigation.
Vous pouvez bloquez ces cookies en modifiant vos paramètres de sécurités de votre navigateur ou en cliquant surce lien.
J'accepte En savoir plus