Aller au contenu principal
Ajouter cette vidéo à une playlist

Title

Choreographer

La description est limitée à 500 caractères


Vos playlists

La vidéo a été ajoutée avec succès.

La vidéo est déjà présent dans la playlist.

Vous devez être membre pour profiter de toutes les fonctionnalités Se connecter S'inscrire
Vous devez être membre pour voir cette playlist Se connecter S'inscrire
Supprimer mon historique vidéo Êtes-vous sûr de vouloir supprimer l'historique ?
Supprimer mon historique de recherche Êtes-vous sûr de vouloir supprimer l'historique ?
Créer une playlist La description est limitée à 500 caractères


Embed the video Embed the video on your website
Index
See the video
Vous pouvez désormais rendre vos playlists publiques! Pour cela, rendez-vous sur votre compte personnel

Attention !
Cette vidéo contient de la nudité ou de la violence.
Supprimer la playlist Êtes-vous sûr de vouloir supprimer la playlist ?
Partager cette playlist
Configurer l'accès Garder votre playlist privée
(elle ne sera visible que par vous)
Rendre votre playlist publique
(et partagez-là avec les autres utilisateurs)
Configurer l'accès
Partager Adresse Partager par e-mail Envoyer
Help Par défaut, la recherche retourne les résultats pour tous les mots trouvés. Pour une recherche avancée, préfixez votre recherche par ":"
(ex ":hiphop && breakdance").

Vous pouvez utiliser les opérateurs suivants: AND (&&), OR (||), NOT (! ou -)

Pour utiliser l'opérateur NOT correctement, le deuxième mot doit être écrit juste après le point d'exclamation, sans espace (e.g. ":merzouki !hip hop").


Documents
Information Votre soumission a été envoyé
Video information

La politique vidéo du navigateur Google Chrome a été modifiée depuis la version 6.6 : les playlists vidéo ne peuvent pas être lues automatiquement

40 ans de rock et danse

Le rock et la danse ne se sont jamais mis en ménage, l’époque ne s’y prêtait guère. Mais la danse contemporaine, dite aussi « la nouvelle danse française » est rock’n roll, de toute évidence, adoptant l’attitude et les valeurs de ce genre musical, son look aussi parfois, de la même manière qu’elle fut influencée par les pensées soixante huitardes, sans en être directement actrice. Sans copier les gestes des rockeurs, elle en garde l’énergie, l’effronterie, la désinvolture désenchantée, le plaisir de l’écriture et une certaine arrogance, indisciplinée dans sa discipline même.

Salut les Copains

« Entre solitude et communauté, quels vestiges de ces corps (peut-être) contradictoires me reste-t-il aujourd’hui, alors que nous tentons encore, quoiqu’il arrive, de danser sur les ruines d’une nuit à jamais dissipée ? »

Christian Rizzo

Micro

Fondation BNP Paribas
2010

Chorégraphe(s) : Rigal, Pierre (France)

Par amour pour eux, pour avoir fréquenté les salles de concert, pour avoir dansé sur leur musique par forcément lors de spectacles mais par exemple dans des clubs londoniens, des chorégraphes ont mis en scène leurs « idoles » pour prolonger leur mouvement par leur propre danse, pour les moquer aussi gentiment, pour rendre un hommage décalé à des chanteurs, bêtes de scène, qui ont nourri leur imaginaire.

Jean-Claude Gallotta met en gestes la chanson de Gainsbourg  « L’homme à tête de choux » via Bashung décédé malheureusement avant le spectacle. Christian Rizzo fait revivre ses années clubbing post-punk animées par Ian Curtis. Dans son spectacle, une ombre passe comme une menace, cette menace sous-jacente que l’on retrouve dans le rock. Lisbeth Gruwez est terriblement Patti Smith, même si le spectacle fait référence au groupe Can, accompagnée par son complice, compositeur et musicien Maarten Van Cauwenberghe.

Birth of Prey - Lisbeth Gruwez

Le syndrome Ian - Christian Rizzo

Irrévérence

 « Dans cette rencontre d’un musicien de rock et d’un danseur chorégraphe contemporain naît une complicité nécessaire : devenir autre pour vivre. » Jean-Paul Montanari, à propos du spectacle de Dominique Bagouet et Sven Lava : F. et stein.

F. et Stein

Montpellier Danse
1983 - Réalisateur-rice : Picq, Charles

Chorégraphe(s) : Bagouet, Dominique (France)

Pour être irrévérencieux, encore faut-il savoir faire une révérence, autrement dit connaître ses classiques. Dans ses chorégraphies les plus atypiques, Dominique Bagouet fait la grimace sur la musique des Doors pour rompre avec le quotidien pressurisant d’un directeur de Centre Chorégraphique (il le fut à Montpellier de 1980 à 1992). Avec le guitariste rock Sven Lava, il électrise sa gestuelle pour des coutures chirurgicales dignes de Frankenstein. Il convoque aussi des personnages outranciers, renvoyant au cabaret, notamment de la danse allemande Valeska Gert ou de la culture populaire en « marcel » marseillais.  

La petite mort

CN D - Centre national de la danse
1984 - Réalisateur-rice : Picq, Charles

Chorégraphe(s) : De Groat, Andy (United States)

 Andy Degroat dans son costume de serveur stylé se pète la gueule et s’amuse avec le vidéaste Charles Picq. Très à part, relecteur zélé des grands classiques, maniant l’éventail et interprète et chorégraphe de Bob Wilson, il joue du « comique » de répétition dans La Petite Mort, une vidéo tournée avec Charles Picq, artiste qui accompagna de nombreux artistes et fut d’ailleurs à l’initiative de Numeridanse.



Quelques années plus tard, François Chaignaud détourne les pointes classiques pour un ballet blanc musclé et millimétré. Son travail croisera d’autres musiques et styles, dont le vogueing pratiqué par les Noirs-Américains.

« Rien ne m’intéresse en dehors de la révolte, du désordre, du chaos…de toutes les activités qui paraissent n’avoir aucun sens »

Jim Morrison 

Violence

Mise en scène, obscène, souvent associée aux drogues et au sexe, la violence autant dans le public que sur le plateau, ruinant parfois le corps des rockers est intrinsèquement liée au rock. Sans entrer dans les histoires personnelles de chacun, elle est en tout cas une manifestation claire de la résistance à toute forme d’oppression ou d’autorité. La danse sait la figurer. 

Hard to be soft

A Belfast prayer

Biennale de la danse
2018 - Réalisateur-rice : Plasson, Fabien

Chorégraphe(s) : Doherty, Oona (Ireland)

Oona Doberty évoque la violence des adolescents irlandais, en leur empruntant leurs codes pour une nouvelle syntaxe. Elle prend leurs postures pour mieux donner à comprendre une violence quotidienne pas si ordinaire que cela. Lia Rodriguez qui travaille entre autres dans une favela de Rio retrouve la sauvagerie salvatrice des corps. Elle mêle les cultures ancestrales brésiliennes et indiennes aux dérèglements actuels dans une danse très animale.  Fabrice Ramalingom remet au goût du jour mais avec distance le pogo, une danse punk-rock des années 70-80 où le principe du jeu était de se bousculer, de se rentrer dedans littéralement. De ces affrontements sur les pistes de danse, il écrit un manuel dansant du vivre ensemble. 

Chantier poétique [Des corps différents ou violents]

My Pogo - Fabrice Ramalingom

Elégance décalée

Chic et choc, ne suivant guère les codes de la mode mais en s’en jouant, les chorégraphes ne manquent pas d’élégance. Mathilde Monnier et Jean-François Duroure sont plus punk que leurs kilts. Régine Chopinot s’entend à merveille avec Jean-Paul Gaultier pour un défilé déjanté avec des danseurs beaucoup moins conformes aux canons de la beauté tristement normalisés que les top models. Karole Armitage, désignée par la « punk ballerina » par la critique américaine déstabilise les pas classiques pour en faire une rave à bout de souffle. Toutes et tous, plus féministes que l’histoire le raconte, cherchent ce point de possible rupture avec une société qui ne propose que la rébellion, le cynisme face à la montée du libéralisme à outrance et aux consignes dictées par les lois de la consommation. 

Le Défilé - Extrait

Numeridanse.tv

Chorégraphe(s) : Chopinot, Régine (France)

« Le rock n’est pas seulement du show biz mais aussi une culture, une pensée, un absolu, poussés parfois jusqu’à la souffrance et la mort »

Jean-Claude Gallotta, Propos recueillis par Pierre Notte - Théâtre du Rond Point – 2015 

Rave

Numeridanse.tv
2006

Chorégraphe(s) : Armitage, Karole (United States)

Sur la scène musicale, les rockers ont inventé leur propre répertoire gestuel, se laissant guider par leur énergie, leur instinct ou en travaillant leur look. Plus préoccupés par la danse que par la chorégraphie (sauf des James Brown, Michael Jackson, Madonna…), prennent la scène comme on prend la vie. Individualistes, sexy, ravageurs, ivres de vie, les rockers et rockeuses fascinent le public, pas seulement pour leur excès mais par leur manière d’imposer leur mode de vie, de le divulguer, sans compter leurs jours et leurs nuits.

Dancing - Bauhaus

Lotus Flower - Radiohead

crédits
Votre avis nous intéresse
En naviguant sur ce site, vous reconnaissez et acceptez l'usage de cookies pour faciliter votre navigation.
Vous pouvez bloquez ces cookies en modifiant vos paramètres de sécurités de votre navigateur ou en cliquant surce lien.
J'accepte En savoir plus