Skip to main content
Back to search
  • Add to playlist

Teaser "Se méfier des eaux qui dorment" - 2021

Création 2021

Teaser "Se méfier des eaux qui dorment" - 2021

Création 2021

Se méfier des eaux qui dorment

  Se méfier des eaux qui dorment / création 2021/ Teaser 2020

« Qui sommes-nous, empêchés dans un corps d’oiseau sans possibilité d’envol ? ». 

Avec cette nouvelle création, le chorégraphe Yvann Alexandre imagine un lointain Lac des « signes », une étendue close sur laquelle affleure une volonté de délivrance. Dans une atmosphère clair-obscur, peuplée de sons qui évoquent la vitalité d’une forêt à l’indiscipline toute amazone, les corps se laissent traverser d’états-fleuves. Emporté par un tourbillon d'ambiguïtés, chacun des interprètes vient ici défendre la vision d’une œuvre qui n’éclot qu’entre combat et résilience. 

C’est le désir de peau qui fait loi, qui transperce et sidère, comme un trait d’arbalète laissant l’écho d’un Lac dans la chair. 




Alexandre, Yvann

Born in La Roche-Sur-Yon in 1976, Yvann Alexandre began dancing at the Amicale Laïque du Bourg and at the Conservatory of his hometown, then in La Rochelle with Colette Milner, Christine Girard and Brigitte Asselineau. He continued his training in Montpellier with Epsedanse directed by Anne-Marie Porras and, at the same time, also trained at Montpellier CCN (National Choreographic Centre) then under the direction of Mathilde Monnier. During this period, his encounter with Christian Bourigault and other foundational teachings led him to forge the bases of his creative work and his pedagogy. At just sixteen years old, he composed his first works and went on to establish his company in Montpellier in 1993. He produced his first creations for the Hivernales in Avignon and for Montpellier Danse festival.

In addition to his creations, performed on numerous prestigious stages and festivals in France and abroad, he was also the guest of the CNSMDPs (Higher National Conservatories of Music and Dance) of Paris and Lyon, of Quebec and Montreal, as well as the National Choreographic Centre in Nancy and the Nordwest Tanzcompagnie in Germany.

He gained a reputation over these 25 seasons of creation as the representative of abstract, highly-premeditated dance, far removed from the performances and improvisations of others of his generation, and had a particular interest for movement writing.

Even today, his work addresses reflection which focuses on the very substance of dance, where the notion of plasticity gives way to the movement’s own energy, all the while remaining faithful to the idea of line, an element which has existed for him from the very beginning. His creations place movement and scenography on the same footing, like two subjects on equal terms: the plastic matter totally interacting with the body-matter.

His extremely precise body language is full of details and is structured like rather intimate calligraphy.


Source: Cie Yvann Alexandre


More information: http://www.cieyvannalexandre.com/

Pidoux, Claire

Having trained at the conservatory of La Rochelle, she joined the employability cell CCN - Ballet de Lorraine in 06. In 07, she continues to dance with Nancy NCC for some parts such as the wedding of B. Nijinska, La divine comedie of J. Bouvier, marriage of T. Saarinen and hymnen of D. Deschamps, L. Rodriguez and G. Fromanger. She also worked with Cie Chriki'Z. It was in 08 that she began her collaboration with Y. Alexandre for the creation venenum amoris and continued by taking up the small pieces,  from Y. Alexandre's repertoire . Since then, she has also collaborated with Projet Jumeaux en 10, Blanc-Sèv. in 13, Les Soli Noirs in 15, BLEU. and Les Fragments mobiles en 16, and accompanies Y. Alexandre on transmission projects as an assistant.


Source : Cie Yvann Alexandre

Toulemonde, Tom

Tom Toulemonde est un vidéaste-plasticien diplômé des Beaux-arts d’Angers. Tout d’abord, il observe la réalité. (C’est un témoin). Puis il la recompose, la transforme, la synthétise. (C’est un sculpteur). Toujours au bord du documentaire et jamais très loin du cinéma de fiction, il utilise le ton de l’un et s’amuse avec la fragilité des artifices de l’autre. La création commence lors du tournage et se poursuit lors du montage. Dans ce bain d’images et de sons, il organise une suite, un parcours vers une autre destination. (C’est un chorégraphe). La musique, la danse, le spectacle vivant en général s’avèrent souvent être un point de départ. Regarder, retravailler et retransmettre l’œuvre d’un autre. Il en dévoile l’envers du décor et s’approprie le processus de création pour l’appliquer à son propre travail. L’idée l’emporte sur la forme, qui doit être radicale. Elle reste pure, dépouillée. Il oblige à s’en accommoder.


Source : Cie Yvann Alexandre

Compagnie Yvann Alexandre

Créée en 1993, la Compagnie Yvann Alexandre est une compagnie professionnelle de danse contemporaine phare de la région des Pays de la Loire. Attachée depuis ses débuts aux allers-retours entre professionnels, amateurs et tout public, tout en proposant ses créations, la compagnie tisse une politique d’échanges, de rencontres et de formation. Au-delà de la simple diffusion, la compagnie mène un projet audacieux, exigeant et rayonnant à la croisée de la création, de la transmission et des territoires.


La compagnie développe ses créations, sur scène ou in situ, autant sur le territoire local qu’à l’international et les créations récentes pour la scène nationale de Sceaux, le Panama, la Tunisie ou le Centre des Monuments nationaux par exemple, témoignent de ces territoires investis. Un projet qui s’écrit ente fidélité assumée après 27 saisons chorégraphiques et nouvel élan avec des partenaires renouvelés.


Elle construit depuis 2004 un lien étroit avec le Québec, sous la forme de résidences de création, de diffusion et de développement de public et qui prendra un nouvel élan prochainement avec le lancement d’ARCHIPEL : un ensemble de partenaires culturels solidaires aux écosystèmes diversifiés et mutualisés pour un nouveau modèle de coopération culturelle.


Particulièrement attentive à l’ouverture sur l’art chorégraphique dès le plus jeune âge, la compagnie développe et construit à partir des créations des parcours multiples à destination du monde scolaire dans un projet novateur et reconnu. Des parcours conjugués, croisés et transversaux dont la Petite Université de la Danse en est le coeur.


Yvann Alexandre est un chorégraphe de lieux. Depuis ces débuts. En 2019, la compagnie prend la direction artistique du Théâtre Francine Vasse à Nantes avec un projet innovant qui démarre par la transmission pour arriver à l’oeuvre : Les Laboratoires Vivants. Un lieu pour les autres, un lieu ensemble. Pour faire oeuvre ensemble.


www.cieyvannalexandre.com

Our themas and videos suggestions

Aucun Résultat

By accessing the website, you acknowledge and accept the use of cookies to assist you in your browsing.
You can block these cookies by modifying the security parameters of your browser or by clicking onthis link.
I accept Learn more