Skip to main content
Back to search
  • Add to playlist

Le Fil

CN D - Centre national de la danse 2021 - Director : Centre national de la danse, Réalisation

Choreographer(s) : Prunenec, Sylvain (France)

Present in collection(s): CN D - Spectacles et performances

Video producer : Centre national de la danse

Integral video available at CND de Pantin

en fr

Le Fil

CN D - Centre national de la danse 2021 - Director : Centre national de la danse, Réalisation

Choreographer(s) : Prunenec, Sylvain (France)

Present in collection(s): CN D - Spectacles et performances

Video producer : Centre national de la danse

Integral video available at CND de Pantin

en fr

Le Fil

What is this thread that Sylvain Prunenec pulls and unrolls to evoke his  career as a performer? Is it an Ariadne’s thread, with a secret  rationale, which will link together the movements he has crossed over?  The thread of a tightrope walker, whose body can be seen in an  imbalance, suspended above the void? Or is it a thread that is always on  the edge – of a revelation, or a fall? Whatever meaning is attributed  to it, there is a question of bonds, weaving – whose horizon is perhaps  less the bringing out of a design than the step-by-step following of the  elaboration of motifs. During a spoken-danced narrative, Sylvain  Prunenec, who has performed for Odile Duboc, Dominique Bagouet, Trisha  Brown or else Deborah Hay, takes a tender, lucid view of the production  of dance. By exhibiting a body open to an awareness of its own  genealogy, he raises the veil on the multiplicity which is expressed  through the performer’s body, and humorously reveals the hesitations,  élans, chances – everything that the audience does not see but which are  living, vibrant parts of choreographic creation.
source: programme of the CND

Prunenec, Sylvain

Interprète pour  Odile Duboc, Dominique Bagouet, Trisha Brown, Hervé Robbe, Loïc Touzé,  Boris Charmatz, Sylvain Prunenec participe à la création O,O de Deborah  Hay (2006) et rejoint Olga de Soto pour la pièce « Incorporer ce qui  reste ici au cœur »(2007).

En 2008, au Festival  d'Avignon (Sujet à vif), il danse dans « Trois cailloux » mis en scène  par Didier Galas, avec Laurent Poitrenaux. Il est interprète dans «  L'oubli, toucher du bois » (2010) de Christian Rizzo. Au cinéma, il  tourne dans « Jeanne et le garçon formidable » (1998) d'Olivier Ducastel  et Jacques Martineau, et dans « Toutes ces belles promesses » (2003),  de Jean-Paul Civeyrac.

Depuis 1995, au sein  de sa compagnie, l'association du 48, Sylvain Prunenec crée ses propres  pièces souvent en collaboration avec des musiciens : « Verso Vertigo »  (1996), « Bâti » (1998) avec Fred Bigot, « La Finale » (2002), « Fronde  Ethiopia » (2002) avec Françoise Rivalland.

Depuis 2000, il  tisse des collaborations avec des artistes africains, notamment la  compagnie de danse éthiopienne Adugna et la compagnie congolaise Les  Studios Kabako de Faustin Linyekula. Ils créent ensemble « Si c'est un  nègre / autoportrait » (chorégraphie de Faustin Linyekula) pour le Vif  du Sujet au festival d'Avignon (2003) et développent un projet entre  l'Éthiopie, le Congo et la France intitulé « KinAddis / Chantiers  chorégraphiques » (2004-2005). Il est lauréat de la Villa Medicis Hors  les murs (2002) pour un travail de recherche en Éthiopie. En résidence  au Forum culturel, scène conventionnée de Blanc-Mesnil, il conçoit deux  créations sur le thème du corps démembré : le solo « Effroi » (2003) et  la pièce pour six interprètes, « Redoux » (2004). En janvier 2007 au  CND, il crée « Lunatique », inspiré des travaux du physiologiste  Étienne-Jules Marey. « About you » (2008) s'appuie sur la décomposition  du mouvement. En résidence au théâtre de Vanves (2008-2009), il entame  une nouvelle étape de son travail : rendre lisible dans le corps les  chemins pas toujours très ordonnés des intentions et des sentiments. Le  duo « Ouvrez ! » est créé en 2008. Le projet « Gare ! » (2009-2011) se  compose de trois pièces courtes : le solo « love me, love me, love me »,  le solo « Psycho Killer » et le trio « Respire ».
À partir de 2013,  Sylvain Prunenec et l'A.48 sont en résidence pour 3 ans en  Marne-et-Gondoire (en Seine-et-Marne, à 25 km de Paris), travaillant  autour de la thématique de la nuance.
Pour en savoir plus

Association du 48

Centre national de la danse, Réalisation

Since 2001, the National Center for Dance (CND) has been making recordings of its shows and educational programming and has created resources from these filmed performances (interviews, danced conferences, meetings with artists, demonstrations, major lessons, symposia specialized, thematic arrangements, etc.).

Le Fil

Choreography : Sylvain Prunenec

Interpretation : Sylvain Prunenec

Text : Sylvain Prunenec

Our themas and videos suggestions

Aucun Résultat

By accessing the website, you acknowledge and accept the use of cookies to assist you in your browsing.
You can block these cookies by modifying the security parameters of your browser or by clicking onthis link.
I accept Learn more