Skip to main content
Back to search
  • Add to playlist

Classique - Épreuves de danse 2023 - Variation n°7 - Fin du cycle diplômant (DEC), épreuve d'admission EAT, fille 2ème option

Classique - Épreuves de danse 2023 - Variation n°7 - Fin du cycle diplômant (DEC), épreuve d'admission EAT, fille 2ème option

Staats, Léo

Danseur, chorégraphe et pédagogue français né à Paris le 26 novembre 1877 et mort dans la même ville le 15 février 1952.

Formé à l’école de ballet de l’Opéra de Paris par Mérante et Hansen, il rejoint la compagnie en 1893 et devient maître de ballet de 1908 à 1926.

Il signe notamment les chorégraphies du Festin de l’araignée (musique d’Albert Roussel) en 1912 au Théâtre des Arts, de Cydalise et le Chèvre-pied (musique de Gabriel Pierné) en 1923, d'Istar (musique de Vincent d'Indy) en 1924 et d’Orphée (musique de Jean Roger-Ducasse) pour Ida Rubinstein en 1926.

Brillant danseur, il impose le renouveau de la danse masculine que le XIXe siècle avait éclipsée.

Bessy, Claude

After studying at the Paris Opera Ballet School, she joined the company’s corps de ballet in 1946. In 1956 she was nominated Danseuse Étoile and went on to have an illustrious career there. Invited abroad, she performed with the ABT (1958 and 1959) and with the Bolshoi in Moscow (1961). She was appointed for a year as director of the Paris Opera Ballet (1970-1971), then directed the Opera Ballet School from 1972 to 2004. She featured in several films (in particular Invitation to the Dance, directed by G. Kelly, 1956) and is the author of the books Danseuse étoile (1961) and La Danse pour passion (2006).


With her feminine, sensual, sculptural beauty, she shone in a variety of dramatic styles. As a classical repertoire performer, she appeared in many creations produced by Serge Lifar and Gene Kelly amongst others and Maurice Béjart chose her for the reproduction of Boléro in 1970. She created several choreographies, including Play Bach (1962) and Mouvements (1980), for the Paris Opera Ballet School students. She brought her experience to this institution, which she reformed, managed to decentralize it to Nanterre and implemented boarding facilities. Strong-willed, she established high-level training there which, although continuing to uphold French academic tradition, opened up to other techniques and disciplines. By organizing annual open days, performances and tours, she was key to the School’s renown in France and abroad.


Source : Germaine Prudhommeau, Nathalie Lecomte, Dictionnaire de la danse, dir. Philippe Le Moal, Larousse, 2008

Gounod, Charles

Charles Gounod est un compositeur français< ; <il est né le 17 juin 1818 à Paris et décède le 18 octobre 1893 à Saint-Cloud. Fils d’un peintre et d’une professeure de piano, il baigne dès son plus jeune âge dans le milieu artistique.

Il fait ses classes au Conservatoire de Paris où il étudie l'harmonie avec jacques Fromental Halevy et la composition avec Jean-François Lesueur. En 1839, à 21 ans il remporte le Grand Prix de Rome pour sa cantate Fernand.

En 1843, de retour à Paris, il accepte le poste d'organiste et de maître de chapelle de l’église des Missions étrangères. En 1847, l’archevêque de Paris l'autorise à porter l’habit ecclésiastique. Il s’inscrit au cours de théologie de Saint-Sulpice et va écouter les sermons de Lacordaire à Notre dame mais après les journées révolutionnaires de 1848, il renonce à sa vocation sacerdotale et quitte son poste des Missions étrangères. Il se consacre alors entièrement à la musique et à la composition.

Charles Gounod est surtout réputé pour ses opéras, principalement : Faust d’après la pièce de Goethe, Roméo et Juliette d’après la pièce de Shakespeare et Mireille d’après le poème de Frédéric Mistral.

L’intrigue de Faust repose sur l’héroïne Marguerite, séduite par Faust après qu’il ait vendu son âme au diable. On y entend l’air de Méphisto Le Veau d’or, l’air de Marguerite dit des bijoux, le chœur des soldats et la musique de ballet de la Nuit de Walpurgis d’où est tirée la variation de Cléopâtre.

Le Mao, Gilles

Classique - Variation n° 7 - Fin du cycle diplômant (DEC), épreuve d'admission EAT, fille – 2ère option

Choreography : Claude BESSY d’après Léo STAATS, La Nuit de Walpurgis

Interpretation : Nine SEROPIAN

Additionnal music : Charles GOUNOD

Our themas and videos suggestions

Aucun Résultat

By accessing the website, you acknowledge and accept the use of cookies to assist you in your browsing.
You can block these cookies by modifying the security parameters of your browser or by clicking onthis link.
I accept Learn more