Feue

2011
Année de création : 2011

Enregistré au CND le 10 novembre 2011

 
close

Feue

création 2011

chorégraphie Thomas Lebrun

« Feue Pina Bausch.
Au loin, une forêt en automne, une prairie verte à l'aube, une neige glaciale... Au sol, un parterre de fleurs, le piquant des cactus, une pluie fracassante...Une longue robe, une longue chevelure, de longs bras aussi longs que les jambes aussi longues que les silhouettes se déhanchant sur une musette des années folles...
Un homme séduisant étriqué dans son costume s'arrosant de mondanités. Une femme perchée sur des talons, tombant dans le vide, perdue dans un monde...
C'est ce monde de Pina Bausch que je voudrais toucher du doigt. Sans l'avoir vécu, mais connu en l'ayant reçu... perçu. L'émotion et les images qui me viennent sont nombreuses et nettes, des éclats de rire dans Walzer à la gorge serrée dans Café Müller.Tout doit être noir. Pour que l'éclat vienne de l'émotion, pour que les couleurs et la vivacité viennent du sensible et des souvenirs.
Proposer ce que mon corps a ressenti et ressent encore pour son œuvre. Traverser ce que j'ai reçu. Comme un rêve de gosse, vouloir être tout le monde à la fois.Comme un rêve de danseur, se voir sur scène en regardant ses pièces. Comme un rêve de chorégraphe, toucher l'humain par toutes ses failles.»

Thomas Lebrun

Générique

chorégraphie et interprétation Thomas LEBRUN
création lumières Jean-Marc SERRE
création vidéo Charlotte ROUSSEAU
musique Aurora in Pékin (SEXTETO BOLOÑA), Marcia Funebre (BANDA IONICA), Wild is the wind (Nina SIMONE)
costumes, accessoires et scénographie Thomas LEBRUN
réalisation du masque Jeanne GUELLAFF

réalisation Centre national de la danse
durée
20 minutes

En savoir plus

Site internet de la compagnie

Dernière mise à jour : janvier 2012

Lebrun, Thomas

Interprète pour les chorégraphes Bernard Glandier, Daniel Larrieu, Christine Bastin, Christine Jouve ou encore Pascal Montrouge, Thomas Lebrun fonde la compagnie Illico en 1998, suite à la création du solo Cache ta joie !. Implanté en région Nord-Pas-de-
Calais, il fut d'abord artiste associé au Vivat d'Armentières (2003-2005) avant de l'être – depuis 2006 – auprès du Centre de Développement Chorégraphique / Danse à Lille. On prendra bien le temps d'y être, La Trêve(s), Les Soirées What You Want ?, Switch, Itinéraire d'un danseur grassouillet, et aujourd'hui La Constellation Consternée, sont autant de pièces que d'univers et d'esthétiques explorés, allant d'une danse exigeante et précise à une théâtralité affirmée.

Thomas Lebrun signe également plusieurs co-écritures, notamment avec le chorégraphe suisse Foofwa d'Imobilité ( Le show / Un twomen show) et la chorégraphe française Cécile Loyer (Que tál !), et donne une place forte à l'enseignement et à la transmission (Centre national de la danse à Pantin et à Lyon, Ménagerie de Verre, Conservatoire national de La Rochelle, Balletéatro de Porto, etc.).

Il chorégraphie également pour des compagnies à l'étranger, comme le Ballet national de Liaonning en Chine, le Grupo Tapias au Brésil (un solo et, en 2009 dans le cadre de l'Année de la France au Brésil, un quintette), et pour Loreta Juodkaité, danseuse et chorégraphe lituanienne, dans le cadre de l'édition 2009 du New Baltic Dance Festival de Vilnius et de l'opération FranceDanse Vilnius organisée par CulturesFrance (Vilnius, Capitale européenne de la culture 2009).

La compagnie Illico a été artiste associé au CDC / Danse à Lille jusqu'en 2011.
Thomas Lebrun a ensuite été nommé à la direction du Centre chorégraphique national de Tours dont il a pris ses fonctions de directeur à compter du 1er janvier 2012.

Plus d'informations

CCN de Tours

Dernière mise à jour : septembre 2011

Cette vidéo est aussi présente dans


Collections

Centre national de la danse

Centre national de la danse

Menant une politique active de soutien à la création et à la diffusion, le CND favorise la rencontre entre publics et professionnels autour de toutes les esthétiques. Les services et ressources proposés s’adressent à tous les acteurs du secteur (danseurs, chorégraphes, professeurs, administrateurs, chercheurs, programmateurs, compagnies, lieux de création et de diffusion, lieux de formation ou écoles de danse, relais culturels…).

Voir la collection