bal.exe - Bal mécanique sur musique de chambre

Année de création : 2014
Déposée par : Numeridanse.tv

bal.exe - Bal mécanique sur musique de chambre, pour huit danseurs de popping et cinq musiciens classiques, est un programme informatique de danse de couple qui, exécuté par des robots mal réglés, se détraque de manière complètement inattendue.

 
close

bal.exe - Bal mécanique sur musique de chambre

2014 – 60 min

Chorégraphie : Anne Nguyen
Danseurs : Sonia Bel Hadj Brahim, Pascal Luce, Claire Moineau, Blondy Mota-Kisoka, Sacha Négrevergne, Jessica Noita, Matthieu Pacquit, Rebecca Rheny
Musiciens : Juliette Adam - clarinette, Yaoré Talibart - violon, Clémence Mériaux - violon, Issey Nadaud - alto, Caroline Sypniewski - violoncelle
Création lumière : Ydir Acef
Création vidéo : Claudio Cavallari
Avec des extraits du film : « Paroles, paroles » de Ron Dyens (Sacrebleu Productions, 2002)
Programme musical :
 - Johannes Brahms (1833-1897) - Quintette pour clarinette et cordes en si mineur op. 115 / clarinette, 2 violons, alto, violoncelle / 36 min env.
- Improvisation autour de « Disco-Toccata » de Guillaume Connesson (né en 1970) / clarinette / 2 min env.
- Johan Halvorsen (1864-1935) - Passacaglia pour violon et alto d'après la Suite n°7 en sol mineur pour clavecin de G. F. Haendel / violon et alto / 6 min env.
- Heinrich Ignaz Franz von Biber (1644-1704) - Sonate du Rosaire n°16 « L’ange gardien » - Passacaglia pour violon en sol mineur / violon / 9 min env.

Dans bal.exe, huit danseurs spécialistes du popping partagent la scène avec cinq musiciens classiques. La chorégraphe transcrit l'univers romantique et mélancolique d'œuvres de musique de chambre de Brahms, Connesson, Halvorsen et Biber par une partition chorégraphique robotique et quasi-informatique, où la logique se confronte à l'arbitraire. Les danseurs-automates à l'aspect de mannequins chics au style rétro et décalé, comme ensorcelés par la musique, s'élancent les uns vers les autres pour interagir à travers des gestes mécaniques, retenus et saccadés. Ils esquissent quelques pas de looping pop, danse de couple aux allures mécaniques créée à l'occasion du spectacle. Dans ces corps programmés pour danser, les rouages émotionnels fonctionnent de manière aléatoire. Les choix qui s’offrent à eux ne font que les entraîner dans un système de plus en plus déterministe et ordonné. Engloutis dans un univers où l'émotion puissante qui se dégage de la musique les dépasse, les corps solitaires tentent désespérément de retrouver un contrôle de leurs liens avec les autres en provoquant des actions perturbatrices dans ce bal somnambulique. En transgressant les tâches robotiques qui semblent leur avoir été assignées arbitrairement, ils révèlent leur côté totalement déjanté, convoquant boule à facette, perruques, carottes et musiciens dans une ambiance festive à la Tex Avery... bal.exe est un programme informatique de danse de couple qui, exécuté par des robots mal réglés, se détraque de manière complètement inattendue.

Captation réalisée par Corinne Dardé, le 14 novembre 2014 au Nouveau théâtre de Montreuil - CDN

Production : Compagnie par Terre ; Orchestre Régional de Basse-Normandie.
Avec le soutien de : l’aide à la production d’Arcadi ; le Conseil général du Val-de-Marne ; le Département de la Seine-Saint-Denis.
Coproductions : Le Théâtre de Rungis ; Parc de la Villette ; Centre Chorégraphique National de Caen / Basse-Normandie, Direction Héla Fattoumi & Éric Lamoureux, dans le cadre de l’accueil studio / Ministère de la Culture et de la Communication ; Théâtre Louis Aragon, Scène conventionnée pour la danse de Tremblay-en-France ; Le Rive Gauche, Scène conventionnée pour la danse à Saint-Etienne-du-Rouvray ; CCN de Créteil et du Val-de-Marne / Cie Käfig - dans le cadre de l’accueil studio ; Le Prisme – Centre de développement artistique de Saint-Quentin-en-Yvelines.
Avec le partenariat de : MOOV’N AKTION ; La ménagerie de verre ; Le CRI danse de Villejuif ; Les Laboratoires d'Aubervilliers ; Théâtre Paul Eluard de Choisy-le-Roi ; Centre national de la danse - mise à disposition de studio. Remerciements : Repetto.

La Compagnie par Terre reçoit l’aide pluriannuelle du ministère de la Culture / DRAC Ile-de-France, le cofinancement de la Région Ile-de-France, l'aide au fonctionnement du Département du Val-de-Marne et le soutien du Département de la Seine-Saint-Denis.

Anne Nguyen est artiste associée à Chaillot, Théâtre National de la Danse de 2015 à 2018.


www.compagnieparterre.fr

Nguyen, Anne

Danseuse spécialisée en break et familière du monde des battles, Anne Nguyen fonde la Compagnie par Terre en 2005. La pensée scientifique, ainsi que sa pratique de différents arts martiaux, l’inspirent pour concevoir des univers chorégraphiques qui subliment la danse hip-hop et son essence. Précision du geste, contraintes géométriques, contrastes d’énergie et de densité, jeux d’imbrications de corps et mécanismes dansés, occupations de l’espace inattendues, elle combine une danse hip-hop brute et virtuose à une écriture chorégraphique graphique, déstructurée et épurée. Ses chorégraphies, d'une architecture complexe et précise, mettent en œuvre des systèmes de contraintes permettant aux danseurs de mettre en avant la force de leurs personnalités et de leurs styles très marqués, tout en laissant la place au hasard, à l'improvisation et à la prise de risque. Déclinaisons géométriques en lien avec l’architecture dans Racine Carrée, flux ininterrompu de particules dansées en perpétuelle transformation dans PROMENADE OBLIGATOIRE, partition robotique de danses de couples revisitées dans bal.exe, jeux de territoire dans Autarcie (….), déclinaison du break sous forme de combats dans Kata, ses créations reflètent les formes et les énergies qui entourent l'être humain dans le monde contemporain. Elles allient poésie et mathématiques, sensualité et explosivité. Elles explorent les liens entre musique et danse, à travers des créations musicales originales et une réflexion sur le rapport du danseur à la musique et au temps.

Anne Nguyen travaille actuellement avec une trentaine de danseurs hip-hop de spécialités différentes (break, popping et waacking) sur ses différentes créations en tournée, et est elle-même interprète dans Racine Carrée et Yonder Woman. La première création d’Anne Nguyen, son solo Racine Carrée (2007), relie la géométrie des mouvements de break à l’environnement urbain contemporain. La chorégraphe y associe des compositions mathématiques dansées à ses propres poèmes. Ce solo a reçu le second prix du concours de chorégraphie contemporaine Masdanza en 2009. Anne Nguyen a également chorégraphié Keep it Funky ! (2007), un spectacle festif pour six lockeurs, puis L’Esprit Souterrain (2008), spectacle pour cinq danseurs et une comédienne sur les thèmes du contact et du rêve. Dans Yonder Woman (2010), expérience pour deux femmes super-héros, deux breakeuses s’inventent un parcours parsemé d'épreuves et d'objectifs afin de démontrer leur héroïsme au public. Le spectacle PROMENADE OBLIGATOIRE (2012) est une traversée ininterrompue du plateau pour huit danseurs spécialistes du popping, qui, telle une frise chronologique vivante, porte une réflexion sur les différents états possibles d’"être ensemble". Le quatuor Autarcie (....), créé en 2013, est un jeu de stratégie pour quatre figures guerrières en quête de territoire, de pouvoir et de possibles points d'harmonie. Dans bal.exe, créé en 2014, huit danseurs spécialistes du popping et cinq musiciens classiques se rencontrent dans un "bal mécanique sur musique de chambre" conçu comme un programme informatique de danse de couple qui, exécuté par des robots mal réglés, se détraque de manière complètement inattendue. Dans le duo Lettres à Zerty, créé en 2015, les évolutions fluides délibérément fragmentées de deux breakeurs incitent le spectateur à ré-imaginer les principes de la narration. Dans sa création 2017 Kata, huit breakeurs exécutent des enchaînements aux allures martiales qui se transforment en de véritables combats dansés.

A travers ses créations chorégraphiques, Anne Nguyen questionne la valeur donnée à l'observateur et le lien entre les individus. Elle aime créer de nouveaux rapports entre le public et la danse, ce qu’elle met en œuvre à travers des projets hybrides comme Danse des guerriers de la ville, un parcours d’installations interactives, participatives et immersives autour de la danse hip-hop créé en 2016, mettant en œuvre captation et animation en direct, montage interactif et réalité virtuelle. Dans Graphic Cyphers, un concept chorégraphique immersif pour l’espace public créé pour vingt danseurs à New-York en 2016, elle propose au spectateur de réinventer son propre rôle. Dans la continuité de cette exploration, elle développe actuellement un jeu vidéo sur la danse hip-hop et une série de films à 360°.

Avant tout breakeuse, spécialiste de la danse hip-hop au sol, Anne Nguyen a été interprète au sein de compagnies hip-hop et contemporaines (Black Blanc Beur, Faustin Linyekula, Salia Nï Seydou…). Elle a dansé avec plusieurs groupes de break (RedMask à Montréal ; Phase T, Def Dogz et Créteil Style à Paris…), et a participé à des centaines de battles, en solo ou en groupe, dont plusieurs d'envergure qu'elle a remportés comme l'IBE 2004 ou le BOTY 2005. Elle a jugé de nombreux battles, comme le BOTY 2006 ou le Redbull BC One 2007. Elle apparaît dans le film documentaire Planet B-Boy (2007).

Anne est également auteure de poèmes, de textes courts et d’articles sur la danse (Danser, Repères, cahier de danse). Des extraits de son recueil de poèmes le Manuel du Guerrier de la Ville ont été publiés dans le magazine Graff It !, pour lequel elle a été rédactrice en chef de la section danse. Des textes d’Anne Nguyen, enregistrés ou parlés, rythment plusieurs des pièces de la compagnie (Racine Carrée, L’Esprit Souterrain). Anne transmet la danse hip-hop à travers une méthode basée sur les postures, la décomposition des mouvements et leur déploiement dans l’espace scénique. Elle mène depuis 2012 à Sciences Po Paris un atelier de pratique artistique et de réflexion sur la danse hip-hop, intitulé Hip-hop, une culture contemporaine.

Anne Nguyen est lauréate du Prix Nouveau Talent Chorégraphie SACD 2013, et a été nommée Chevalier de l'Ordre des Arts et des Lettres en 2015.

Source : Compagnie par Terre

En savoir plus

compagnieparterre.fr

Compagnie par Terre

Anne Nguyen, artiste associée à Chaillot - Théâtre national de la Danse de 2015 à 2018, est lauréate du Prix Nouveau Talent Chorégraphie SACD 2013 et a été nommée Chevalier de l'Ordre des Arts et des Lettres en 2015.
La Compagnie par Terre reçoit l’aide pluriannuelle du Ministère de la Culture et de la Communication / DRAC Ile-de-France, le cofinancement de la Région Ile-de-France, l'aide au fonctionnement du Département du Val-de-Marne et le soutien du Département de la Seine-Saint-Denis.
Dans le cadre de tournées à l'étranger, la Compagnie par Terre a plusieurs fois bénéficié du soutien de l'Institut Français, et occasionnellement de celui de la Ville de Paris. Elle est régulièrement soutenue par l'ADAMI pour ses créations chorégraphiques. Elle a par le passé bénéficié du soutien d'ARCADI Ile-de-France. Autarcie (….) a également bénéficié de l’aide à l’écriture de l’association Beaumarchais-SACD.
Depuis 2005, année de sa création, la Compagnie par Terre a été accueillie en résidence au Théâtre Louis Aragon, Scène conventionnée de Tremblay-en-France, au Théâtre 71, Scène nationale de Malakoff, au Rive Gauche, Scène conventionnée de Saint-Etienne-du-Rouvray, au Théâtre Paul Eluard de Choisy-le-Roi, au Prisme, Centre de Développement Artistique de Saint-Quentin-en-Yvelines et à l'Espace 1789, Scène conventionnée de Saint-Ouen.

www.compagnieparterre.fr

Cette vidéo est aussi présente dans


Collections

Festival de danse de Cannes

Festival de danse de Cannes

Ce sont 17 compagnies, avec des créations inédites et des premières françaises ou en région, qui sont invitées pour cette nouvelle édition du 8 au 17 décembre 2017 dirigée par Brigitte Lefèvre ! Après la rêverie maritime, qui inspirait la précédente édition de son mouvement de flux infini, Brigitte Lefèvre a souhaité cette année que le Festival de Danse de Cannes s'inscrive dans un croisement de cultures et nous entraîne dans un voyage dans le temps et l'espace révélant la danse dans sa diversité.

Voir la collection