Le Visiteur

2013
Année de création : 2013

Enregistré au CND le 16 octobre 2013

 
close

Visiteur (Le)

Huis-clos chorégraphique entre réalité et fantasme.

Un personnage seul dans un appartement reçoit un soir la visite d’un inconnu...S’agit-il d’une intrusion, d’une rencontre espérée ou bien rêvée ? Nasser Martin-Gousset aime le langage cinématographique, dont il manie les codes pour mieux les détourner. Il se joue ici des règles du thriller psychologique pour mettre en scène la rencontre d’un homme et de son alter ego. A partir d’une situation familière, le chorégraphe invente une gestuelle fluide qui oscille entre sensualité, décalage et folie ordinaire. Il dessine un étrange duo masculin, une rencontre ambigüe qui questionne la solitude et l’altérité. Un huis clos troublant et charnel.

source : www.cda95.fr

Générique

Chorégraphie Nasser Martin-Gousset
Production 24 images
Réalisation Luc Riolon

Martin-Gousset, Nasser

Après une expérience théâtrale, Nasser Martin-Gousset étudie la danse au Conservatoire National de Région à Lyon. Il collabore ensuite avec de nombreux chorégraphes dont Karine Saporta, Dominique Petit, Christine Bastin, Jacques Pattarozzi, Hervé Jourdet, Sacha Waltz, Meg Stuart, Wanda Golonka et Josef Nadj. Parallèlement à son travail d’interprète, il cosigne, avec Annie Legros, La petite représentation et crée un solo, "Babelogue", suivi de "The marriage".

Il fonde la compagnie La Maison et poursuit son parcours de chorégraphe avec un duo, "Alléluia" présenté au Théâtre de la Bastille à Paris. Il crée "Solarium" et "Bleeding Stone" à la Ménagerie de Verre. Nasser revisite pour les Îles de Danses le solo "Babelogue return".

En marge de ses créations, il continue sa collaboration avec différents chorégraphes et metteurs en scène tels qu’Yves Beaunesne ou Josef Nadj. Il crée "Neverland" et compose une pièce pour trois interprètes "Solarium Return". En mai 2005, il signe le solo "Pop Life" dans le cadre des Rencontres Chorégraphiques Internationales de Seine-Saint-Denis. Sa pièce "Péplum" a été conçue pour dix danseurs et trois musiciens live dans le cadre de la Biennale de la danse de Lyon.

En 2008, l’aventure continue pour Nasser Martin-Gousset avec "Comedy" et en 2010 il créé "Pacifique" toutes deux présentées au Théâtre de la Ville.