La danse, l'art de la rencontre

2007
Déposée par : Numeridanse.tv

Poursuivant cette réflexion sur identité et diversité culturelle, Dominique Hervieu nous emmène au Mali, au Cambodge, et en Tunisie où chorégraphes et danseurs sont sollicités pour créer un duo dans un lieu emblématique de leur ville.

 
close

Danse art de la rencontre (La)

Un film de Dominique Hervieu
Réalisé par Dominique Hervieu et José Montalvo

José Montalvo, chorégraphe, et Dominique Hervieu, danseuse, se sont rencontrés en 1981. Elle est d'abord l'interprète de ses premières courtes pièces ludiques, puis rapidement ils élaborent ensemble une gestuelle singulière, fine et précise, et créent un univers plein de fantaisie, de sensualité, de couleur, d'humour. À la fois expérimentateurs et poètes, ils dessinent un monde métis, interrogeant l'histoire et la géographie de la danse dans des créations à l'imaginaire exubérant.
La danse, l'art de la rencontre est leur premier film.
Poursuivant cette réflexion sur identité et diversité culturelle, Dominique Hervieu nous emmène au Mali, au Cambodge, et en Tunisie où chorégraphes et danseurs sont sollicités pour créer un duo dans un lieu emblématique de leur ville.
D'un mouvement à l'autre, d'un continent à l'autre, les créations des artistes se mêlent aux images documentaires et aux évocations poétiques de José Montalvo. Au centre de cette recherche de partage et dans un esprit de joyeux mélange, la danse est le lieu de toutes les rencontres et un indispensable témoin de notre temps.

 

Générique

Un film de Dominique Hervieu
Réalisé par Dominique Hervieu et José Montalvo

Avec les chorégraphe Kettly Noël, Aïcha M'Barek, Hafiz Dhaou, Son Altesse Royale la Princesse Buppha Devi assistée de Proeung Cheng et de Soth Somaly, Dominique Hervieu en collaboration avec Delphine Caron et Ahmed Khemis
Avec les danseurs Merlin Nyakam, Véronica Vallecillo, Blaise Kouakou, Dominique Hervieu, P.Lock, Mélanie Lomoff, Sabine Novel
Carmen Ribes, Ousmane Kone  (Mali)
Aïcha M'Barek, Hafiz Dhaou (Tunisie)
Serey Van Kosan, Hong Solika (Cambodge)
Delphine Caron, Ahmed Khemis (France)
Avec Esther Blavo, Cheick Mohamed Touré, Mamani Kouyaté, Augusto Mateus Cuvilas, Sin Sakda, Nol Kol et Sylvain Lim
Et avec les voix de Delphine Noly, Julie Sanerot

Coproduction ARTE France, Senso Films, Centre Chorégraphique National de Créteil et du Val de Marne Compagnie Montalvo-Hervieu
Sous l'implusion de «francofffonies! le Festival Francophone en France» avec la participation du CNC et du MAE, avec le soutien de la PROCIREP et de l'ANGOA, en association avec NRK, YLE Teema
Distribution internationale : Poorhouse International
Grand Prix Golden Prague 2007

(2007-57mn)

Hervieu, Dominique

Née en 1962 à Coutances (en Basse-Normandie), Dominique Hervieu dévore du mouvement sous toutes ses formes, depuis l’âge de six ans. Après un premier amour pour la gymnastique, elle élit la danse comme nouvel objet de sa passion : la danse classique, tout d’abord, qu’elle pratique pendant douze ans, principalement avec Michèle Latini ; la danse contemporaine, par la suite, avec Peter Goss, Alwin Nicolaïs et Hervé Diasnas.

En 1981, elle rencontre José Montalvo et élabore avec lui une gestuelle originale faite de fluidité, rapidité et précision, qui va donner un style singulier à leurs créations. Leur complicité artistique donne naissance en 1988 à la Compagnie Montalvo-Hervieu qui se produit sur les plus grandes scènes nationales et internationales. Dix ans et cinq créations plus tard le tandem est nommé à la tête du Centre Chorégraphique National de Créteil et du Val-de-Marne. A partir de 2000, Dominique Hervieu cosigne toutes les chorégraphies de la Compagnie Montalvo-Hervieu qui compte parmi les compagnies contemporaine les plus populaires et les plus reconnues en France comme à l’étranger.

En 2000, ils créent spécialement pour l’ouverture du Festival International du Film de Cannes, Variation au Paradis. Cette année-là, Dominique Hervieu devient conseillère artistique du Théâtre national de Chaillot et prend la direction de la mission jeune public. Elle développe alors une action originale d’éducation artistique, s’appuyant sur les relations entre les oeuvres et les pratiques artistiques d’une part, et sur les relations entre les arts, d’autre part, en partenariat avec le musée du Louvre et plusieurs institutions parisiennes. Elle imagine notamment en 2004 un parcours chorégraphique au Musée du Louvre qui rassemble 5 000 spectateurs.

En 2001, elle crée "Mosaïque... Danse(s) d’une ville", spectacle chorégraphique pour 180 danseurs amateurs de 15 à 85 ans, véritable portrait dansé multiculturel de la Ville de Créteil immergeant ainsi les citoyens dans la création. En 2002 et 2003 elle crée deux pièces en « solo » : "Intervallo Brio" au Festival Mettre en scène, création rassemblant deux danseurs virtuoses, un grand-père et deux petites filles, et une version chorégraphique du "Corbeau et du renard". En 2006, elle crée avec José Montalvo "La Bossa Fataka" de Rameau. Elle signe également avec lui la chorégraphie et la mise en scène de deux opéras : "Les Paladins", sous la direction musicale de William Christie des Arts Florissants au Théâtre du Châtelet à Paris (2004) et "Porgy and Bess" de George Gershwin à l’Opéra National de Lyon (2008).

En 2006, Dominique Hervieu crée avec la complicité de quatre chorégraphes du monde francophone « L’art de la rencontre - Cartes postales chorégraphiques » pour Les francofffonies !. Douze duos filmés naissent de ces rencontres et fournissent la matière à un documentaire pour Arte. En juin 2008, elle est nommée à la direction du Théâtre national de Chaillot. En 2010 est montée "Orphée", dernière création du duo. En juillet de la même année, elle initie un événement national en faveur de la jeune création, avec le Haut commissaire à la jeunesse et le Conseil de la création artistique, Imaginez Maintenant. En juillet 2011, elle succède à Guy Darmet pour prendre la direction générale de la Maison de la danse et  la direction artistique de la Biennale de la danse à Lyon.

Depuis 2014, Dominique Hervieu développe le volet international du Défilé de la Biennale de la danse de Lyon en invitant des groupes de grandes villes européennes (Turin et Barcelone). En 2018, elle sera la Directrice artistique de la Triennale de Yokohama Dance, Dance, Dance.

Source: Maison de la Danse