Sons of Sissy

2016
Auteur : Mayer, Simon

Enregistré au CND le 22 juin 2016 dans le cadre de Camping 2016

 
close

Sons of Sissy

S’il fallait un mot pour parler de cette pièce, le premier qui viendrait serait : l’humour. De celui qui, par sa justesse, permet une efficacité radicale aux propositions que nous offrent les danseurs de ce quartet. Une musique traditionnelle résonne, probablement issue du répertoire folklorique autrichien, pays d’origine de Simon Mayer. Les corps se libèrent alors de toutes conventions, laissant place à une réinterprétation inédite des traditions dans laquelle le chorégraphe redistribue les rôles et rompt avec les modèles masculins établis.

Générique

Chorégraphie  Simon Mayer

Interprétation  Simon Mayer, Matteo Haitzmann, Patric Redl, Manuel Wagner

Durée 65 minutes
Réalisation CND
Mise à jour juillet 2016

Mayer, Simon

Chorégraphe-interprète et musicien (basse, guitare, voix, piano) né en 1984, Simon Mayer a étudié la danse à l’Ecole du Ballet de l’Opéra national de Vienne (1997-2003). Ballet qu’il rejoint ensuite pour une saison avant de poursuivre sa formation à P.A.R.T.S. à Bruxelles (2004-2008). Durant ce cursus de quatre ans, il signe de premiers travaux et courtes pièces. Parmi ceux-ci, des solos comme Overdub (Check the bambie) et des pièces de groupe telles Apfelstrudel/reasons not to laugh ou Oh feather of lead. Il travaille également comme interprète avec Elio Gervasi, Sebastian Prantl et Wim Vandekeybus. Par ailleurs, il a dirigé un petit opéra Gesellschftspiele de Gunter Waldek dans le cadre du festival international pluridisciplinaire SPIEL, organisé chaque année depuis 2004 par l’association M-arts qu’il a créé avec ses deux frères (Peter et Philipp) à Andorf, leur commune natale, au nord de l’Autriche.

En 2009, en tant que danseur et musicien, il participe à la création de The Song d’Anne Teresa de Keersmaeker et à celle du concert-performance du groupe Zita Swoon, Dancing with the sound hobbyis. Deux pièces dans lesquelles il joue encore aujourd’hui.

En 2010, il signe avec Odile Gheysens Further, Surface. Au mois d’octobre de la même année, il entre en résidence à L’L et entame un premier processus de recherche et développe une série de projets en parallèle qu’il regroupe sous l’appellation Humorstudies.

(Source : site de L'l http://www.llasbl.be)

Cette vidéo est aussi présente dans


Collections

Centre national de la danse

Centre national de la danse

Menant une politique active de soutien à la création et à la diffusion, le CND favorise la rencontre entre publics et professionnels autour de toutes les esthétiques. Les services et ressources proposés s’adressent à tous les acteurs du secteur (danseurs, chorégraphes, professeurs, administrateurs, chercheurs, programmateurs, compagnies, lieux de création et de diffusion, lieux de formation ou écoles de danse, relais culturels…).

Voir la collection