Sorrow Swag

2016
Auteur : Lewis, Ligia
Année de création : 2015

Enregistré au CND le 9 avril 2016

 
close

Sorrow Swag

Premier opus d’une trilogie – BLUE RED WHITE –, Sorrow Swag « anatomie de la mélancolie », interroge les questions de race, de représentation de soi, de genre, de paternité et de peine. Dans ce spectacle de la chorégraphe américaine Ligia Lewis, les sensations sont à fleur de peau : sur les rythmes electro d’une musique jouée en direct par George Lewis Jr. (de Twin Shadow), un corps apparaît, s’évanouit, apparaît dans une constante et compacte brume bleutée. Bleutée pour évoquer les textes de Beckett – Pas moi – ou d’Anouilh – Antigone –, qui ont inspiré Ligia Lewis et par lesquels elle convoque le blues, ce sentiment commun, la tristesse, une certaine mélancolie, violemment rejetée par nos sociétés obsédées par le bonheur. Le blues sculpte dans cette performance le corps du danseur en perpétuel mouvement jusqu’à devenir un troublant et enivrant langage chorégraphique.

En totale immersion sonore et visuelle, la chorégraphie met en jeu la langue, le texte, l’affect et le mouvement. Mélancolies du genre ou de la race, deuils indicibles, vagues à l’âme contemporains : entre intime et collectif, politique et esthétique, Sorrow Swag invente une authentique et hypnotique « anatomie de la mélancolie » dansée, dite, hurlée. Effrayante mais totalement enveloppante, comme une rêverie égarée au cœur des différentes strates de la tristesse et de la joie qui pourrait en découler si seulement elle était autorisée, parfois, à émerger.

Générique

Spectacle présenté dans le cadre de la Carte blanche au festival new-yorkais American Realness

Chorégraphie et conception Ligia Lewis

Interprétation Brian Getnick

Musique George Lewis Jr. (Twin Shadow)

Durée 43 minutes
Réalisation CND
Mise à jour juin 2016

Lewis, Ligia

Originaire de République dominicaine, Ligia Lewis vit entre Berlin et Los Angeles. Elle travaille au sein des Ballets C de la B et du collectif Superamas, et aux côtés des chorégraphes Eszter Salamon, Mette Ingvartsen ou Jeremy Wade. Depuis 2005, ses propres créations utilisent le théâtre, la danse et le texte. Elles ont été présentées en Europe et aux États-Unis, et récompensées à de multiples reprises. Sorrow Swag a reçu le prix Jardin d’Europe lors du festival ImPulsTanz en 2015 à Vienne.

Cette vidéo est aussi présente dans


Collections

Centre national de la danse

Centre national de la danse

Menant une politique active de soutien à la création et à la diffusion, le CND favorise la rencontre entre publics et professionnels autour de toutes les esthétiques. Les services et ressources proposés s’adressent à tous les acteurs du secteur (danseurs, chorégraphes, professeurs, administrateurs, chercheurs, programmateurs, compagnies, lieux de création et de diffusion, lieux de formation ou écoles de danse, relais culturels…).

Voir la collection