Allegoria stanza [remontage 2015]

2015
Auteur : Lagraa, Abou
Année de création : 2002

Extrait de la pièce d'Abou Lagraa remontée par le groupe Choré A Jazz Danses (Bourgoin-Jallieu), directeur artistique/responsable du groupe Patrick Martin, dans le cadre du dispositif "Danse en amateur et répertoire" (2014)

 
close

Danse en amateur et répertoire

Le CN D coordonne un programme d’accompagnement de la pratique amateur au-delà de la phase d’apprentissage technique et du cours de danse, qui permet à des groupes de danseurs, composé d’un minimum de cinq danseurs, de découvrir une écriture chorégraphique à travers une œuvre significative dans l'histoire de la danse, et ayant connu l'épreuve de la scène, ou des danses non reliées à une pratique scénique (danses traditionnelles, danses du monde…) en se confrontant aux sources de cette pratique.

Ouvert à tous les styles et à toutes les histoires de danse, le projet comporte deux volets : l’appropriation dansée d’une œuvre ou l’exploration d’un corpus de danses, la connaissance approfondie de l’environnement culturel du répertoire travaillé.

Le programme permet aux groupes et à leurs coordinateurs artistiques de rencontrer et travailler avec un professionnel confirmé (chorégraphe et/ou interprète du répertoire choisi, notateur ou collecteur) : son intervention auprès du groupe couvre un volume de trente à quarante heures, et plus, réparties en fonction des nécessités de travail. Le groupe s’engage à présenter son travail en public deux fois au minimum, dont une lors d’une journée nationale rassemblant les différents groupes retenus et leur donnant ainsi accès à une grande scène.

Allegoria stanza [remontage 2015]

Chorégraphie Abou Lagraa
Extrait chorégraphique remonté par le groupe Choré A Jazz Danses (Bourgoin-Jallieu), directeur artistique/responsable du groupe Patrick Martin, dans le cadre de Danse en amateur et répertoire (2014)

 

Le groupe
À Bourgouin-Jallieu, en Isère près de Lyon, une douzaine de femmes âgées de vingt à trente ans, constitue le groupe Choré A Jazz Danses, dont le nom indique l’option stylistique de prédilection. Les pièces habituellement interprétées sont chorégraphiées par Patrick Martin, le professeur de danse animateur de ce groupe. La tenue de la rencontre Danse en amateur et répertoire à la Maison de la Danse de Lyon en 2014, aura été l’occasion d’éveiller l’envie de se projeter dans un défi d’un autre niveau, au contact de la danse d’Abou Lagraa, bien connu dans la région. Puisqu’il s’agissait de changer d’habitudes stylistiques, le choix s’est porté sur une pièce, « Allegoria Stanza », qui était déjà elle-même hybride, mêlant hip-hop et contemporain.

Le chorégraphe
Formé au Conservatoire national supérieur de Lyon, le chorégraphe franco-algérien Abou Lagraa se revendique pleinement contemporain. Il débute professionnellement dans l’univers des ballets modernes néoclassiques, puis continue d’entretenir un goût de la grande composition fluide, aux accents parfois orientalisants. Il crée sa compagnie La Baraka en 1997, fidèlement soutenue par la scène nationale Les Gémeaux de Sceaux et la Maison de la Danse de Lyon. Il monte le Ballet contemporain d’Alger en 2009. La pièce « Allegoria Stanza », créée en 2002, aura puissamment contribué à sa reconnaissance en fusionnant les énergies de danseurs contemporains et hip-hop ; au point qu’il regrette parfois que son image s’en soit trouvée indûment déportée vers ce seul dernier style.

L’intervenant
Aux côtés de son interprète Saül Dovin, Abou Lagraa s’est personnellement impliqué avec les danseuses de Choré A Jazz Danses à un niveau non prévu. Il s’est laissé séduire par un groupe d’âge mûr, doué d’une capacité d’affirmation et d’engagement physique sans timidités juvéniles. Le tableau d’ouverture d’ « Allegoria Stanza », sur une musique de la chanteuse libanaise Fairouz, a inspiré une quête culturelle autour de la civilisation méditerranéenne. En 2002, ce tableau très rythmé, frappé au sol, travaillait à une fusion entre hip-hop et contemporain. Objet d’une double adaptation convergente, il glisse de sa composition masculine d’origine à celle exclusivement féminine d’aujourd’hui, et de la vigueur hip-hop à plus de fluidité, qui doit quelque chose au jazz.

 

 

GÉNÉRIQUE

Création les 18 et 19 janvier 2002 au Théâtre Jean Vilar à Suresnes, dans le cadre du festival Suresnes Cités Danses
Pièce pour 7 danseurs contemporains et 3 danseurs hip-hop Séverine Allarousse, Frédéric Boisset, Brieuc Carpentier, Saül Dovin, David Drouard, Sandrine Maisonneuve, Marion Mangin, Leïla Pasquier, Aurélia Picot, Bernard Wayack Pambe
Musique Fairouz, Kan Yan Ma Kan
Vidéo Charles Picq
Lumières Franck Besson

Transmission, répétiteur et danseur de la compagnie La Baraka Saül Dovin
Danseurs Émilie Casseville-Morel, Cindy De Campos, Laura Debiez, Marion Dutour, Candice Franco-Crollard, Claire-Lyse Jan, Patrick Martin, Chloé Perrier, Coralie Rivoir, Nelly Rodrigues, Marlène Rostaing, Marielle Scelles, Stéphanie Wernert

Durée de l’extrait 10 minutes
Réalisation CND
mise à jour : mai 2016

Lagraa, Abou

Chorégraphe Compagnie La Baraka/Ballet Contemporain d'Alger

Né à Annonay, Abou Lagraa y débute la danse à 16 ans avant d'entrer au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Lyon. Il entame sa carrière de danseur interprète au S.O.A.P. Dance Theater Frankfurt auprès de Ruy Horta dont il devient l'assistant sur un projet au Gulbenkian de Lisbonne. Très vite remarqué, il travaille avec Robert Poole, Denis Plassard et Lionel Hoche.

Par deux fois, ses qualités d'interprète sont récompensées : en 1998 par le 2ème Prix d'interprétation au Concours International de Danse Contemporaine de Paris et en 2009, par le Prix du Meilleur Danseur International 2009 décerné par l'International Movimentos Dance Prize.

En 1997, il fonde La Baraka, sa propre compagnie. Une fois encore, la reconnaissance ne se fait pas attendre, de nombreuses scènes françaises programment le jeune chorégraphe et des collaborations lui sont proposées. Ainsi, après 4 années en tant qu'artiste associé à Bonlieu, Scène Nationale d'Annecy, Abou Lagraa et sa compagnie sont accueillis en résidence de production aux Gémeaux, Scène Nationale de Sceaux depuis 2009.

Rapidement, la renommée de la Compagnie franchit les frontières et les tournées s'enchaînent partout en Europe mais également aux Etats-Unis, en Algérie, en Tunisie et en Indonésie… Parallèlement à son travail au sein de sa compagnie, Abou Lagraa est régulièrement sollicité par de grandes structures.

En 2001, il crée Fly, Fly pour le CCN Ballet de Lorraine, cette pièce entrera par la suite au répertoire de l'ABC Dance Company de St Pölten en Autriche.

En 2003, il crée pour les étudiants de 2ème année du Centre National de Danse Contemporaine d'Angers, puis en 2007 pour les élèves de la Hochschule de Francfort et les élèves du Centre Méditerranéen de Danse Contemporaine de Tunis.

En 2006, il entre au répertoire du Ballet de l'Opéra National de Paris  avec Le Souffle du Temps, une création, pour 21 danseurs dont 3 étoiles (Marie-Agnès Gillot, Manuel Legris, Wilfried Romoli). Enfin, en 2008, il est l'invité du Memphis Ballet (USA) pour lequel il écrit Everyone's one.

En collaboration avec le Ministère de la culture français, le Ministère de la culture algérien et l'Agence Algérienne pour le Rayonnement Culturel, il travaille avec Nawal Ait Benalla Lagraa, à l'élaboration d'un « Pont Culturel Méditerranéen », projet de coopération franco-algérienne pour le développement de la danse et d'échanges artistiques, fondé sur un programme de formation et de création. Dans ce cadre, il se voit confier pour Juillet 2009, la chorégraphie de Cérémonie de Clôture du 2ème Festival Culturel Panafricain d'Alger. En 2010, il crée le Ballet Contemporain d'Alger, sous la responsabilité pédagogique de Nawal Ait Benalla-Lagraa, avec une première pièce NYAdont le succès aboutit à plusieurs tournées nationales et internationales.

Cette pièce sera distinguée puisqu'en 2011, elle lui vaut de se voir décerner le Grand Prix de la Critique au titre de « La meilleure chorégraphie de l'année ».

Depuis 2008, il a retrouvé son passé, ses racines, une partie de son histoire culturelle, d'où le titre de sa nouvelle création El Djoudour (Les racines). A la fois contemporaine et métissée, cette pièce est issue d'un compagnonnage fructueux, « Pont culturel Méditerranéen » entre sa propre compagnie française et le Ballet Contemporain d'Alger.

Les créations

2013 El Djoudour dans le cadre de l'ouverture de Marseille-Provence 2013, capitale européenne de la Culture
2012 Univers …l'Afrique pour les Gémeaux Scène Nationale à Sceaux
2010 Nya pour le Ballet Contemporain d'Alger
2010 Un Monde en Soi avec le  Quatuor Debussy
2009 Cérémonie de Clôture du  Festival Panafricain– Algérie.
2008 Everyone's one pour le Memphis Ballet (USA)
2008 D'Eux Sens
2007 Nawal (ou l'offrande) pour le Centre Méditerranéen de Danse Contemporaine de Tunis
2007 My Skin pour la Hochschule de Francfort
2007 Matri(K)is
2006 Le Souffle du Temps pour les étoiles (Marie- Agnès Gillot, Manuel Legris et Wilfried Romoli) et le Ballet de l'Opéra de Paris.
2006 Le Pas Suspendu avec l'Orchestre des Pays de Savoie) “La Jeune Fille et La Mort” (Schubert) et les “Trois Tempéraments” (Hindemith) »
2006 R.B.V.B.
2005 Où Transe
2004 Cutting Flat
2003 Leïla pour l'école supérieure du Centre de Danse Contemporaine d'Angers.
2002 Allegoria Stanza
2001 Fly, Flyau CCN Ballet de Lorraine (entrera ensuite au répertoire de l'ABC Dance Company (Saint Pölten Autriche)
2000 Nuit Blanche
2000 Passage
1999 Kraft
1998 Violatus
199Les 2

Medias audiovisuels

La Baraka d'Abou LagraaFrance3.
Hip Hop Fusion- Musiques au Cœur d'Eve Ruggieri - France2.
Nuit Blanche - ARTE.
La Danse d'Abou Lagraa - Musiques au Coeur sur France2, Mezzo et TV5 Monde
Juré pour Dancing Show - France2 (2006).
D'eux sens - Film de Luc Riolon – Production 24 images - 2010 - Scènes d'écran, collection proposé et dirige par Charles PICQ

 Reportages et interviews

JT de TF1, France2, France3, Les Mots de Minuit, Paris Dernière, France Ô, France24…

Cette vidéo est aussi présente dans


Collections

Danse en amateur et répertoire

Danse en amateur et répertoire

Danse en amateur et répertoire est un programme d’accompagnement de la pratique amateur au-delà du cours de danse et de la phase d’apprentissage technique. Destiné à des groupes de danseurs amateurs, il ouvre un espace de partage pour ceux qui désirent approfondir une pratique et une connaissance de la danse en relation avec son histoire.

Voir la collection