Sequential

2013
Année de création : 2013

En s'appuyant sur le passage du temps et le changement des saisons, ce film présente un duo avec deux danseuses d'âges différents, afin d'explorer la question de la transmission. (Réalisation : Amanda Kapp)

 
close

Sequential

Réalisation : Amanda Kapp

Direction: Amanda Kapp

 

Chorégraphie & interprétation : Cynthia Ahlers & Olivia Beckley

Choreography & performance: Cynthia Ahlers & Olivia Beckley

Le duo en danse

Dédié à la mémoire de Wilfride Piollet

 

La danse est une forme d'art partagé. Nous dansons la plupart du temps avec quelqu'un ou pour quelqu'un, avec quelque chose, en couple ou en groupe. Le célèbre pas de deux de la danse classique est emblématique du duo traditionnel, mais diverses autres formes de partenariats existent, comme celui de la danse entre un objet et un interprète (de la cane de Charlie Chaplin à l'huile d'olive chez Jan Fabre), la danse avec le paysage dans une pièce in-situ, etc. Quant à la vidéo-danse, elle consiste par nature en un duo intime entre la caméra et la danse. Cette sélection propose d'examiner le rôle du "duo" en vidéo-danse aujourd'hui au travers d'un choix de courts-métrages internationaux. 

 

Forgotten Space (Royaume-Uni, 2013) - réalisation & chorégraphie : Wren Ball & Angharad Harrop. Ce film nous présente un duo entre deux danseurs, mais également entre la danse, le paysage et l'architecture, explorant la notion d'absence/présence. --> film

 

Staff (Espagne, 2013) - réalisation : Damian Munoz, Virginia Garcia & Pol Turrents / chorégraphie : Damian Munoz & Virginia Garcia. Les créateurs de ce film le décrivent ainsi : "Le besoin d'être reconnu pour nos actes nous rend dépendant de quelqu'un en tant que témoin. Le témoin devient notre faiblesse, d'où découle la force de le protéger et de le défendre... il est impossible de vivre sans connaître les autres, car il est impossible de vivre sans savoir que nous sommes essentiels pour quelqu'un". --> film

 

Globe Trot (Etats-Unis, 2013) - réalisation : Mitchell Rose / chorégraphie : Bebe Miller. 54 artistes internationaux en vidéo-danse ont contribué deux secondes de danse pour ce film, sur une chorégraphie de Bebe Miller, le tout interprété par des non-danseurs - un duo de danse avec le monde. --> film

 

Showtime at Ouagadougou (France, 2009) - réalisation & chorégraphie par la Cie. Philippe Ménard. Philippe Ménard, en duo avec le danseur burkinabé Boukson Sere, investit un chantier en construction à Ouagadougou au Burkina Fasso et nous invite à nous questionner sur "le moment du show". Il s'agit de s'interroger sur ce clinquant qui cache une autre réalité, celle d'une société qui tente de se construire et d'exister dans le grand show du monde. --> film

 

Snöplog (Royaume-Uni, 2013) - réalisation : Chien-Ming & Katy Pendlebury. Dans ce film, deux mains travaillent ensemble. Le choix de la part des réalisatrices de ne filmer qu'une seule main de chaque interprète, au lieu des deux, est significatif dans la vulnérabilité qu'il génère. Cela rend leur collaboration impérative, chaque interprète devenant un partenaire égal au sein de ce "duo pour dessus de table" sur lequel les mains naviguent et construisent des formes en mouvement. --> film

 

Sequential (Etats-Unis, 2013) - réalisation : Amanda Kapp / chorégraphie et interprétation : Cynthia Ahlers & Olivia Beckley. En s'appuyant sur le passage du temps et le changement des saisons, ce film présente un duo avec deux danseuses, dont l'une est visiblement plus âgée que l'autre, afin d'explorer la question de la transmission. Le film, d'un point de vue chorégraphique, alterne les motifs de mouvements dansés en séquence, simultanément, seul ou en duo. --> film

 

To My Dear Cinematographer (Etats-Unis, 2012) - réalisation : Zaoli Zhong. En vidéo-danse, la relation entre la danse à l'écran et celle de la caméra est essentielle.  En manifestant ce lien entre danseuse et cinéaste par le biais d'un long morceau de tissu, ce film rend tangible leur interaction permanente. --> film

 

Espaços Anônimos (Brésil, 2012) - réalisation : Tatiana Guimaraes. Inspiré du concept de non-lieu de Marc Augé, ce film établit toute une série de duos : répétition des mouvements des binômes de danseurs montés en boucle, duo avec les couleurs, avec le sol, etc. --> film

Cette vidéo est aussi présente dans


Collections

Centre de Vidéo Danse de Bourgogne

Centre de Vidéo Danse de Bourgogne

Une plateforme internationale consacrée à la promotion, à l'enseignement et à l'étude de la vidéo-danse et autres pratiques d'images hybrides explorant la chorégraphie, les pratiques somatiques et les études de mouvement. Le Centre produit chaque printemps le Festival International de Vidéo Danse de Bourgogne et son colloque de recherche : www.videodansebourgogne.com. Suivez-nous sur Facebook : https://www.facebook.com/videodanceburgundy/ Président d'honneur : Alain Masson

Voir la collection