DANCE IS NOT ENOUGH - LA DANSE NE SUFFIT PAS

2013
Année de création : 2013

Le monde s’effrite petit à petit. Dans ce cas, pourquoi ne pas saisir l’occasion pour danser. Une catastrophe, un miracle, une détonation : LE VRAI VISAGE. Si je ne peux pas danser, je ne veux pas faire partie de votre révolution.

 
close

LA DANSE NE SUFFIT PAS

Dans „La danse ne suffit pas“, Christoph Winkler explore avec quatre danseurs l’affrontement entre Etat et citoyen dans la crise du capitalisme : les mises en scène de pouvoir face aux mises en scènes de protestation. Une esthétique du conflit est générée. Cela commence par le théâtre de rue en passant par l’impulsion politique de l’art contemporain et en allant jusqu’à l’activisme artistique. Les scènes qui résultent de ce travail témoignent de l’état d’esprit d’une génération qui n’a connu le capitalisme que dans une crise permanente. Mais comme dans toute mise en scène idéologique, il y a des écarts et des inconsistances qui font allusion à quelque chose qui échappe souvent aux acteurs. La police contre les manifestants ne signifie pas toujours les forts contre les faibles. Les « pantomimes » de la protestation produisent une multitude de significations ambiguës et alternatives. Comment et dans quelles conditions les protestations s’expriment: ces questions restent ouvertes. 

Concept: Christoph Winkler | Auteurs et interprètes: Ahmed Soura, Chris Daftsios, Luke Garwood, Luis Rodriguez | Consultant artistique: Mirko Winkel | Technique: André Schulz | Costumes: Lisa Kentner | Assistance scénographie: För Künkel | RP: Kerstin Böttcher | Entrainement vocal: Bernadette La Hengst | Production: ehrliche arbeit – bureau culturel indépendant

Une production de Christoph Winkler avec ehrliche arbeit en coopération avec Ballhaus Ost. Financé par la ville de Berlin et le fond pour la conception accordé pour trois années par le Fonds Darstellende Künste e.V., rendue possible grâce au soutien de la fondation culturelle fédérale. Avec le soutien de Phase7.

Winkler, Christoph

 

Christoph Winkler est réputé pour être un des chorégraphes les plus polyvalents d’Allemagne. Son travail regroupe des formats très variés et traite de thèmes autant politiques que très personnels.

Il est né à Torgau dans l’ancienne RDA. Adolescent, il fut plusieurs fois champion de jeux spartiates en haltérophilie et en judo. Il s’entraina par ailleurs à des sports de combat et au Breakdance avant d’intégrer la formation de l’école nationale de ballet de Berlin. Après la réunification, il dansa pour des vidéos produites par la chaine de télévision MTV, travailla comme garde du corps et sur des chantiers. Au début des années 1990, il fit des apparitions en tant que performer dans des clubs techno de la scène alternative berlinoise. Il étudia ensuite la chorégraphie durant quatre ans à l’académie des arts dramatiques Ernst Busch et créa le label Klangkrieg Produktionen, une plateforme pour la musique expérimentale. Il publia sous ce nom de nombreux disques de renommée internationale comme par exemple Venetian Snares ou Current Value. Il programma le festival AvantPop et organisa des fêtes et des concerts, entre autres la Fuckparade.

A la fin de ses études, il décide en 1988 de travailler en tant que chorégraphe indépendant à Berlin. Il fut très vite reconnu par la critique pour son style de danse innovant et ses drames dansés discursifs à la fois minimalistes et rigoureusement composés, et fut invité dans de nombreux festivals.

En 2007, il conçu avec « ehrliche arbeit – freies Kulturbüro » l’agence BERLIN GOGOS afin de promouvoir sur le marché commercial indépendant des danseurs contemporains, avec pour objectif de mettre en lumière leur situation économique.

Il parvient toujours, à travers ses travaux, à trouver des thèmes qui tout à la fois s’inscrivent parfaitement dans sa forme d’art, mais qui attirent également l’attention sur les discours qui animent la société actuelle.