Vue sur les marches - Luc Petton

2012
Auteur : Petton, Luc

Les artistes invités du Théâtre national de Chaillot s'approprient le grand escalier le temps d’une "descente".

 
close

Vue sur les marches

L'équipe du Théâtre en connait chaque marche. Vous l'avez sans doute descendu (et monté!) plus d'une fois, après un bref salut à la statue de Jean Vilar. Notre Grand Escalier constitue sans aucun doute un des lieux symboliques forts du Théâtre National de Chaillot.
Depuis septembre 2011, nous proposons aux artistes invités du Théâtre, chorégraphes et metteurs en scène, de se l'approprier le temps d'une "descente" sous l'œil des caméras. Les clips vidéo ainsi réalisés constituent progressivement une sorte de " livre d'or ", traces de la vie artistique de Chaillot.

Petton, Luc

Après une pratique intense des arts martiaux, Luc Petton découvre la danse contemporaine avec Muriel Jaër, puis Moses Pendelton, directeur de la compagnie Pilobolus. En 1980, il obtient une bourse d'études à New-York au Dance Theater Lab de Alwin Nikolaïs et Murray Louis et danse avec la Compagnie Robin Feld (contact improvisation), tout en continuant à se former auprès de la Compagnie Trisha Brown. De 1981 à 1984, il est engagé au Folkwang Tanz Studio de Essen, dirigé par Hans Zullig dont il reçoit l'enseignement ainsi que celui de Jean Cébron. Il y danse pour plusieurs chorégraphes : Suzanne Linke, Marilén Breuker, Mitsuru Sasaki et Christine Brunel.

En 1986, il fonde avec Marilén Iglésias-Breuker la Compagnie Icosaèdre qu'il codirige jusqu'en 1994. Pendant cette période, il débute ses propres créations, participe à de nombreuses performances et créations ouvertes sur d'autres disciplines artistiques et d'autres cultures, et découvre l'instrumentarium Pilates avec Dominique Dupuy qui remontera pour lui le solo "En vol".

En 1994, il fonde Le Guetteur - Luc Petton & Cie, en Picardie, et amorce un parcours atypique et ascendant sur la scène chorégraphique française. En 1996, aux Presqu'îles de Danse, il crée "IF", trio pour 2 hommes et 1 planche, puis la pièce "Oscar" inspirée par le travail de Oskar Schlemmer au Bauhaus. En 1999, la Biennale du Val-de-Marne lui commande "Polemos", pièce réunissant danseurs et karatékas de haut niveau.

Ornithologue amateur, passionné depuis longtemps par les oiseaux, il se lance en 2004 dans cette fabuleuse aventure de création conjuguant danseurs et oiseaux vivants. Deux versions naissent de ce projet sous le titre générique "La confidence des oiseaux" : la première en plein air, en 2005 avec Art Danse Bourgogne à Dijon et le Festival les Envies Rhônements en Camargue, puis la seconde pour théâtre, présentée en avant-première en 2006 à la Faïencerie de Creil. Cette version théâtre restera évolutive jusqu'à trouver sa forme définitive en Avignon lors des Hivernales de 2008.

Ce « geste poétique » nourri d'expérimentations folles et passionnantes se poursuivra prochainement par une nouvelle création avec oiseaux aquatiques, cygnes, aigrettes, cormorans...et six danseurs, dans une scénographie conjuguant les éléments air et eau. Ce projet se présente comme un palimpseste du "Lac des cygnes" de Marius Petipa et Ivanov, nimbé dans l'atmosphère magico-poétique des "Métamorphoses" d'Ovide…

Source : site internet du CCN Tours www.ccntours.com

Plus d'informations

Site internet de la compagnie

Dernière mise à jour : septembre 2011

Cette vidéo est aussi présente dans


Collections

Chaillot - Théâtre national de la Danse

Chaillot - Théâtre national de la Danse

Situé place du Trocadéro, dans le 16e arrondissement de Paris, le Théâtre National de Chaillot est l’un des lieux les plus prestigieux de la capitale. Il est depuis 2008 principalement consacré à la danse, mais reste ouvert à toute la diversité des esthétiques et se distingue comme un théâtre de création. Le chorégraphe Didier Deschamps en a pris la direction en juillet 2011, tandis que José Montalvo en est l'artiste permanent.

Voir la collection