Infundibulum

2009
Année de création : 2009
Déposée par : Fondation BNP Paribas

Et si nous réunissions Marie, Birdy et Tati sur un plateau ? Happés par “l’infundibulum”, entonnoir géant aux parois de bois, acrobates et musiciens s’engouffreraient dans les méandres d’un inconscient vestimentaire et sensoriel.

 
close

Infundibulum

Création 2009

Et si nous réunissions Marie, Birdy et Tati sur un plateau ?

Happés par “l'infundibulum”, entonnoir géant aux parois de bois, acrobates et musiciens s'engouffreraient dans les méandres d'un inconscient vestimentaire et sensoriel. Un homme aurait étalé là toute sa garde-robe de souvenirs, hantée par une galerie de personnages mystérieux, fantômes aimés et rejetés, pantins complices et manipulés. Ils se lieraient, s'effaceraient, se rapprocheraient, posant pour des tableaux éphémères, unis dans une quête indéfinie.

L'acrobatie serait mise au service d'une mécanique de savant fou, machinerie omniprésente, entêtante, éreintante. La musique se déroulerait, inlassablement, pour envelopper élans et suspensions dans une même bulle. Et la chute serait inévitable, comme si les agrès de cirque, mât, poulie, balles de jonglage, étaient autant de pièges tendus à la rêverie des uns, à l'obstination des autres.

Toute tentative de fuite ou d'ouverture serait un échec. Jusqu'à l'envol ultime.

Ballet de rage et de tendresse mis en mouvement par Mauro Paccagnella, Infundibulum réunit 8 acrobates et 3 musiciens autour d'une scénographie monumentale, architecture de bois et de métal suspendue en fond de scène. Un langage acrobatique et chorégraphique singulier se dessine le long de ses pentes vertigineuses. Une série de tableaux, éléments de notre mémoire collective ou de nos inconscients subjectifs défile, sur le fil, entre réel et imaginaire, entre folie et fragilité. Par des détours inattendus, Infundibulum trouble et touche, contournant le grandiose pour retourner à l'intime. Se perdre en chemin serait suivre sa route.

Source : Feria Musica

 

Générique

Chorégraphie et mise en scène Mauro Paccagnella

Direction artistique Philippe de Coen

Regard artistique Anne Ducamp

Direction musicale Olivier Thomas

Conception scénographique Anne Ducamp, Philippe de Coen et Bruno Renson

Ingéniosité et construction Bruno Renson

Direction technique, ingénieur du son Nicolas Haber

Création Lumière Philippe Baste, Serge Simon, Gaëtan van den Berg

Costumes Françoise Van Thienen, Marie Nils

Régie lumière Serge Simon / Thomas Dobruszkès

Garçon de piste Luis Vergara Santiago

Régie générale Pierre Robelin

Intervenants techniques de cirque et mouvement Yuri Sakalov, Alessandro Bernardeschi, Foucault Falguerolles

Distribution - acrobates Mathieu Antajan, Anke Bucher, Loïc Faure, Julien Fournier, Pascale Loiseau, Jean-Pierre Pagliari, Thomas Perrier, Anne Pribat.

Ont participé à la création Elise Legros, François Dethor, Kiluangi Runge.

Distribution - musiciens Marc Anthony (vielle à roue électroacoustique), Olivier Hestin (percussions), Adrien Lambinet / Dree Peremans (trombone).

Spectacle produit par Feria Musica asbl, en coproduction avec l'Agora, scène conventionnée de Boulazac (F) • Charleroi/danses, PBA+EDEN (B) • Le Cirque-Théâtre d'Elbeuf (F) • La Coursive, scène nationale de La Rochelle (F) • Le Cratère, scène nationale d'Alès (F) • l'Espace des Arts, scène nationale de Chalon-sur-Saône (F) • La Maison de la Culture de Tournai/ PLÔT (B/F) • Le Phénix, scène nationale de Valenciennes (F) • Le Sémaphore, scène conventionnée de Cébazat (F).

Avec le soutien du Ministère de la Communauté française Wallonie Bruxelles (Direction générale de la Culture, Service général des Arts de la scène, service du Cirque), de la Loterie Nationale, de la Fondation BNP-Paribas et des Halles de Schaerbeek, Bruxelles. Avec l'aide de Trapèze asbl.

Remerciements Benoît Louis, Luke Vanstiphout et l'équipe du Centre communautaire de Joli Bois (B), l'équipe de la Roseraie (B)

mise à jour : mai 2014

Paccagnella, Mauro

Mauro Paccagnella est fondateur et responsable artistique de Woosh'ing Mach'ine, à partir de 1998. Danseur, acteur et chorégraphe italien, né en 1964, il débute dans des études d'architecture. Il est lauréat de "Fame" (RAI, Rome - New York, 1984) et du CPP de Reggio Emilia, 1985. En Italie, il danse, entre autres, avec la compagnie Aterballetto (1988) et le Ballet Théâtre l'Ensemble de Micha van Hoecke (1988 – 1991). Il est installé à Bruxelles depuis 1991, où il travaille avec le Plan K (trilogie Flamand/Plessi), Charleroi/danses (chor. Cunningam, Steven Petronio, Karole Armitage, Adriana Borriello), Karine Ponties ("Negatovas", "Taroupes", "Brucelles"), Fatou Traoré ("Passage"), Mossoux-Bonté ("Jonction Nord-Midi"), Olga de Soto ("Histoires"), Koen Augustijnen et autres. Il est actuellement danseur - acteur pour la chorégraphe italienne CATERINA SAGNA : en tournée avec "Basso Ostinato" (Prix de la Critique 07 en France), "P.O.M.P.E.I.", "Heil Tanz !", "Relazione Pubblica" et "Sorelline".

Le projet de tétralogie The Siegfried's Swan Song a débuté en juin 2006 à Bruxelles avec "Siegfried forever", il s'est poursuivi en 2007 avec "Bayreuth FM", en 2010 avec "The golden gala" et en 2011 "Ziggy, the Dragon, the Bold Nurse & the Swan Song". En 2009 il commence la collaboration avec la compagnie de cirque contemporain bruxellois FERIA MUSICA. Il signe mise en scène et chorégraphie des specatcels Infundibulum (2009) et Sinué (2012).

Source: Site de la compagnie Woosh'ing Mach'ine

En savoir plus

wooshingmachine.com

Feria Musica

Direction artistique: Philippe de Coen

Année de création: 1995

Emmener ce cirque ailleurs.
Ailleurs, c'est-à-dire là où le spectateur ne l'attendra pas.
Vers une zone trouble. Une sensation inconnue.

Faire se rencontrer acrobates et musiciens, acrobates et chorégraphes, constructeur ingénieux et homme de théâtre.
Réunir des artistes hétéroclites prêts à s'embarquer dans l'aventure d'une création sans vouloir mettre en avant leur propre technique.

Renouveler l'agrès, explorer ses possibilités au-delà de l'accomplissement de la figure parfaite. Fouiller le connu pour extraire le singulier.

Raconter. Sans guider le spectateur dans une histoire terre-à-terre. Traduire par tel ou tel acte acrobatique, léger ou violent, petit ou grandiose, un regard porté sur tel ou tel agissement quotidien, néfaste ou anodin, condamné ou encensé.

Mettre en musique, y accorder une attention toute particulière.
Une musique vivante, jouée sur le plateau, pour impulser, répondre, suggérer.

Voir les choses en grand, occuper les plateaux, construire des agrès-monuments. Et oser le rassemblement d'un groupe. Etre plusieurs, être nombreux, pour toucher au plus près nos fragilités, nos émotions et nos envies.

Source: Site de la Compagnie Feria Musica

En savoir plus

feriamusica.org

 

Cette vidéo est aussi présente dans


Collections

Fondation BNP Paribas

Fondation BNP Paribas

Déposée par : Fondation BNP Paribas

La Fondation BNP Paribas est l’un des rares mécènes à soutenir des chorégraphes et des artistes issus des nouveaux arts du cirque. Aide à la création, soutien à la diffusion des spectacles et aux résidences d’artistes sont autant de moyens pour la Fondation BNP Paribas de favoriser le développement et le rayonnement de la création contemporaine aux côtés des autres partenaires institutionnels.

Voir la collection