Inhabitant

2011
Auteur : Pesa, Sello
Année de création : 2011

 
close

Inhabitant

création 2011

Conception Sello Pesa

inhabitant : « … personne ou animal qui occupe un espace »

Collaboration du chorégraphe Sello Pesa et du designer lumière Vaughn Sadie, « Inhabitant » est une performance créée en mars 2011 dans le cadre du festival Dance Umbrella. Son action prend pour théâtre l'axe de Main Street à Johannesburg où se trouve notamment le GoetheonMain, espace du Goethe Institut, commanditaire du projet. Par ailleurs, cette artère centrale, située en lisière du quartier de Maboneng – autrefois quartier industriel désaffecté, devenu le foyer emblématique de la vie artistique et du dynamisme de la ville – est représentative des mutations et des résistances qu'a connu le centre-ville de la capitale économique sud-africaine depuis le début des années 2000.

« Inhabitant » est une invitation à voir la ville et ses habitants sous un autre jour. Au début, les performeurs se fondent dans le décor urbain, se distinguant à peine des passants qui rentrent chez eux, courent ou traversent. Peu à peu, alors que le public est toujours dans l'attente, la perception de l'espace se modifie et incite les spectateurs à s'impliquer et à opérer un tri parmi la saturation d'informations que provoquent le bruissement urbain et les déplacements incessants. Au fur et à mesure de son déroulement,  la performance devient de plus en plus risquée, plaçant ceux qui regardent dans une position intenable. « Inhabitant » joue sur les systèmes de réflexes qui déterminent la place de chacun dans une société et transfère sur un plan performatif des questions éminemment politiques.

C'est sur les conseils de Jay Pather que Sello Pesa participe en 2010 au projet « Performing the Street Lamp » de Vaughn Sadie, reflet des préoccupations émergentes du designer concernant le rôle de la lumière artificielle dans la perception des espaces par leurs occupants. Il débouchera sur la cartographie des éclairages de rues de la ville de Johannesburg envisagée comme un moyen alternatif d'appréhender la ville. Pour « Inhabitant », c'est l'impact de la lumière artificielle sur le corps dans ses déplacements à travers les espaces urbains qui est exploré.

Sept mois après sa création, le dispositif est transposé à Istanbul dans le quartier de Dolapdere dans le cadre du festival iDANS lors duquel il remporte le Critical Endeavour Award. En 2012, l'expérience est réitérée à Johannesburg, dans le cadre de la biennale Danse l'Afrique danse, déplacée cette fois sur Dolly Rathebe Street dans le quartier de Newton. Dernièrement en 2014, c'est au tour de San Francisco d'accueillir la performance adaptée à la 24th street du quartier de Mission District à l'invitation du San Francisco Museum of Modern Art (SFMOA).

Notes du chorégraphe (en anglais)

« Inhabitant » looks at spaces, specifically inner city spaces, in an area such as  Johannesburg and how they are more than they seem superficially; a doorway becomes a home merely through the occupation of space even though it does not have the traditional structure of 4 walls and a roof.

The transient nature of such an occupation creates subtle shifts in the nature and use of space and brings into question the rights and ownership of such. The energy and superficial expectations of the city can be overwhelming and push its inhabitants to a point where they revert to a natural, anamalistic way of living out in the open without the confines of accepted structures

site internet http://www.ntsoana.co.za/collaborations/inhabitant/

Presse (en anglais)

« Take centre stage on Main Road, Johannesburg, as you and your fellow audience spill onto the street. Pull up a chair, lean against a wall, and feel safe on-in the street. Although some of us brave the city by going to venues like Arts on Main and the Bioscope, hats off and helmets on, to Pesa for alluring us to re-inhabit our spaces. »

Suzy Bernstein, Art Spoken & Reviews Dance Umbrella : Sello Pesa's Inhabitant, 3 avril 2011

Générique

créé en Afrique du Sud le 3 mars 2011 à GoetheonMain, Dance Umbrella

première à l'étranger le 19 octobre 2011, à Dolapdere Street Istanbul, dans le cadre d'iDans Festival

conception Sello Pesa

en collaboration avec Vaughn Sadie

interpètes Humphrey Maleka, Brian Mtembu, Samora Ntsebeza, Sello Pesa

réalisé en partenariat avec le Goethe Institute – South Africa

durée 21 minutes

Plus d'informations

http://theartchive.co.za/works/inhabitant/

http://www.ntsoana.co.za/

Dernière mise à jour : mars 2014

Pesa, Sello

Sello Pesa, chorégraphe sud-africain né dans le quartier de Diesploot dans le township de Soweto, explore les changements et les défis liés au fait de vivre dans un contexte africain en mutation.

Son parcours artistique a commencé par l'étude des danses traditionnelles africaines (il a travaillé avec le Soweto Dance Theatre de Jackie Mbuyisela Semela), puis s'est déplacé vers la danse contemporaine. En 1997, il reçoit une bourse d'étude et part en Angleterre pour étudier la chorégraphie et la danse contemporaine à la Northern Contemporary Dance School de Leeds à l'issue de quoi il crée « Scars » pour le Yorkshire Dance et « Scars II » pour l' American Dance Festival (Caroline du Nord). En 1999, il fonde et dirige avec Moeketsi Koena l'Inzalo Dance Theatre jusqu'en 2002.

En 2001, « Same But Different » reçoit le premier prix de la biennale africaine contemporaine Sanga II - Rencontres chorégraphiques d'Afrique et de l'Océan Indien à Madagascar – cette pièce tournera en Europe et Afrique et sera invitée en 2004, à participer au Movement ®evolution In and Out of Africa aux Etats-Unis.

Pendant 4 ans, Sello Pesa collabore avec Valérie Berger, chorégraphe réunionnaise, et danse à l'étranger (Maurice, Seychelles, Madagascar, Réunion, Inde, Europe, Russie, Amérique et Afrique).

En 2006, le chorégraphe dirige le Ntsoana Contemporary Dance Theatre avec Brian Ntembu, Humphrey Maleka, Sello Pesa, Vaugn Sadie. Ce collectif de danseurs conçoit et réalise des projets dont les concepts sont socio-politiques et s'engage aussi, dans une exploration de la diversité et de l'évolution des cultures Sud-Africaines et des pratiques culturelles au travers de la danse contemporaine. Il joue aussi un rôle très important dans le lancement du Development Programme, qui a pour but de professionnaliser de jeunes danseurs.

De 2008 à 2010, avec le chorégraphe bruxellois Carlos Pez, Sello Pesa monte un laboratoire de danse entre l'Afrique du Sud et l'Allemagne dans le cadre de Cross Currents, dispositif qui sera repris en 2011 entre Johannesburg et Le Cap. En 2009 et 2011, il est invité à enseigne la danse contemporaine et la danse africaine à la Tanzfabrik de Berlin. Figure emblématique de la création chorégraphique, il représente l'Afrique du Sud au laboratoire chorégraphique qui se tient lors de la Biennale d'ArrakalarI.

En 2010, avec « In House Project », Sello Pesa place la danse dans les espaces publiques de Johannesburg et des villes environnantes et satisfait son aspiration à "rendre la danse et l'art accessible". La rue, la ville, sont ses lieux de prédilection, d'où une manière singulière de questionner la pratique artistique et ses définitions. Son approche alternative des performances et des espaces l'a amené à collaborer avec des artistes et performeurs aux pratiques multiples tels que Peter van Heerden pour la création du controversé « Time of the small berries » en 2010. Sello Pesa prend plaisir à explorer de nouveaux moyens de travailler et de repousser les limites.

Reconnu internationalement, son travail se focalise actuellement sur le développement de projets contextuels en dialogue avec leur environnement et sur la création d'installations aux prises avec le vivant, entre performatif et quotidien. En 2013 Il présente « Lime Light on Rites » au Théâtre Pôle Sud et le Maillon de Strasbourg dans le cadre de Ville[s] en Jeu[x], une pièce qui « explore la manière dont les médias, via le marketing et la publicité, exploitent les émotions des gens » (programme du Théâtre Pôle Sud pour « Lime Light on Rites », 16-17 octobre 2013, www.pole-sud.fr).

Formation

2009: Living Yoga, Teachers Course, Johannesburg

2004: Studied Ashtanga yoga in Mysore, India, with B.N.S Iyenga

1999: Participated in the International Choreography Residency Course held by the American Dance Festival in Northern Carolina

1997-1998: Northern School of Contemporary Dance in Leeds, K. Received a B Tech Diploma in Performance Arts, Contemporary Dance.

Enseignement

2013: Taught African and Contemporary classes at the Tanzfabrik- Berlin

2012: Facilitator for Inhabitant workshops

Facilitator for the Drama For Life Sex Actually Festival

Conducted choreographic  workshops in Madagascar

Conducted workshops  on behalf of the Goethe Institut – Addis Abeba, Ethiopia

2011: Part of the Choreographic Lab at the Attakkalari Biennal in India.

Conducted Workshops on behalf of the Stepping Stones Development Programme

Taught African and Contemporary classes at the Tanzfabrik- Berlin

Conducted workshops at the iDans Festival – Istanbul, Turkey

Conducted Workshops on behalf of the Goethe Institut – Addis Abeba, Ethiopia

2010: Conducted Workshops on behalf of the Stepping Stones Development

Programme Choreoraphic Workshop programme in Sebokeng

Sharp/sharp workshops with Carlos Pez in Cape Town and Johannesburg

2009: Conducted Workshops on behalf of the Stepping Stones Development Programme

On going training and Development of Unomthandazo Dance Company

Taught African and Contemporary classes at the Tanzfabrik- Berlin

Cross Currents  workshops with Carlos Pez in Johannesburg and Berlin

2008:Facilitator for the Best of Stepping Stones (Motjeko Dance) performances at the National Arts Festival 2008

Year long Training and Development programme

2006/ 2007: invited to conduct the “Young Choreographers Workshop” as part of

Dance Umbrella 2006 and 2007

Invited to teach Contemporary and African Dance Classes at the “Small world Festival in Russia”

2002-2005: conducted ongoing workshops in contemporary and African dance in Reunion Island

2000-2001:      Taught improvisation in Mozambique, Reunion Island and Mauritius

1998:  International Choreography Residency at the American Dance Festival.

1997:   Community projects and outreach programmes in Soweto Othandweni Children's home and the Soweto Dance Project at Bapedi Hall.

1996:   Taught and performed at Phuteng Nest School, Johannesburg Civic Centre, and the former Open School in Johannesburg and COSAC Music Academy outreach.

1994-1995:      Eastside College N4 Ballet Course with Dianne Sparks and Ken Yeatman

1991-1993:      Soweto Dance Theatre, trained by Mbuyiselwa Jackie Semela in African Dance

Prix

Winner of the Critical Endeavour Award – iDAns Festival, Istanbul 2011

Winner of the French biennial of African and Contemporary dance in Madagascar – 2001

Recipient of an Ovation Award for Same But Not Different  - NAF 2010

Nominated for the FNB Vita Awards for Most Promising Male Dancer – 1992, 1993

Nominated for the FNB Vita Awards for Most Outstanding Male Dancer – 1994, 1995

Nominated for MEC Award for outstanding Presentation of Contemporary Dance work for Totems - 2008

Commissioned to create work for the Goethe Institute Addis Abeba's 50th Anniversary – 2012

Commissioned by Dance Umbrella to create works – 2000, 2001, 2003, 2006, 2008, 2009, 2010, 2011, 2013

Commissioned to create work for Unomthandazo Dance Company – 2008

Commissioned to create a work for the Dance Factory Youth – 2006

Commissioned for the Jomba Festival – 2002

Commissioned by Yorkshire Dance in Leeds, UK - 1998 & 1999

Commissioned by the Pretoria Technikon to create a work in 1997

 

Plus d'informations

http://theartchive.co.za/sello-pesa/

http://www.ntsoana.co.za/

dernière mise à jour : mars 2014

Cette vidéo est aussi présente dans


Collections