Ramdam

1997
Auteur : Marin, Maguy
Année de création : 1995
Déposée par :

En s'en prenant à la tyrannie des informations et des statistiques, Maguy Marin dénonce en finesse et en douceur la vie bouffée par une déferlante de chiffres, de pourcentages, comme autant de soustractions faites au silence devenu denrée rare.

 
close

Ramdam

Ramdam

Franchement ludique, Ramdam donne l'amorce d'un rythme, d'un passage possible entre les sons, les mots et les corps. En s'en prenant à la tyrannie des informations et des statistiques, Maguy Marin dénonce en finesse et en douceur la vie bouffée par une déferlante de chiffres, de pourcentages, comme autant de soustractions faites au silence devenu denrée rare.

Depuis Waterzoï, Maguy Marin s'est associée au compositeur Denis Mariotte. Ensemble, ils encouragent les danseurs à adjoindre à leur art du mouvement, celui du chant et de la musique. Parler n'est alors qu'un instrument de plus et donne à Ramdam un écho assourdissant, mais aussi une dynamique clairement lisible : les automatismes du corps épousent ceux de la pensée. Les convenances sociales sont épinglées à travers les attitudes, les codes vestimentaires, la petite brochette de mots qui suffisent chaque jour à traverser les chemins balisés de l'existence : « Bonjour », « Pardon », « Bon appétit »... En contrepoint de l'absurde suscité par ce débit sans fin, la chorégraphe aborde la complexité des rapports humains, la possibilité pour chacun d'être à la fois victime et bourreau.


(Fabienne Arvers)

 

 

 

Générique

1997, 74', couleur, adaptation

Réalisation : Luc Riolon

Production : 24 images-Videogram, France supervision, Cie Maguy Marin

Participation : ministère de la Culture (DMD), Son pour son

 

 

 

 

Contact

Ministère de la Culture et de la Communication : claire.perrus@culture.gouv.fr

CNC Images de la culture : alain.sartelet@cnc.fr

 

Dernière mise à jour : juillet 2013

Marin, Maguy

Danseuse et chorégraphe née à Toulouse, Maguy Marin étudie la danse classique au Conservatoire de Toulouse puis entre au ballet de Strasbourg avant de rejoindre Mudra (Bruxelles), l’école pluridisciplinaire de Maurice Béjart. En 1978, elle crée avec Daniel Ambash le Ballet-Théâtre de l’Arche qui deviendra en 1984 la Compagnie Maguy Marin. Le Centre chorégraphique national de Créteil et du Val-de-Marne voit le jour en 1985: là se poursuivent un travail artistique assidu et une intense diffusion de par le monde.
En 1987, la rencontre avec le musicien-compositeur Denis Mariotte donne lieu à une longue collaboration.
Une nouvelle implantation en 1998, pour un nouveau Centre Chorégraphique National à  Rillieux-la-Pape. Un “nous, en temps et lieu” qui renforce notre capacité à faire surgir « ces forces diagonales résistantes à l’oubli » (H. Arendt).
L’année 2011 sera celle d’une remise en chantier des modalités dans lesquelles s’effectuent la réflexion et le travail de la compagnie. Après l’intensité des années passées au CCN de Rillieux-la-Pape, s’ouvre la nécessité d’une nouvelle étape à partir d’un ancrage dans la ville de Toulouse à partir de 2012. En janvier 2015, Maguy Marin et la compagnie retrouvent l'agglomération lyonnaise. Une installation à Ramdam à Sainte-Foy-lès-Lyon qui enclenche le déploiement d’un nouveau projet ambitieux : ramdam, un centre d’art.

Source  : Compagnie Maguy Marin

En savoir plus

compagnie-maguy-marin.fr

Cette vidéo est aussi présente dans


Collections

Collection CNC - Images de la culture

Collection CNC - Images de la culture

Sous l’égide du Ministère de la Culture et de la Communication, le catalogue Images de la culture, géré par le Centre national du cinéma et de l’image animée (CNC), présente 300 de ses films consacrés à la danse. Réunissant captations de spectacle, fictions, entretiens ou documentaires, cette collection donne à voir une précieuse diversité d’esthétiques et d’approches de l’art chorégraphique du XXe siècle à aujourd’hui.

Voir la collection