Exercice baroque

Année de création : 2008

Enregistré au CND le 13 mai 2008

 
close

Grande leçon Béatrice Massin

Chorégraphie Béatrice Massin (2008)

Danser baroque c'est avant tout « faire corps » avec une musique. Le corps dansant est d'une matière généreuse et ample, à l'image de la peinture et de la sculpture baroques. La précision du geste et du rythme n'est pas antinomique avec cette largeur car le travail technique se base sur les notions de poids et de chute. Les dynamismes de la musique dictent aux danseurs des densités d'espace dans lesquelles la mobilité est constante. Espace et couleurs musicales se trouvent ainsi totalement mêlés et offrent à l'interprète un terrain propice au développement de sa personnalité.

Générique

avec Béatrice Massin
danseurs de la compagnie Fêtes Galantes Céline Angibaud, Bruno Benne, Sarah Berreby, Laura Brembilla, Olivier Collin, Laurent Crespon, Sébastien Ly, Gudrun Skamletz
claveciniste
Freddy Eichelberger
réalisation
Centre national de la danse

durée 87 minutes

Dernière mise à jour : novembre 2010

Massin, Béatrice

Interprète dans plusieurs compagnies contemporaines, dont celle de Susan Buirge, Béatrice Massin est engagée en 1983 par Ris et Danceries où elle alterne durant dix années, l'interprétation, la recherche sur le répertoire, l'assistanat et la création chorégraphique. Elle crée « Water music » de Haendel à l'Arsenal de Metz (1990), « Bastien et Bastienne » (1991), « Les petits riens » de Mozart (1991) pour l'atelier lyrique de Tourcoing et signe les chorégraphies de « Médée » sur la musique de Marc-Antoine Charpentier (1983).

Fin 1993, Béatrice Massin fonde sa propre compagnie, Fêtes Galantes, pour laquelle elle monte un spectacle par an : reconstitutions de pièces du répertoire baroque, mais surtout, créations utilisant le vocabulaire chorégraphique de la danse du XVIIe (« Charpentier des ténèbres », « Carte du tendre », « Pipinone », « Trio triptyque » ou tout récemment « Que ma joie demeure »).

De décembre 1999 à juillet 2000, Béatrice Massin crée et dirige les chorégraphies du film « Le roi danse » de Gérard Corbiau. En septembre 2001 Béatrice Massin est invitée par le ballet de Lorraine pour la création de trois chorégraphies baroques dont « Noir, du côté de Callot » inspirée de l'œuvre de Callot.

Parallèlement à son travail de recherche et de création, elle assure des programmes pédagogiques à l'Opéra Bastille, à la Cité de la musique, ou encore au Centre national de la danse, sous forme de conférences-spectacles, stages et ateliers et propose la découverte de la danse académique baroque ainsi que des reconstitutions de pièces du répertoire baroque.

Ses dernières créations

Atys (recréation) 2011
La Belle Dame 2011
Songes 2009
Un  voyage d'hiver 2008
Un air de Folies 2007
Pimpinone 2006
Les Eléments 2004
Que ma joie demeure 2002

Plus d'informations

Site de la compagnie

Ressource électronique de la médiathèque du CND sur la compagnie Fêtes galantes

Dernière mise à jour : mars 2010

Cette vidéo est aussi présente dans


Collections

Centre national de la danse

Centre national de la danse

Menant une politique active de soutien à la création et à la diffusion, le CND favorise la rencontre entre publics et professionnels autour de toutes les esthétiques. Les services et ressources proposés s’adressent à tous les acteurs du secteur (danseurs, chorégraphes, professeurs, administrateurs, chercheurs, programmateurs, compagnies, lieux de création et de diffusion, lieux de formation ou écoles de danse, relais culturels…).

Voir la collection