Peurs bleues

1987
Année de création : 1985

 
close

Peurs bleues

PEURS BLEUES / Création 1985

Chorégraphie Angelin Preljocaj
Création 1985 pour 5 danseurs

Les Peurs Bleues sont une série de tableaux minimalistes et lyriques dont chaque volet évoque la fascination de l'enfant face au grandiose.
Dans le rêve, le réel prend des proportions démesurées l'enfant immensément petit se trouve confronté à l'immensément grand.

Source : Ballet Preljocaj

Extrait de presse

« Le dernier Poucet du concours de Bagnolet mérite un caillou blanc pour ses « Peurs bleues » Il se nomme Angelin Preljocaj. (…) Il travaille sur la couleur, le blanc, le bleu, le noir, mais aussi le sol, le vide, l'espace. Inspiré par les plasticiens, il chipe aux minimalistes ou aux armées rangées en ordre de bataille le meilleur de ses ballets. Pas d'inspiration continue, mais des trouvailles courtes et disparates qui font de chaque œuvre un petit sonnet. Angelin Preljocaj est un nom difficile à prononcer. Il sera d'autant plus facile à retenir. La richesse d'imagination de ce sauteur habile permet de laisser bien augurer de son avenir ainsi que de cet art étonnant qu'on est désormais obligé d'appeler « la nouvelle danse ».  Sud-Ouest, Novembre 1985

Générique

Chorégraphie Angelin Preljocaj Danseurs Christophe Haleb, Frédéric Lescure, nuch, Angelin Preljocaj, Catherine Savy Musique Extraits d'ouverture de Beethoven Costumes Annick Goncalves Lumières Jacques Chatelet
Production Festival Sigma Bordeaux, compagnie Preljocaj

Durée 30 minutes

Réalisation vidéo Charles Picq

Mise à jour : juillet 2013

Preljocaj, Angelin

Né en France en 1957, de parents albanais, Angelin Preljocaj débute des études de danse classique avant de se tourner vers la danse contemporaine auprès de Karin Waehner.
En 1980, il part pour New York afin de travailler avec Zena Rommett et Merce Cunningham, puis continue ses études en France auprès de la chorégraphe américaine Viola Farber et du français Quentin Rouillier. Il rejoint ensuite Dominique Bagouet jusqu’à la création de sa propre compagnie en décembre 1984. Il a chorégraphié depuis 50 pièces, du solo aux grandes formes. Angelin Preljocaj s’associe régulièrement à d’autres artistes dans des domaines divers tels que la musique (Goran Vejvoda, Air, Laurent Garnier, Granular Synthesis, Karlheinz Stockhausen), les arts plastiques (Claude Lévêque, Subodh Gupta, Adel Abdessemed), le design (Constance Guisset), la mode (Jean Paul Gaultier, Azzedine Alaïa), le dessin (Enki Bilal) et la littérature (Pascal Quignard, Laurent Mauvignier)…

Ses créations sont reprises au répertoire de nombreuses compagnies, dont il reçoit également des commandes, c’est le cas notamment de « La Scala » de Milan, du New York City Ballet et du Ballet de l’Opéra national de Paris. Il a réalisé des courts-métrages (« Le postier », « Idées noires » en 1991) et plusieurs films, notamment « Un trait d’union » et « Annonciation » (1992 et 2003). En 2009, il réalise le film « Blanche Neige » et en 2011 il signe, pour Air France, le film publicitaire « L’Envol », qui reprend la chorégraphie du Parc. Il a également collaboré à plusieurs réalisations cinématographiques mettant en scène ses chorégraphies : « Les Raboteurs » avec Cyril Collard d’après l’œuvre de Gustave Caillebotte en 1988, « Pavillon Noir » avec Pierre Coulibeuf en 2006 et « Eldorado / Preljocaj » avec Olivier Assayas en 2007.

Aujourd’hui composé de 24 danseurs permanents, le Ballet Preljocaj est installé depuis octobre 2006 au Pavillon Noir à Aix-en-Provence, un lieu entièrement dédié à la danse dont Angelin Preljocaj est le directeur artistique. Sa dernière création "La Fresque" a été présentée au Grand Théâtre de Provence du 20 au 24 septembre 2016. Réalisé avec Valérie Müller, le premier long-métrage d’Angelin Preljocaj, "Polina", danser sa vie, adapté de la bande-dessinée de Bastien Vivès, est sorti en salle en novembre 2016.

Source: Ballet Preljocaj ⎜Pavillon Noir

En savoir plus

preljocaj.org