Collections

Afrique du Sud Collection

Un aperçu de la création chorégraphique contemporaine sud-africaine.

 

Plus d’informations à propos de la collection


Présentation - Collection Afrique du Sud

Cette collection consacrée à la création chorégraphique sud-africaine est née dans le cadre d’un partenariat établi entre le Centre national de la danse (Paris) et la Wits School of Arts de l’Université du Witwatersrand (Johannesburg), mis en œuvre à l’occasion et avec le soutien des Saisons France-Afrique du Sud 2012/2013.

Le visage de la création chorégraphique contemporaine en Afrique du Sud est multiple, à l'image de la population du pays et de ses onze langues officielles. Bien qu'elle souffre du manque de soutien de la part des pouvoirs publics, elle est un modèle de dynamisme pour le continent africain. Dès les années 1970, la danse contemporaine constitue un espace de revendications et de résistance artistique et politique à l'apartheid, dans la rue lors de marches contestataires ou dans les campements de mineurs où les danses sont l'exutoire des identités bafouées ; dans les townships avec le développement de la culture pantsula mêlant les mouvements traditionnels à l'influence urbaine ; dans les compagnies et les lieux multiraciaux tels que la compagnie Moving Into Dance créée par Sylvia Glasser ou le Market Place Theatre Laboratory fondé par Barney Simon.

Après l'abolition du régime, la danse devient un terrain de reconstruction identitaire stratégique. Sans hésiter à se mêler à d'autres moyens d'expression (théâtre, performance, vidéo, photographie,...), une large part de la création contemporaine sud-africaine s'inspire de thèmes sociaux d'actualité : pauvreté, violence envers les femmes, homophobie, xénophobie ou pandémie du sida. Comme le constate Emmanuelle Bouchez dans un article de 2013 consacré à la scène chorégraphique sud-africaine, « [l]es danseurs d'aujourd'hui ont des choses à dire. Et l'on ne rencontre jamais sur la scène sud-africaine, de chorégraphie conçue pour le mouvement pur. Les plus engagés finissent même par parler ou par intégrer d'autres moyens d'expression (vidéos, photos), comme chez Desiré Davids ou Boyzie Cekwana, qui glissent vers le théâtre » (E. Bouchez, « Danse ou crève », Télérama horizons, 2013).

A l’automne 2012, en prolongement de la participation du CND au colloque « Dancing the archive » organisé par l’Université Wits, et parallèlement à la 9e édition de la Biennale Danse l’Afrique Danse, Laurent Sebillotte, directeur de la médiathèque du Centre national de la danse, a animé un workshop autour de l’archive en danse réunissant différents professionnels de la danse en Afrique du Sud. Il a aussi conseillé les personnes en charge du projet « The Ar(t)chive » de la Wits School of Arts visant à construire une bibliothèque numérique de sources documentaires sur la danse contemporaine sud-africaine, notamment à partir des archives de la journaliste, critique de danse, Adrienne Sichel.

En septembre 2013, c’est Jessica Denyschen, responsable du projet Ar(t)chive à la Wits School of Arts, qui a bénéficié d’une résidence au Centre national de la danse pour confronter les méthodologies des deux partenaires en matière de traitement documentaire et de valorisation de l’archive en danse.

Cet échange de réflexions et de compétences s’est concrétisé par l’élaboration commune de cette sélection de ressources vidéo et textuelles autour de chorégraphes importants de la scène sud-africaine, offrant un reflet de pièces créées et diffusées aussi bien en Afrique du Sud que dans les théâtres français.

Les captations vidéo intégrales des spectacles présentées dans cette collection sont consultables en version intégrale à Johannesburg à la Wits School of Arts et à Pantin au CND.


"Des espaces possibles de résistance

Entré en dissidence depuis les années 1970, l’art contemporain sud-africain a longtemps été une arme au service d’un combat politique pour la libération. Depuis la fin de l’apartheid, cette forme d’engagement s’est peu à peu modifiée au profit de l’élaboration de langages plus subtilement subversifs, mais jusqu’à présent, les artistes sud-africains continuent d’entretenir des liens étroits avec le contexte social de leur pays. Leurs œuvres ouvrent des espaces possibles de résistance où défier, stimuler, provoquer demeure une nécessité. Autant de métaphores qui témoignent des problèmes liés aux transformations radicales que ce pays aux traditions multiculturelles est en train de vivre."

Irène Filiberti, programme du Théâtre de la Ville pour « Rona » et « Ja,nee », 4-8 janvier 2005


dernière mise à jour : février 2014

En savoir plus - Collection Afrique du Sud

Bibliographie

Articles de presse

Boisseau, Rosita. « La nation “arc-en-ciel” se danse entre Blancs et Noirs ». Le Monde, 10 septembre 2013.

Boisseau, Rosita. Mortaigne, Véronique. « Danseurs et musiciens dans les pas de Mandela ». Le Monde, 13 juillet 2013.

Sichel, Adrienne. « A dance invasion from Afrique du Sud », Tonight, 14 mai 2013.

Sichel, Adrienne. « Encounters of a cultural kind », Extra !, n° 9, juillet 2012, p. 8-9.

Boisseau, Rosita. « L'Afrique part à la conquête du public français », Le Monde, 7 février 2002.

Cessou, Sabine. « La danse en effervescence », Africultures, n° 40, septembre 2001, p. 52-56.

Bedarida, Catherine. « Des artistes sous la menace constante de la précarité », Le Monde, 29 septembre 2000.

Ouvrages

Bouchez, Emmanuelle. « Danse ou crève ». Télérama horizons, 2013, p. 84-91.

Post apartheid dance : many bodies, many voices, many stories / edited by Sharon Friedman, Newcastle upon Tyne : Cambridge Scholars publishing , 2012.

Friedmann, Sharon. « Post-apartheid dance: many bodies, many voices, many stories », Newcastle upon Tyne : Cambridge Scholars publishing, 2012.

South African Dance Journal, University of Capetown, vol. 1, 2011.

Thompson, Georgina. Sichel, Adrienne, éd. Dance Umbrella : 20 years on, [S. l.] : First National Bank , [2008 ?]

Sanou ,Salia. « Afrique danse contemporaine », Centre national de la danse : Pantin, 2008.

Niclas, Lorrina, « Conduis moi dans tes Sowetos », La danse dans le monde : VIe Rencontres chorégraphiques internationales de Seine Saint-Denis ; Xe anniversaire 1988-1998, Paris : les Belles Lettres , 1999.

Waterman, Jill. Glasser, Sylvia. 20 years of Moving into dance : 20 years of performance and education 1978−1998, Johannesburg : Moving into dance , 1998.

Dernière mise à jour : février 2014

Contacts - Collection Afrique du Sud

CONTACTS

The Ar(t)chive / Wits School of Arts (University of Witwatersrand, Johannesburg, Afrique du Sud)
Site internet The Ar(t)chive

Room 204 WITS School of Arts (WSOA)
1 Jan Smuts Avenue
Braamfontein 2000
South Africa

Contact : Jesssica Denyschen
Email

Médiathèque du Centre national de la danse (Pantin, France)
http://mediatheque.cnd.fr

1 rue Victor Hugo
93500 Pantin
France

Contact : Philippe Crespin
Email

Saisons croisées France-Afrique du Sud - Institut Français
Site internet

dernière mise à jour : février 2014