Apprendre & Comprendre

Apprendre & Comprendre

L’espace Apprendre & Comprendre regroupe le contenu éditorialisé et les outils indispensables pour mieux comprendre le monde de la danse

 

Archives, héritage et (re)création

Poser la question des archives en danse, c’est interroger le sens même de cet art du présent et du réel. Alors que les artistes de la modernité ont particulièrement cherché à singulariser leurs écritures, des artistes contemporains se mettent à puiser dans leurs héritages pour (re)créer des œuvres du passé. Qu’est-ce que ces fouilles, dans les stratifications de nos mémoires, nous donnent à voir notre de contemporanéité ? Qu’a-t-on à apprendre de notre héritage et de l’histoire du monde ?

Rencontres avec la littérature

La collaboration entre chorégraphe et écrivain autour d’un spectacle fait apparaître de multiples combinaisons. Parfois même, ce n’est plus le chorégraphe qui « met en danse » le texte d’un auteur, c’est l’écrivain qui prend la danse pour sujet ou matière de son texte. Danse et littérature s’emparent quelquefois à titre égal de l’espace de création pour proposer un acte artistique commun et des représentations atypiques, entre événement littéraire et spectacle chorégraphique.

Le butô

On a souvent écrit et on a souvent dit que le Ankoku Butô - "danse des ténèbres" ou littéralement "mouvements compulsifs dans l'obscurité" - avait fleuri sur les cendres d’Hiroshima et de Nagasaki. Une chose est certaine : le Japon doit à la fois tourner la page et conserver la mémoire de ces centaines de milliers de morts ensevelis sous les gravats des deux villes martyrs. C’est bien d’obscurité dont il est question dans le Butô et le terme ankoku est là pour nous le rappeler.

Danse et animaux

Le thème de l’animal peut être présent dans la danse comme élément évocateur de la performance ou vecteur de la ligne de pensée du corps, le corps étant le moyen d'expression du danseur et du chorégraphe. Mais il peut aussi représenter le parallèle entre l’histoire humaine et le monde animal. Nous aborderons des exemples de chorégraphies illustrant ces trois zones d’intersection.